Les bonnes habitudes qui renforcent la flore intestinale

24 mars 2018
Bien qu'une bonne alimentation soit l'élément de base pour prendre soin de notre flore intestinale, nous devons aussi faire attention à l'hygiène et éviter les habitudes nuisibles qui peuvent la mettre en danger.

Prendre soin de la flore intestinale est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Ainsi, de bonnes habitudes qui renforcent la flore intestinale aident à maintenir le système digestif en bonne santé et à prévenir les maladies.

Qu’est-ce que la flore intestinale ?

Les bactéries dans l’intestin sont connues sous le nom de flore intestinale ou microbiote. La plupart sont bénéfiques, seul un petit pourcentage peut être nocif pour la santé.

Ensemble, elles forment un écosystème équilibré et complexe qui se régule de lui-même ; elles constituent aussi une défense naturelle de l’organisme contre les infections et d’autres maladies.

La flore intestinale favorise la digestion, le transit intestinal, et évite la présence de germes nuisibles et prévient donc les infections.

En même temps, elle contribue à renforcer le système immunitaire. La petite quantité de bactéries pathogènes présentes maintient l’organisme en état d’alerte et active constamment ses défenses.

D’autres avantages de la flore sont :

  • Favorise la tolérance au lactose
  • Aide à l’absorption du calcium
  • Protège le foie en neutralisant les substances nocives
  • Est également utile dans la prévention du cancer du côlon

Lisez aussi : Comment repeupler naturellement la flore intestinale ?

Mauvaises habitudes qui modifient la flore intestinale

femme stressée

Contrairement à ces bonnes habitudes qui renforcent la flore intestinale, il existe des pratiques néfastes qui la modifient. Ces mauvaises habitudes provoquent des gaz et des ballonnements, et augmentent la production de nitrosamines, un composé chimique à action cancérigène.

  • Les régimes pauvres en fibres ou riches en aliments frits, en sucre, en viandes transformées et en aliments raffinées sont très nocifs.
  • La consommation d’aliments crus ou insuffisamment cuits et d’eau non embouteillée augmente le déséquilibre.
  • Le stress, l’insomnie, le tabagisme, l’alcool ou les antibiotiques menacent le développement normal de la flore intestinale.
  • L’âge s’ajoute comme facteur de risque : à partir de 60 ans, le nombre de bactéries bénéfiques diminue et les maladies augmentent.

Le système digestif

Le système digestif humain est composé de la bouche, du pharynx, de l’œsophage, de l’estomac, de l’intestin grêle et du gros intestin. Plus de 95% des bactéries vivent dans le tube digestif, surtout dans le côlon.

  • Chaque individu abrite environ 400 espèces de microorganismes, pour la plupart bactériens. Au total, ils pèsent jusqu’à deux kilos, soit l’équivalent du poids du foie.

Fonctions de base de la flore intestinale

flore intestinale

Trois fonctions de base sont attribuées à la flore intestinale : protectrice ou immunitaire, métabolique ou nutritive et trophique. Toutes sont essentielles au bon développement de certains organes.

Le déséquilibre de la flore est lié au développement de pathologies graves, parmi lesquelles on peut citer :

  • Diabète
  • Maladie de Crohn
  • Sclérose en plaques
  • Obésité
  • Asthme
  • Allergies

Consultez cet article : Le régime Dukan fonctionne-t-il chez les patients obèses ?

Aliments pour prendre soins de sin intestin

1. Probiotiques

le yaourt pour la flore intestinale

Les aliments probiotiques sont à base de microorganismes vivants d’origine naturelle. Lorsqu’ils sont consommés aux bonnes doses, ils renforcent les défenses immunitaires, minimisent les maladies et améliorent le transit intestinal.

Parmi eux, on trouve :

  • Yaourt, fromage et laits fermentés
  • Les aliments fermentés comme la choucroute et le kombucha.
  • Les olives, les cornichons et autres conserves au vinaigre sont une riche source de ces nutriments.
  • Les bactéries probiotiques sont aussi des lactobacilles et des bifidobactéries.

2. Prébiotiques

Les aliments prébiotiques sont des substances qui stimulent la croissance de la flore intestinale.

  • On les trouve dans l’ail, l’oignon, l’artichaut, les épinards, la banane, le soja, le maïs. Ils sont aussi d’une grande aide pour les personnes âgées.

Les probiotiques et les prébiotiques peuvent faire partie de la composition des aliments.

Comment renforcer la flore intestinale ?

Les bonnes habitudes qui améliorent la flore intestinale comprennent la consommation d’une grande quantité de fruits et de légumes. Il est important d’ajouter des aliments prébiotiques et des suppléments probiotiques.

  • Le yaourt, sans édulcorants ni sucre, est une source de protéines de qualité qui aide à maintenir le contrôle de l’appétit.

Il fournit des peptides de petite taille qui régulent la tension artérielle et peuvent combattre la résistance à l’insuline. Il fournit également du calcium et ne contient pratiquement pas de lactose.

  • Le fromage au lait cru est riche en probiotiques, y compris les groupes thermophilus, bifudus, bulgaricus et acidophilus. Il est conseillé de consommer plutôt des fromages de brebis et de chèvre.
  • Les laits fermentés contenant des bifidobactéries peuvent aussi être très utiles. Ils concurrencent et déplacent les pathogènes, produisent des substances qui combattent la muqueuse du côlon.

Dans certains cas, ils contrebalancent les inconforts digestifs légers.

  • De plus, boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour fait partie des bonnes habitudes qui améliorent la flore intestinale.
  • Évitez également la consommation excessive de protéines animales.
  • D’autre part, nous ne devons pas oublier qu’il est essentiel de se laver les mains avant de manger et après être allé aux toilettes.

 

 

A découvrir aussi