Découvrez les symptômes de l’appendicite

· 23 mars 2015
Pour vérifier si votre douleur est due à une appendicite ou simplement à des gaz, il vous suffit d'exercer un peu de pression sur la fosse iliaque qui se trouve du côté droit. Si la douleur disparaît, ce sont des gaz.

Beaucoup de personnes sont opérées en urgence de l’appendicite. C’est pourquoi, il est très important de connaître les symptômes de cette pathologie pour pouvoir agir à temps.

Mais, pourquoi cette maladie survient-elle ? Elle est due à une inflammation de l’appendice qui, comme vous le savez, est la zone dans laquelle débute notre intestin grêle.

Les enfants et les adultes sont affectés par ce problème, et nous allons vous présenter les symptômes les plus fréquents de l’appendicite pour savoir si vous en êtes atteint. Découvrons-les ensemble.

Les symptômes pour reconnaître l’appendicite

01a81537-e6d9-4e7a-a1d0-283c677d585c

1. Le type de douleur

  • La douleur commence généralement dans le nombril, mais elle s’étend petit à petit dans la partie inférieure droite de l’abdomen, juste au-dessus de la hanche.
  • Lorsque vous pressez cette zone, la douleur est plus intense, aiguë, voire même insupportable.
  • Votre estomac devient dur. Vous avez la sensation étrange d’avoir l’estomac toujours plein, et vous n’avez qu’à presser légèrement sur l’abdomen pour remarquer qu’il est beaucoup plus dur que d’habitude.
    Cela est dû à une inflammation intestinale, à cet appendice qui s’est infecté et qui peut causer de nombreux problèmes.
  • Il est possible que, lorsque vous marchez, la douleur située au-dessus de la hanche devienne plus incisive, plus forte. Rappelez-vous qu’elle est toujours située du côté droit.
  • L’unique moment où vous vous sentez bien est lorsque vous vous allongez. Les douleurs disparaissent et vous pouvez trouver du repos. Mais ce n’est que momentané.
  • Si en toussant vous ressentez une grande douleur, ou une sensation de brûlure dans l’abdomen, il est clair que vous avez une inflammation de l’appendice.
  • Vous devez prendre en compte que, si vous ressentez ces symptômes, ils vont empirer considérablement dans les prochaines 12 à 24 heures, donc vous devez vous rendre en urgence à l’hôpital. Essayez toujours d’anticiper, notamment chez l’enfant. Si vos enfants vous parlent de ces symptômes, consultez rapidement votre médecin.

2. Les symptômes secondaires qui accompagnent les douleurs abdominales.

  • La fièvre. C’est un symptôme très important. Au même moment où vous ressentez cette douleur dans votre abdomen, votre température corporelle augmente. Consultez immédiatement votre médecin.
  • La constipation. L’infection de l’appendicite se traduit toujours par de petites altérations intestinales. Il est très fréquent de souffrir de périodes de constipation. Il est aussi possible que, quand vous allez aux toilettes, vous ressentiez une douleur très forte.
  • Une perte d’appétit. Vous vous sentez toujours plein, et seulement quelques bouchées de nourriture vous font atteindre l’état de satiété. Il est également possible que vous souffriez de gaz intestinaux, et que vous soyez incapable de les expulser, ce qui augmente cette sensation de lourdeur et vous dérange énormément.
  • Les vomissements. Le malaise général et la fatigue accompagnent généralement les symptômes de l’appendicite. Ce sont des indices qui peuvent apparaître quelques jours avant que la douleur devienne insupportable, et vous devez alors consulter votre médecin.
Le truc en plus !
De la même manière que pour les symptômes de l’appendicite, il y a des douleurs que vous ne devez pas ignorer lorsqu’elles surviennent dans votre corps.
En savoir plus

Mais, qu’est-ce qui cause l’appendicite ?

Jeune-femme-appendicite

  • L’hyperplasie des follicules lymphoïdes : Si le nom est compliqué, le principe est simple à comprendre. C’est quelque chose de très similaire à ce qui se passe dans les amygdales ou dans le pharynx.
    Ce sont des éléments qui ont d’importantes fonctions dans l’appendice mais s’ils sont enflammés, ils s’étendent tellement qu’ils bloquent totalement cet organe. Cela produit alors une infection et de la fièvre.
    Ces processus d’infection surviennent généralement entre 8 et 30 ans, une tranche d’âge dans laquelle il est fréquent de souffrir d’appendicite.
  • Les résidus. Parfois, de nombreux résidus du processus fécal s’accumulent dans cette partie de l’intestin. Ce qui la bloque complètement, la rend malade et provoque une infection. Une bonne irrigation de l’appendice n’est donc plus possible, et une obstruction  se créé.
    Prenez en compte que souffrir de périodes continues de constipation met la personne touchée face aux mêmes risques.
    Petit à petit, l’intestin devient paresseux, occasionnant des inflammations, des infections, etc. Ce problème peut même dériver en cas très dangereux de péritonite.
  • Les inflammations. Les parois de l’appendice sont recouvertes de petits éléments appelés follicules pileux. Comme nous vous l’avons dit précédemment, ils ressemblent fortement aux amygdales.
    Parfois, certaines maladies ou corps étrangers font que des bactéries viennent se fixer sur ces follicules, et les rendent malade. C’est quelque chose de très fréquent.
    Il est toujours bon de garder à l’esprit que notre intestin est plein de bactéries, qui peuvent parfois être nocives, et nous causer des infections comme une appendicite.

N’oubliez pas que vous devez prendre soin de votre alimentation. Cela ne veut pas dire que vous pourrez éviter de souffrir d’une appendicite, mais que vous pouvez au moins en réduire le risque de survenance.

Purifiez bien votre organisme et faites attention à ne pas subir des périodes prolongées de constipation, pour permettre à votre corps d’être en bonne santé.

Buvez beaucoup d’eau, consommez des fibres, des fruits et des légumes, et n’oubliez pas d’inclure dans votre régime alimentaire des aliments probiotiques. Le kéfir ou le yaourt à la grecque disposent de propriétés exceptionnelles pour nous apporter de bonnes bactéries, capables de nous protéger.

Un autre moyen de se protéger est de boire, tous les matins, un verre d’eau tiède avec du citron. Cela permet de nous purifier de ces toxines négatives qui nous gênent, et de nous apporter d’excellentes vitamines pour commencer la journée.