Les différences entre la faim physique et l’anxiété

· 12 décembre 2018
Il est important de connaître les différences entre la faim physique et l’anxiété pour pouvoir contrôler les pulsions qui vous poussent à manger démesurément car l’excès de nourriture peut nuire à votre santé.

Connaissez-vous les différences entre la faim physique et l’anxiété ? Aussi frappant que cela puisse vous sembler, la plupart d’entre nous ne savent pas distinguer les deux.

La sensation de faim est un instinct et est régulée par notre système nerveux sympathique, ainsi que par les hormones qui induisent cette sensation par un besoin évident : obtenir de l’énergie pour que notre organisme subsiste, afin que notre corps et notre cerveau puissent maintenir leur homéostasie.

D’autre part, l’anxiété ne cherche pas à nourrir l’organisme, mais supplante momentanément les émotions, les sentiments et l’angoisse.

Il est important de connaître les différences entre la faim physique et l’anxiété. Ainsi, nous évitons non seulement les problèmes de santé graves tels que le surpoids ou le diabète, mais également d’autres graves troubles de l’alimentation, tels que la boulimie mentale par exemple.

Quelles sont les différences entre la faim physique et l’anxiété ?

L’Université fédérale d’Uberlândia, au Brésil, a réalisé une étude surprenante en 2017 où elle a révélé des aspects très intéressants.

  • Premièrement, une bonne partie de la population mange pour assouvir son anxiété. Bien sûr, ça nous arrive à tous le faire à un moment donné, un jour précis, sans que cela ne donne forme à un comportement répétitif et psychopathologique.
  • Parfois, nous cherchons à consommer quelque chose de très sucré ou très salé car notre cerveau est gratifié de cette dose d’endorphines et de sérotonine. C’est une satisfaction ponctuelle et éphémère.
  • Enfin, il y a des gens qui subissent les effets d’une anxiété chronique non détectée. Ce malaise déclenche une réponse qui consiste à manger de manière compulsive et peu saine.

Voyons cependant quels mécanismes peuvent nous permettre de comprendre et d’identifier les différences entre la faim physique et la faim émotionnelle.

La faim réelle apparaît de façon de graduelle

La première des différences entre la faim physique et l’anxiété est que la première se présente lorsque le corps a besoin de plus d’énergie. Ce phénomène naturel se produit alors que les heures passent et que votre corps brûle les réserves de calories nécessaires à l’exercice de ses activités habituelles.

Par conséquent, il est important de savoir que la faim physique apparaît progressivement ; nous ressentons une légère sensation qui augmente ensuite jusqu’à affecter notre performance : nous nous sentons petit à petit plus faible et fatigué.

  • Pour éviter ce type de faim, il est recommandé de préparer des repas légers toutes les quelques heures. De cette façon, vous contrôlerez votre poids et reconstituerez progressivement l’énergie de votre corps.

En revanche, l’anxiété cause la faim à tout moment : vous angoissez, vous cherchez à vous échapper, vous êtes distraits…

Lorsque vous rencontrez ce trouble, vous ressentirez de la faim, même immédiatement après avoir mangé. Bien qu’il n’y ait aucune raison de manger, vous vous sentirez désespéré de continuer à manger de la nourriture.

  • La faim causée par l’anxiété se présente plus fréquemment la nuit.

La faim d’anxiété ressent le désir d’aliments très spécifiques

différences entre faim physique et anxiété

Une autre différence entre la faim physique et l’anxiété réside dans le fait que, dans le premier cas, vous ne désirez pas particulièrement ce que vous allez manger. Dans ce cas, votre corps cherche à obtenir l’énergie dont il a besoin.

Pour cette raison même, vous pouvez manger n’importe quoi.

  • Au contraire, lorsque vous rencontrez une crise d’angoisse, vous voudrez des aliments riches en glucides. Dans ce cas, vous pourriez avoir un fruit ou un smoothie sain à la main et vous ne le consommeriez pas car ce n’est tout simplement pas ce que vous voulez.
  • Lors d’une crise d’angoisse, il est courant de vouloir manger des aliments transformés riches en graisses et en sucres, tels que des chips, des pâtisseries…
  • Le problème avec l’anxiété est qu’une fois que vous consommez ces produits, vous pouvez tomber dans une sorte de dépendance où chaque fois que vous voulez plus de snacks et gâteaux.

Découvrez : L’influence du stress dans le cycle menstruel

L’anxiété vous donne envie de manger, même lorsque vous êtes rassasiés

Lorsque vous avez physiquement faim, vous ne donnez à votre corps que la quantité de nourriture nécessaire. Pour cette raison, dès que vous vous sentez satisfait, vous pouvez arrêter de manger.

Cependant, lorsque vous êtes anxieux ou stressé, vous continuez à manger désespérément, comme si vous n’aviez jamais mangé auparavant. Ainsi, l’anxiété vous conduit à consommer plus de nourriture que nécessaire.

Si vous êtes régulièrement anxieux, il est très probable que vous soyez en surpoids ou obèse. Pour cette raison, il est important que vous appreniez à gérer le problème à l’aide de techniques de relaxation. Sinon, vous pourriez développer de graves problèmes métaboliques.

Le lien entre le fait de manger par anxiété et le sentiment de culpabilité

différences faim physique et anxiété

Le mot culpabilité fait référence au fait que nous nous sentons responsables de quelque chose qui ne va pas. La faim physique ne nous cause pas de culpabilité, car c’est un besoin physiologique. Grâce à cela, votre corps reste en bonne santé et prêt à continuer à fonctionner.
L’anxiété quant à elle, provoque la culpabilité. Cet effet est dû aux caractéristiques des aliments riches en sucre et en acides gras insaturés. De plus, si vous continuez à manger toute la journée, vous vous sentirez lourd et vous ne pourrez pas effectuer vos tâches quotidiennes habituelle.

Conclusion

Il est essentiel que vous sachiez identifier les différences entre la faim physique et l’anxiété. Sinon, vous pourriez entrer dans un cycle dans lequel vous mangerez pour oublier vos problèmes.
Bien que cela puisse être une option rapide pour oublier ce qui vous affecte, rappelez-vous que ce n’est pas une attitude saine. Il a été prouvé que la consommation d’aliments riches en fibres, tels que les fruits et les légumes, peut aider à réduire les niveaux d’anxiété. De plus, vous devez vous forcer à adopter un régime alimentaire pauvre en sucres et en graisses.

Analysez votre comportement. Si vous remarquez que vous mangez avec anxiété, consultez un professionnel pour obtenir de l’aide. Il existe des thérapies psychologiques très efficaces pour le traitement de l’anxiété dans le domaine de la nutrition.