Découvrez ce qu’indique la forme de votre ventre

Contrairement ce que beaucoup pensent, l'accumulation de graisse au niveau du ventre ou le fait que cet endroit doit plus proéminent que la normale n'est pas toujours dû à l'excès de nourriture.

Il existe plusieurs types de ventres gonflés.

 

Ces ventres se forment à cause d’un excès de nourriture grasse, apparaissent à cause de ballonnements ou de rétention d’eau, ou restent un moment à la suite d’une grossesse.

Chacun d’entre eux a besoin d’un traitement différent pour réduire. Nous allons tout vous expliquer dans cet article.

Qu’est-ce que notre ventre dit de nous ?

Avoir un ventre plat est le rêve de nombreuses personnes. Certaines font des régimes stricts et d’autres passent leur vie à la salle de sport.

Mais il y a des gens qui ne parviennent pas à atteindre leur objectif. Pourquoi ? Car ils ne font pas le traitement spécifique à leur type de ventre.

Une fois que vous connaissez et que vous acceptez la forme de votre ventre, vous pouvez emprunter le bon chemin et avoir de bons résultats.

Il ne s’agit pas simplement de faire mille abdominaux par jour et de mourir de faim. Il existe d’autres techniques efficaces et pas aussi strictes. 

Les différents types de ventre sont :

1. Le ventre gonflé

La principale caractéristique de ce ventre est qu’il est plus plat le matin que l’après-midi.

La distension augmente au fur et à mesure que les heures passent, que ce soit à cause de l’accumulation de gaz ou de l’indigestion. 

Ce type de ventre peut affecter aussi bien les femmes en surpoids que les femmes minces, et est lié à des intolérances alimentaires, des allergies ou des « intestins paresseux » qui apparaissent quand le régime est déficitaire.

ventre-gonfle-500x333Cela signifie que si votre estomac est habitué à consommer tout le temps les mêmes aliments (par exemple, vous mangez la même chose plusieurs jours d’affilée), il lui sera plus difficile de se rendre compte qu’il y est intolérant.

Les intolérances les plus courantes sont les intolérances au lactose, à la levure, à l’alcool, au blé ou au gluten. Vous pouvez faire un test et arrêter de manger certaines de ces familles d’aliments pour analyser laquelle provoque les ballonnements. 

Une fois que vous l’avez détectée, l’étape suivante consiste à les éliminer de votre régime. De plus, si vous avez un intestin paresseux, vous devrez le faire sortir de son train-train.

Cela signifie consommer un petit-déjeuner différent et plus abondant, et ne pas se permettre ce à quoi on est habitué-e (par exemple, une tasse de café au milieu de la matinée).

Nous vous recommandons aussi de :

  • Ne pas manger trop tard le soir.
  • Boire beaucoup d’eau dans la journée.
  • Ajouter des probiotiques sains à votre organisme pour favoriser le travail de la flore intestinale.

2. Le ventre post-partum

Si vous avez accouché il y a peu (et même lors des deux dernières années), vous pouvez avoir un ventre volumineux au niveau de la partie inférieure.

Après la grossesse, l’utérus « s’abaisse » et devient plus lourd. Peut-être que vous aurez besoin de six semaines pour revenir à la normale, mais cela peut aussi parfois prendre bien plus longtemps. 

ventre-pospartum-500x287Cela ne signifie pas qu’il faut commencer à faire des exercices le lendemain de l’accouchement (il est suggéré d’attendre trois mois), ni qu’il faut penser continuellement aux kilos que l’on a en trop à cause de la grossesse.

À ce moment-là, la seule chose importante est la santé, la vôtre et celle de votre bébé.

Une fois que vous êtes un peu plus détendue et que vous souhaitez commencer à prendre votre corps en charge (et des cicatrices liées à la maternité), nous vous recommandons de consommer des compléments d’huile de poisson, qui servent à brûler des graisses et qui réduisent la production d’hormones qui ont besoin de nourriture.

Vous pouvez aussi consommer des bons acides gras (présents dans l’avocat, le saumon et les graines de chia, par exemple) qui vous apportent de nombreux nutriments, luttent contre la fatigue et absorbent les vitamines.

Pour que le ventre soit plus fort, vous avez besoin de faire des exercices de bassin (le plus connu étant celui de Kegel), et non pas des abdominaux, car ces derniers sont conçus pour des muscles en forme.

Après l’accouchement, les abdominaux se séparent et il faut leur laisser du temps pour récupérer.

3. Le petit ventre bas

C’est le typique petit ventre des femmes qui ont des carrières très exigeantes ou des mères trop occupées.

Il apparaît aussi chez celles qui vont à la salle de sport ou qui font un régime mais qui répètent toujours les mêmes exercices.

Les autres parties du corps sont minces, et la protubérance du bas de l’abdomen gâche la silhouette.

graisse-ventre-500x334Les mauvaises habitudes en lien avec ce type de ventre sont les abdominaux excessifs ou les programmes qui ne changent jamais (par exemple, toujours faire du spinning).

Ils brûlent la graisse des hanches, des jambes et des bras, mais pas du ventre.

Une bonne nutrition est fondamentale pour éliminer ce petit ventre. Vous éviterez ainsi la constipation ou le gonflement.

  • Mangez plus de légumes verts, de céréales complètes et de fruits.
  • Changez des exercices portant sur les abdominaux et optez plutôt pour des flexions de bras et des exercices de résistance.
  • Introduisez des circuits qui contiennent des exercices de force et de l’aérobic (flexions, saut à la corde etc.).

4. Le ventre du stress

Devoir passer de nombreuses heures assis-e face à l’ordinateur en mangeant des gâteaux apéritifs est nocif pour la santé. L’une des nuisances principales est le ventre.

Ce type de ventre est caractérisé par un gonflement durable et proéminent dans la zone qui va du diaphragme au nombril.

Il survient non seulement à cause de la nourriture peu saine que nous ingérons, mais aussi à cause d’une hormone appelée cortisol (qui accumule de la graisse autour de l’estomac).

ventre-gonfle-2-500x334Si vous consommez trop de caféine, que vous mangez de la nourriture rapide et que vous n’avez pas d’horaires fixes de repas, vous serez plus exposé-e à ce type de ventre. 

L’une des manières de l’éviter est de se reposer plus, car l’organisme se régulera et vous ne mangerez plus par anxiété.

Luttez contre la fatigue avec des aliments nutritifs tels que les fruits secs.

De plus, vous devrez réduire votre consommation de café à deux tasses par jour et faire plus des exercices davantage relaxants que dynamiques (comme le yoga, le tai chi, la marche, etc.).