Comment détecter la sensibilité au gluten ?

· 29 octobre 2015
La maladie cœliaque et la sensibilité au gluten demandent une série de changements dans le régime alimentaire afin d'éliminer les aliments contenant du gluten pour éviter d'autres problèmes de santé.

La maladie cœliaque est un trouble causé par l’intolérance au gluten, qui affecte une personne sur cent dans le monde.

Dans certains cas, les personnes ont des symptômes similaires à cette maladie, mais le diagnostic se révèle négatif.

Face à cela, les experts de santé ont commencé à utiliser le terme de « sensibilité au gluten non cœliaque », et même s’il n’y pas de test exact pour sa détection, beaucoup disent que l’on peut contrôler cette affection en adoptant un régime sans gluten.

Généralement, les personnes qui souffrent de ce trouble prennent des mesures rapides sans consulter de médecin et adoptent un régime alimentaire sans gluten pour prevenir l’apparition des symptômes.

Cependant, il est très important de détecter ce trouble sous la supervision d’un spécialiste, afin d’éviter d’adopter un régime déséquilibré, car il n’est pas facile de suivre une alimentation sans gluten.

Comme dans le cas d’autres problèmes de santé, la maladie cœliaque ou la sensibilité au gluten non cœliaque ne peuvent pas être détectées à temps, si on ne connait pas leurs symptômes.

C’est pour cela qu’il est très important de s’informer et de savoir identifier les signaux qui peuvent être des motifs de consultation médicale. 

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : 15 choses que vous devez connaître sur la fibromyalgie

Quels sont les symptômes qui alertent d’un problème de gluten ?

gluten-500x334

En 2009, le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) a publié un guide intitulé « Reconnaissance et évaluation de la maladie coeliaque », élaboré par un groupe de gastro-entérologues, de diététiciens ou de nutritionnistes et même d’associations de patients. 

Suite à cela, on a recommandé aux médecins de donner aux patients la possibilité de réaliser un test sanguin comme première mesure pour diagnostiquer un possible cas de maladie coeliaque, si ces derniers ont des antécédents familiaux ou souffrent de l’un de ces problèmes de santé:

  • Maladie auto-immune de la thyroïde
  • Dermatite herpétiforme
  • Syndrome du côlon irritable
  • Diabète de type 1

Il faut également réaliser ce test si la personne souffre des symptômes suivants:

  • Distension abdominale ou gaz fréquents
  • Syndrome de l’intestin irritable ou de reflux acide
  • Diarrhée ou constipation chronique au quotidien
  • Nausées ou vomissements réguliers 
  • Retard dans le développement ou manque de croissance (chez les enfants)
  • Perte soudaine de poids
  • Migraine ou maux de tête
  • Douleurs dans les articulations
  • Fatigue prolongée
  • Dépression ou anxiété
  • Eczéma chronique ou acné
  • Anémie par déficience de fer sans explication, ou un autre type d’anémie non spécifié

Le test sanguin doit être réalisé par un médecin acrédité et doit être confirmé à la suite d’une biopsie intestinale.

Les diagnostics alternatifs doivent être totalement évités car la maladie coeliaque comme la sensibilité au gluten, impliquent des changements importants qui doivent être contrôlés de manière adaptée, notamment à travers l’élimination complète et définitive des aliments contenant du gluten.

Comment agir face à une sensibilité au gluten ?

sensibilite-500x334

Si après avoir lu la liste des symptômes, vous remarquez que vous souffrez de plusieurs d’entre eux de manière sporadique ou chronique, le mieux est de consulter un médecin le plus tôt possible, en évitant d’y apporter d’explication hâtive. 

On recommande d’adopter un régime alimentaire sans gluten pendant 60 jours d’affilée, et d’observer si les symptômes se calment ou non.

Les céréales qui contiennent du gluten sont les suivantes:

  • Le blé
  • L’orge
  • Le seigle
  • L’épeautre
  • Le blé de Khorasan
  • L’avoine
  • Le triticale

Parmi les céréales qui ne contiennent pas de gluten, on trouve:

  • Le quinoa
  • Le sarrasin
  • Le sorgho
  • Le riz
aliments-au-gluten-500x334

Le fait d’acheter des aliments en boîtes de conserve est assez risqué, car il est relativement fréquent d’y trouver du gluten, en plus ou moins grandes quantités. Lisez bien l’étiquette !

D’une manière générale, évitez à tout prix les aliments suivants:

  • Les aliments transformés
  • Les sauces et les assaisonnements pour les salades
  • Les plats préparés
  • Les gâteaux et le pain

N’oubliez pas de lire : Les raisons pour lesquelles vous ne devriez pas jeter l’eau de riz

Après la période recommandée du régime sans gluten, il est conseillé de consulter à nouveau le médecin pour analyser les possibles changements dans l’organisme et découvrir s’il y a eu un changement significatif.

Si vous souffrez de maladie coeliaque ou de sensibilité au gluten, il faut continuer le régime sans gluten, pour que les troubles n’affectent plus votre vie.