Comment prévenir et détecter à temps les kystes aux ovaires

30 octobre 2014
Ils se développent souvent de façon asymptômatique, et se résorbent de façon naturelle. Cependant, il est très important de savoir reconnaître leurs symptômes pour pouvoir les traiter au cas où ils entraîneraient des complications.

Les kystes aux ovaires sont un problème bénin chez les femmes. Même s’ils ne présentent pas de danger pour votre santé, mieux vaut les traiter à temps afin d’éviter des complications futures. De manière générale, les kystes se présentent entre la puberté et la ménopause, ils sont peu communs après la ménopause.

Que sont les kystes ?

Un kyste aux ovaires est un petit sac rempli de liquide qui se forme à l’intérieur ou à l’extérieur de l’ovaire. Ils apparaissent quand la femme est en phase d’ovulation, au cours de laquelle un petit follicule se forme dans un de ses ovaires et se rompt quand l’ovule est à terme et prêt à être fécondé. Après la libération de l’ovule, la petite poche ou le petit sac se dissout et disparaît de manière naturelle. Toutefois, si cela n’arrive pas, ou si le sac se remplit après que l’ovule ait quitté le follicule, il est possible que le sac se remplisse de liquide, grossisse et forme un kyste.

Quelles sont les causes des kystes ?

Une femme a plus de risques de souffrir de kystes aux ovaires si elle a des cycles menstruels irréguliers, si elle prend des traitements de fertilité, si elle a des problèmes hormonaux, mais il existe également des facteurs génétiques.

Comment détecter à temps les kystes aux ovaires ?

En général, les kystes aux ovaires ne présentent pas de symptômes pouvant vous alerter. Toutefois, dans certains cas ils peuvent être détectés du fait d’une douleur aigüe à l’abdomen pendant certaines activités. Quand le kyste saigne ou se rompt, il produit une douleur intense qui doit être traitée immédiatement, puisque cela peut entraîner des hémorragies vaginales. D’autres moyens de les détecter sont des douleurs avant le début du cycle menstruel ou au cours de relations sexuelles.

Voici d’autres symptômes qui peuvent nous aider à détecter des kystes aux ovaires :

  • Des nausées ou des vomissements
  • Une sensibilité accrue au niveau des seins
  • Une prise de poids
  • Des problèmes de miction
  • Un gonflement abdominal ou pelvien
  • Une douleur dans la région lombaire et dans les cuisses
  • Une combinaison de douleur, de fièvre et de vomissements

Si vous souffrez de certains des symptômes décrits plus haut, mieux vaut consulter un spécialiste pour qu’il réalise un examen pelvien afin de confirmer la présence de kystes aux ovaires. Si un médecin suspecte la présence de ce type de problème, il peut le vérifier à l’aide d’une échographie ou d’une résonance magnétique. Puis une prise de sang permet de déterminer si le kyste doit être retiré ou non.

Comment prévenir les kystes aux ovaires ?

Pour éviter la formation de kystes aux ovaires, il existe certaines recommandations qu’il faut garder à l’esprit et qui peuvent être appliquées facilement chez vous.

Maintenir un régime alimentaire sain

semaine_regime_alimentaire_mediterraneen1

Pour éviter et traiter les kystes aux ovaires, mieux vaut inclure des aliments riches en fibres et en eau dans votre régime alimentaire, afin de réduire la pression abdominale. Toutefois, il est également recommandé d’inclure des aliments riches en vitamines et minéraux, en particulier le zinc et les vitamines B et C.

Les compresses d’eau chaude

En cas de douleur abdominale, il est recommandé d’appliquer des compresses d’eau chaude pour réduire l’inflammation et diminuer la douleur.

Boire des infusions favorisant la détente

Camomille-Infusion

Si vous sentez une douleur ou inflammation abdominale, mieux vaut boire une infusion de camomille, de menthe ou de framboise. Ces infusions aident à éviter le stress, ont un effet calmant et sont idéales pour aller dormir.

Boire de l’eau

Boire de l’eau est une habitude saine et simple qui peut aider à éviter la formation de kystes aux ovaires, puisque cela vous permet de rester hydratée. Il est recommandé de boire au moins 8 verres d’eau par jour.

Boire une infusion de pissenlit

Pissenlit

Le pissenlit est connu pour ses propriétés diurétiques qui favorisent la purification du foie, éliminent les toxines et aident à améliorer l’équilibre hormonal. En connaissant ces propriétés, il est clair que cette infusion est idéale pour éviter et réduire la formation de kystes aux ovaires.

Faire de l’exercice de manière régulière

L’activité physique favorise la régulation du cycle hormonal, elle vous aide à éviter les douleurs abdominales et favorise votre bonne santé générale. Il est prouvé que les personnes qui ont une activité physique ont des règles plus régulières et qu’elles sont moins sujettes aux kystes.

A découvrir aussi