Découvrez comment avoir une plus grande souplesse dans les muscles

· 3 juillet 2017

Pour avoir une plus grande souplesse, nous devons être régulier-ère-s dans les étirements. Peu à peu, nous sentirons nos muscles plus souples et il sera plus facile de faire les exercices.

Je n’arrive pas à faire mes lacets ! Je n’arrive pas à atteindre l’étagère la plus haute ! Je n’arrive pas à tourner la tête lorsque l’on m’appelle ! Voici les plaintes les plus fréquentes des personnes qui n’ont pas de souplesse.

Pour avoir une plus grande souplesse dans les muscles, il est nécessaire de mettre le sédentarisme de côté (dans la mesure du possible) et réaliser certains exercices ou mouvements qui aident à étirer un peu plus.

Apprenez-en davantage dans l’article suivant.

Pourquoi la souplesse est-elle importante ?

Certaines personnes qui font de l’exercice ne pratiquent pas de mouvements d’échauffement. Et que dire de celleux qui ne marchent même pas deux pâtés de maison jusqu’au magasin.

Toutefois, les expert-e-s indiquent qu’il est très important de garder des muscles souples. En voici les raisons :

  • Cela sert à maintenir une bonne condition physique.
  • Protège les muscles, les tendons et les articulations des possibles lésions ou blessures.
  • Apporte une plus grande capacité de mouvement, ce qui influe sur la posture physique et sur la manière dont nous bougeons ou nous déplaçons.
  • Augmente la possibilité de développer une force plus grande et plus vertigineuse.
  • Augmente les possibilités d’exécuter des mouvements puissants, c’est-à-dire, un mélange entre force et vélocité.
  • Cela nous permet de bouger avec plus d’aisance et d’amplitude.
  • Influe sur le rendement musculaire et aide les muscles à travailler plus librement.
  • Evite les douleurs et les empêchements envers certains mouvements ou activités.

Qu’arrive-t-il quand nous n’avons pas de souplesse dans les muscles ?

  • Nous avons plus de chances de nous blesser, de nous faire mal, ou d’avoir des douleurs.
  • Nous avons du mal à marcher, à nous déplacer et à bouger.
  • Nous avons moins de capacité de réaction.
  • Nous dépensons moins d’énergie car le mouvement du muscle est moindre.
  • Nous souffrons de plus de contractures et de problèmes musculaires.

Lisez également : Les taches ménagères comptent-elles comme une activité physique ?

Astuces pour gagner en souplesse

Pour celleux qui font du sport, il est indispensable d’inclure à votre entraînement quelques séries d’étirements avant et après. Les préparateur-trice-s physiques ou entraineur-e-s indiquent qu’il est recommandé de s’étirer pendant six minutes avant de commencer une activité normale à modérée et neuf minutes à la fin.

Il ne faut pas trop étirer les muscles, ni trop violemment. Quand cela commence à « tirer » il faut arrêter le mouvement. Vous gagnerez petit à petit en souplesse.

Maintenez la posture pendant 10 secondes puis revenez à la position initiale doucement.

Pour les personnes âgées ou celles qui ne sont pas très sportives, il est bon de suivre ces quelques recommandations :

Etirez-vous le matin

Au réveil, faites quelques mouvements de bras et de jambes pour vous réveiller complètement, en incluant les muscles et les tendons. Cela ne vous donnera pas simplement de la souplesse mais également de l’énergie.

Faites-le doucement, parce que le corps a été allongé toute la nuit.

Concentrez votre attention sur les zones que vous souhaitez améliorer

Si n’êtes pas très souples des bras ou des jambes, faites des exercices pour ces zones en particulier. Un entraînement complet pourra, sans aucun doute, vous aider. Toutefois, concentrez-vous sur l’endroit précis où vous avez mal ou si vous avez souffert d’un manque de mobilité à un moment.

Etirez plusieurs fois par jour

Selon le travail ou les activités de votre journée, il est nécessaire de vous étirer plusieurs fois par jour, en plus de la routine du matin. Par exemple, si vous travaillez assis toute la journée devant l’ordinateur ou sur votre bureau, levez-vous de votre siège et étirez les bras, les jambes et le dos.

Etapes pour être plus souple

Maintenez vos muscles et vos articulations lubrifiés

Ne commencez aucune activité ou tache sans vous échauffer, sauf s’il s’agit de sortir votre chien ou de prendre soin des plantes de votre jardin. Faire des étirements ne compte pas comme de l’exercice, ne l’oubliez pas.

Etirez-vous tous les jours

Comme nous l’avons déjà dit auparavant, cela est vital pour gagner en souplesse. Il existe de nombreux exercices que vous pouvez faire pour étirer vos muscles.

Ayez une alimentation adaptée

Les aliments qui ne doivent pas manquer à votre alimentation sont les fruits, les légumes, les graines complètes, le calcium et les protéines. Pour rien au monde n’oubliez l’eau pour hydrater votre corps, laissez tomber les fast-food et changez pour des options plus saines.

Demandez conseil

Si vous vous inscrivez dans un club ou dans une salle de sport, demandez au/à la professeur-e ou à l’entraîneur-e de vous expliquer plusieurs exercices d’étirements pour les muscles à faire avant et après votre entraînement.

Si vous faites de la musculation, vous devez savoir que cette discipline raccourcit les muscles. De la même manière, vous devez vous étirer avant et après le circuit.

Exercices d’étirement pour chaque partie du corps

Pour les épaules

Etirez les muscles de la poitrine : mettez votre bras droit sur votre torse, en le traversant et en pointant votre main vers l’épaule opposée. Avec la main gauche prenez le coude droit et exercez une légère pression.

Répétez de l’autre côté.

Levez le bras à côté de votre tête et fléchissez-le derrière votre nuque. Le coude doit toucher l’oreille et la main l’omoplate. Avec l’autre main exercez une légère pression du coude jusqu’en bas. Répétez avec l’autre bras

Pour les jambes

Assis sur le sol, étirez les jambes serrées puis fléchissez-en une, de manière à ce que la plante du pied touche l’intérieur du genou de l’autre jambe. Etirez le torse vers l’avant, en essayant de toucher des doigts la jambe tendue.

Répétez avec l’autre jambe.

Dans la même posture initiale, étirez le dos vers l’avant. Puis, ouvrez les jambes et amenez votre torse vers l’un de vos pieds, et ensuite vers l’autre.

Visitez cet article : 5 danses qui vous aideront à tonifier vos jambes, vos fesses et vos cuisses

Pour le dos

Allongez-vous sur le dos sur un tapis. Appuyez vos deux mains sur le sol et mettez la tête vers l’arrière, en étirant complètement les bras. Le dos doit former un arc. Maintenez quelques secondes puis revenez dans la position initiale.

Debout, levez un bras par-dessus la tête et inclinez-vous du côté opposé, pour que la ceinture et la zone des côtes s’étire. Répétez de l’autre côté.

Dans la même position initiale, descendez votre tête et votre dos en essayant de toucher de vos mains, vos pointes de pieds.