Comment expliquer les compulsions alimentaires ?

Dans cet article, nous allons parler des compulsions alimentaires, un sujet un peu épineux.

Nous vivons dans une époque durant laquelle nous avons tendance à manger plus que de raison.

Nous sommes alors guidés par une pulsion qui nous oblige à manger des snacks, à aller grignoter durant la nuit alors que nous devrions dormir, ou à nous arrêter dans une pâtisserie pour y acheter un gâteau appétissant.

Pourquoi le faisons-nous ? Comment expliquer les compulsions alimentaires ? La nourriture nous apporte-t-elle du bonheur ?

Dans les lignes qui suivent, nous allons répondre à toutes ces questions pour vous éclairer sur ce sujet.

Les compulsions alimentaires cachent-elles d’autres préoccupations ?

Compulsion-alimentaire_-500x360

“Lorsque je suis stressé ou anxieux, j’ai davantage envie de manger ». Vous avez certainement déjà entendu cette phrase plus d’une fois, ou vous l’avez peut-être prononcée vous-même.

Ces processus se convertissent parfois en de dangereux cercles vicieux. Lorsque nous sommes anxieux, nous avons tendance à manger en plus grandes quantités.

Cela va donc logiquement nous faire prendre du poids, ce qui va nous préoccuper encore plus.

C’est un problème très fréquent, qui nous oblige parfois à nous poser ce type de questions : « Ai-je vraiment faim ? Dois-je manger car mon corps en a besoin, ou seulement par gourmandise ? Ou alors pour combler un vide que je ne parviens pas à expliquer ? ».

En premier lieu, si vous vous posez ce genre de question, c’est une excellente chose.

Vous avez clairement l’intention de découvrir ce qui se cache derrière ce comportement autodestructeur.

Cependant, certaines personnes ne se rendent pas compte de ce phénomène, et continuent à manger de manière démesurée.

Voici les problématiques qui se cachent derrière les compulsions alimentaires : 

  • Derrière ces compulsions alimentaires, il se cache souvent un problème émotionnel. La nourriture est un moyen facile et rapide d’obtenir une sensation de satisfaction.
    Un aliment très sucré, un petit caprice salé, ou un aliment gras, sont autant de petits plaisirs qui nous permettent de nous remplir de bonheur pendant quelques instants.
    Le sucre libère des endorphines dans notre cerveau, et nous permet d’oublier tous nos problèmes émotionnels l’espace d’un instant.
  • Souvent, les problèmes de couple sont à l’origine du cercle vicieux que nous vous avons décrit.
    Les compulsions alimentaires sont souvent générées par des disputes, et la personne qui en souffre va prendre du poids.
    Il y a certaines choses que vous aimeriez parfois dire à votre partenaire, mais vous n’osez pas.
    Vous n’êtes pas heureux, et vous ne savez pas vraiment comment aborder ce problème. Et au lieu de faire face à ces questions, vous vous réfugiez dans la nourriture.
  • Les compulsions alimentaires peuvent également être provoquées par des problèmes d’image et d’amour de soi.
    Ce dégoût pour soi-même peut entraîner de l’anxiété, une insatisfaction permanente qui va être comblée par la nourriture.
    Parce qu’un paquet de chips empêche de trop penser, et parce qu’un bon gâteau permet de combler le vide lorsqu’une personne n’arrive pas à dormir la nuit.
  • Le stress est également l’un des principaux responsables de ces terribles compulsions alimentaires.
    Vous rentrez du travail, très stressé, et alors que vous prenez un bon bain pour essayer de vous détendre, vous sentez comme un grand vide dans votre estomac, qui ne demande qu’à être comblé par un gâteau, un snack, etc.
    Les compulsions s’installent parfois dans nos vies sans que nous nous en rendions compte, et l’acte de manger devient un moyen quotidien de se relaxer.
    Du moment que nous donnons du travail à notre estomac, nous nous sentons satisfaits et apaisés.

Comment contrôler des compulsions alimentaires ?

Faire-du-velo

1. En premier lieu, et de manière assez logique, vous devez d’abord identifier l’origine du problème qui provoque ces compulsions.

Est-ce à cause de votre travail ? Avez-vous des problèmes de couple, ou avec votre propre image ?

Essayez de trouver la force et le courage nécessaire pour affronter ces problèmes, et être plus heureux. Le jeu en vaut la chandelle.  

2. Ecoutez votre corps. Avez-vous réellement faim ? Lorsque vous grignotez, demandez-vous toujours si votre corps est réellement en train de vous demander de la nourriture.

Le plus souvent, il vous demande plutôt des solutions pour apaiser ce qui préoccupe votre cerveau.

Ne le noyez pas constamment sous de la nourriture, car votre sensation de faim n’est pas réelle.

3. Respirez. A chaque fois que vous ressentez un grand vide dans votre estomac, faites de petits exercices de relaxation.

Inspirez doucement, mettez votre main sur votre estomac, et expirez profondément. Répétez cette opération 5 fois par jour, et essayez de vous détendre.

4. Mangez des choses saines pour assouvir vos compulsions. Il existe des aliments très sains qui vont vous permettre de ne plus souffrir de compulsions alimentaires.

Ils sont très utiles à votre corps, en plus d’être très sains. Parmi ces aliments, on retrouve :

  • L’avoine
  • Les pommes
  • Les asperges
  • Le blanc de dinde
  • Le yaourt à la grecque sans sucres ajoutés
  • Les épinards
  • L’infusion de pissenlit
  • L’infusion de passiflore

5. Sortez marcher. C’est une habitude très saine, et très thérapeutique.

Passer une heure à l’air libre va vous aider à relativiser vos problèmes, à soulager votre anxiété, à mettre en route votre cœur et à libérer votre esprit.

Après une petite marche, vous verrez les choses d’une toute autre manière. Cela vaut vraiment la peine d’essayer.

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi