Découvrez pourquoi vos enfants devraient colorier des mandalas

· 12 mai 2016
En plus de stimuler la concentration, les mandalas peuvent aussi être excellents pour les enfants aux besoins spéciaux, car ils les aident à se détendre et à renforcer leurs capacités.

Colorier des mandalas est un art thérapeutique dont nous pouvons tous profiter. 

Depuis plusieurs années, l’usage de mandalas dans les salles de classe entraine de grandes bienfaits dans le développement physique et émotionnel des enfants.

Il s’agit d’une ressource simple, économique et attractive qui offrira à vos enfants un merveilleux mécanisme pour stimuler leur concentration et leur imagination jusqu’à l’expression propre de leurs émotions.

Aujourd’hui, dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi le fait de colorier des mandalas est également excellent pour les plus petits.

Colorier des mandalas : l’art du cercle

mandala

Gustav Jung disait que les mandalas nous plongent dans une forme essentielle -et transcendantale- qui représente l’équilibre et la perfection.

Notre cerveau est un exemple clair de l’évolution humaine, où nous intégrons des images déterminées, capables de nous offrir calme et harmonie.

  • La forme du cercle transmet aux enfants une ‘limite visuelle’ dont le centre est plein de fantaisie, de mouvement et de magie. L’espace qui se trouve au-delà du cercle représente le chaos.
  • Le mandala est un stimulant visuel qui les invite à créer, à imaginer, et à trouver de l’harmonie dans le désordre.
  • Pour les bouddhistes, le mandala et cette forme circulaire nous aident à « structurer » notre intérieur. C’est pour cela qu’ils sont si bons pour les enfants, dès leur plus jeune âge.

Découvrez Les enfants n’ont pas besoin de téléphones portables : le meilleur cadeau est de passer du temps avec eux

Colorier des mandalas, une stratégie pour stimuler la concentration

Mandalas

À la fascination naturelle des enfants pour les couleurs et pour le coloriage, on ajoute l’attraction visuelle des mandalas et nous aurons immédiatement une combinaison idéale pour obtenir les choses suivantes :

  • Quand ils colorient, les enfants sont silencieux et se concentrent. Il existe des mandalas plus ou moins compliqués, et plus ils sont divers, plus les processus cognitifs stimulés sont nombreux : attention, flexibilité, imagination…
  • Un mandala doit être terminé pour créer un effet, un impact visuel et émotionnel. Les enfants le savent et quand ils en ont terminé un, ils sont fiers de l’arborer.
  • Le processus de finition des mandalas stimule chez les enfants leur capacité de réussite et de responsabilité.

Les mandalas, des alliés pour les enfants aux besoins spéciaux

Petite-fille-mongolienne-e1443482099763

Aujourd’hui, beaucoup d’éducateurs et de pédagogues utilisent les mandalas dans les écoles spécialisées.

  • Colorier des mandalas est très utile pour les enfants atteints de trisomie 21 ou d’autisme, car cela leur permet de se détendre, de contrôler les mouvements stéréotypes et de trouver un moyen d’expression plus que fabuleux.
  • Les enfants atteints de TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) profitent également beaucoup de cet exercice : colorier des mandalas les détend, et leur permet de se concentrer ainsi que de renforcer leur capacité de réussite.

Découvrez cet article : Une « colonne vertébrale bionique » aiderait les personnes paralysées à remarcher

Colorier des mandalas pour développer la motricité fine et la coordination « mains-yeux »

Aujourd’hui, nous sommes étonnés de voir à quel point nos enfants maîtrisent les nouvelles technologies : ils utilisent les écrans tactiles, ouvrent des messages, agrandissent des images…

Le stimulant visuel des téléphones et des écrans est très bon mais utilisés à l’excès, cela provoque une excitation des sens et du cerveau.

Il faut limiter l’usage de ces technologies dans la mesure du possible.

À l’inverse, colorier des mandalas implique de grands bienfaits au niveau de la maturité du cerveau d’un enfant, pour les raisons suivantes :

  • Ils renforcent la coordination « mains-yeux »
  • La « pince intelligente » de leurs doigts leur permet aussi de d’améliorer les connexions cérébrales entre 2 et 8 ans, de manière graduelle et constante.
    • Grâce à cela, vous pourrez remarquer l’amélioration de leur écriture, de la manipulation d’objets, et des nœuds de leurs lacets. 
  • Ils seront plus concentrés dans leur quotidien et pourront mieux trier les stimulations extérieures puisqu’ils auront appris à être attentifs.

Comment encourager les enfants à colorier des mandalas dans le quotidien ?

mandalas-tibetains-a-colorier-500x494

Colorier des mandalas ne doit pas être une « tâche ». Nous ne devons pas l’imposer, il faut le voir comme un plaisir.

  • Trouvez le meilleur moment de la journée pour sortir les planches à colorier. S’ils ont déjà fait cette activité à l’école, il est conseillé de ne pas recommencer à la maison pour ne pas les surcharger.
  • Laissez vos enfants choisir les mandalas qu’ils préfèrent. Il en existe avec des animaux, des étoiles, des formes d’arbres ou de simples dessins géométriques qu’ils peuvent choisir eux-mêmes.
  • Augmentez la complexité petit à petit. De cette manière, vous les motiverez bien plus.

Découvrez aussi : Les 6 meilleurs exercices pour lutter contre le stress au quotidien

Pour conclure, n’oubliez pas que sur internet, vous pouvez trouver de nombreuses pages gratuites que vous pouvez télécharger et imprimer pour vous procurer vos mandalas.