Découvrez la nouvelle technique pour traiter l’obésité grave sans chirurgie

· 9 juillet 2017
Les patients atteints d’obésité grave pourront bénéficier de cette technique pour retrouver leur poids normal. Cependant, une fois les bonnes habitudes alimentaires acquises, au bout de 5 ans, on leur retirera le dispositif.

Au jour d’aujourd’hui, les traitements contre l’obésité grave ou morbide impliquent des opérations compliquées qui ne sont pas exemptes de risques.

Le ballon intra-gastrique, par exemple, cherche, avant tout, de contrôler la satiété du patient pour que, petit à petit, il puisse améliorer ses habitudes alimentaires. C’est une technique qui implique, sans aucun doute, un grand investissement personnel et psychologique.

Cependant, cette année a déjà été approuvée une nouvelle thérapie qui a donné de bons résultats. Il s’agit d’une nouvelle démarche qui tente d’apporter une solution aux problèmes d’obésité morbide.

C’est le système Aspire Assist, une technologie d’ apparence assez simple (pas besoin de chirurgie) qui cherche à réduire les calories absorbées par le corps.

Dans cet article nous vous en donnons les informations.

Nouveau traitement pour les patient-e-s atteint-e-s d’obésité grave

L’obésité grave ou obésité morbide est celle dont la personne présente un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 40.

Ce surpoids limite considérablement la qualité de vie et s’associe, de plus, à de graves maladies qui peuvent causer la mort à un très jeune âge.

Lisez également : mon corps n’est pas celui des revues, mais cela ne me définie pas.

Causes de l’obésité morbide

obesite-femmes

Loin de ce que pensent la plupart des gens, l’obésité grave n’est pas due uniquement à manger en excès, à ne pas avoir de force de volonté ou à pallier un vide émotionnel avec la nourriture.

La recherche scientifique nous explique que plusieurs facteurs peuvent intervenir :

  • La génétique possède, sans aucun doute une importance majeure. C’est ce qui détermine par exemple qu’une personne, faisant même un régime et de l’exercice ne puisse pas perdre de poids.
  • Le métabolisme est un autre aspect à tenir en compte.
  • L’entourage, les différentes éducations, certaines maladies… sont des axes principaux d’une grande importance.
  • Par ailleurs, les expert-e-s nous précisent qu’il existe une théorie appelée « point d’adaptation », que nous devons tenir en compte. Notre cerveau dispose d’une espèce de thermostat qui provoque que certaines personnes aient plus tendance à prendre du poids.

Prenons un exemple. Si vous décidez de réduire votre consommation de calories, votre cerveau répondra en baissant le métabolisme. Il se peut que pendant plusieurs semaines vous arriviez à perdre du poids mais, peu de temps après, vous récupériez de nouveau les kilos perdus.

Une nouvelle méthode pour le traitement de l’obésité

obesite-aspire-assit-bypass

C’est le laboratoire Daser Medical qui a crée ce dispositif qui, après avoir été admis pas l’Administration des Aliments et des Médicaments des Etats-Unis (FDA), se distribue déjà dans le monde entier.

Son fonctionnement se base sur les points suivants :

  • L’Aspire Assist est un bypass qui s’applique à travers une endoscopie (un petit tube de silicone) dans l’estomac.
  • Le tube de silicone connecte l’estomac avec l’extérieur. C’est à dire que, nous aurions un estomac dans notre abdomen qui serve de porte d’accès.
  • Cet estomac mesure à peine 2 cm de diamètre. Il ne se ressent pas et ne produit aucune gêne.
  • Le but est le suivant : que le/la patient-e vide lui-même le surplus de ce qu’iel a ingéré et qui est stocké dans son estomac.
  • L’Aspire Assist absorbe pour sa part 30% des aliments contenus dans l’estomac.
  • Il est capable de calculer, en fonction de ce qui est à l’intérieur, la quantité nécessaire qu’il doit aspirer pour que le niveau de calories que l’organisme doive absorber par la suite soit juste et adéquat.
  • Ce dispositif dispose également d’un conteur à titre de sécurité. La personne ne pourra pas, par elle-même, augmenter le numéro d’ « aspirations ».
  • Cependant, et cela doit être pris en considération, ce procédé ne sert à rien s’il ne se complète pas avec un programme adéquat de contrôle et suivi médical.

De temps en temps la personne devra actualiser son programme médical pour réinitialiser de nouveau le mécanisme du dispositif afin, de cette manière, de garantir le contrôle et la santé du/de la patient-e à tout moment.

Les patient-e-s qui se soumettent à cette nouvelle technique doivent savoir qu’elle est sans chirurgie ni danger de mortalité.

obesite-surpoids-femme

Beaucoup des traitements qui se réalisent pour réduire l’indice de masse corporelle impliquent généralement certains risques.

Les interventions et les post-opératoires sont très délicats, et toutes les personnes ayant une obésité grave ne peuvent pas se soumettre à ces procédures.

Lisez également : 8 points que vous devez connaître pour perdre du poids.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que cette méthode d’aspiration de la nourriture n’est pas la solution à l’obésité grave ou morbide : c’est un outil.

L’avantage est son application simple chez le/la patient-e, les effets secondaires sont minimes, mais sans l’implication et la responsabilité des personnes traitées, elle ne sert à rien.

Il convient de prendre en compte quelques facteurs :

  • Le/la patient-e fera partie d’un rigoureux programme de contrôle et de suivit médical.
  • On l’aidera à améliorer ses habitudes alimentaires et son style de vie.
  • Cette procédure durera 5 ans. Après, et une fois que la personne atteindra le poids idéal, elle arrêtera d’utiliser Apsire Assist pour maintenir et consolider les habitudes acquises.

Découvrez : comment marcher modifie votre cerveau quand on souffre de dépression.

Comme nous le voyons, la science et la médecine continuent leur engagement à donner des solutions au problème de santé publique telle que l’obésité.