Différences entre amour et obsession

Quand l'amour se transforme en obsession, l'autre personne passe du rôle de

 

L’amour est un sentiment si intense que, parfois, il nous échappe des mains et finit par devenir une obsession qui nous domine et nous entraîne.

Il n’est pas simple de faire la différence entre le fait d’être embrigadé/e dans l’obsession ou de ressentir vraiment de l’amour.

Lisez aussi : Avant de tomber amoureux de toi, je dois tomber amoureux de moi-même

Aujourd’hui, nous allons donc découvrir certaines des différences fondamentales entre l’amour et l’obsession qui nous permettront de clarifier et de voir plus facilement ce qui nous arrive.

Amour ou obsession ?

L’exclusivité maladive

Quand nous sommes obsédé-e par une personne, nous construisons une sorte de mur autour de la relation face auquel il n’y a aucune marge de manœuvre.

Cette exclusivité nous épuise car, dans la plupart des cas, elle contrôle tout et nous nous retrouvons en méfiance et en alerte, au lieu de nous détendre et de profiter de la relation.

L’amour, à l’inverse, jouit d’un engagement où l’exclusivité n’est pas la norme, mais donne à l’honnêteté une grande valeur pour les deux membres du couple.

L’obsession et la faible estime de soi

Quand l’obsession apparaît, il y a forcément un lien avec la faible estime de soi. Quelque chose nous manque, quelque chose dont nous avons besoin et que nous n’avons pas. Et nous devenons obsédé-e par cette chose.

Ne passez pas à côté : Vous n’avez besoin de personne pour vous compléter : vous êtes une personne entière

Or, quand nous parlons d’amour, nous ne cherchons pas quelqu’un qui nous comble, mais plutôt qui nous soit complémentaire.

Dans l’amour, il y a l’acceptation

Au moment où une relation de couple se brise, il y a toujours une étape de deuil par laquelle il faut passer, mais qui tôt ou tard donne lieu à l’acceptation de la réalité.

Mais, dans le cas de l’obsession, ce n’est pas le cas. Il y a un deuil, mais on ne peut pas en sortir. Nous restons bloqué-e, attaché-e et l’acceptation n’arrive pas tant que nous ne faisons pas de thérapie.

L’autre est un être humain

Cela peut être évident. Cependant, concernant l’obsession, cela ne l’est pas vraiment. Dans ce cas, l’autre personne est comme une propriété qui nous appartient pour nous donner ce qui nous manque.

En nous, nous considérons qu’elle est « obligée » à cela et qu’elle ne peut pas nous « trahir ». C’est un besoin qui transforme la personne en une possession.

Lisez aussi : Quand vous pleurez la perte d’une personne, êtes-vous triste pour elle ou pour vous ?

Quand nous parlons d’amour, on tient compte de l’autre comme une personne, qui peut jouir aussi bien de ses droits que de ses libertés.

Intentions de manipulation

Parfois, dans les relations amoureuses, surgit le manque d’intérêt d’un des membres du couple pour l’autre.

Si nous ressentons de l’amour, cela nous rend triste mais nous finissons par prendre une décision et par accepter le dénouement.

Dans le cas contraire, ce n’est pas quelque chose que l’on accepte, mais que l’on utilise comme une arme contre l’autre.

Ainsi, on essaie de provoquer que l’autre personne se sente coupable de ce manque d’intérêt qu’elle n’a pas cherché ni décidé de ressentir.

L’importance de la communication

Dans toute relation de couple saine, la communication et l’empathie sont des éléments fondamentaux pour que « tout aille comme sur des roulettes ».

Cependant, dans les relations où l’obsession est présente, la communication est absente, car il existe la peur que l’autre puisse s’échapper, fuir ou nous quitter.

Ainsi, nous faisons comme si de rien n’était et nous feignons que tout va bien pour ne pas voir la réalité du problème.

Créer ce monde de lumière et de couleur n’est pas la garantie que tout se résoudra, bien au contraire : la vérité vous fouettera plus fort que jamais quand elle apparaîtra.

Avant de partir, n’oubliez pas de lire : 5 dangers de la dépendance émotionnelle dans le couple

Avez-vous déjà vécu ces deux formes d’amour ou avez-vous déjà cru que vous aimiez ? Les personnes qui sont trop obsédées dans leurs relations finissent très abîmées.

Leur besoin n’est pas rassasié et, si à un moment donné tout change, elles perdent totalement le contrôle.

Elles ne supportent pas que quelque chose change, que cela se transforme en quelque chose de différent que prévu. Elles ont mis tant d’énergie dedans qu’elles ont épuisé leurs réserves. Elles ont tout donné.

Mais, elles se sont oubliées elles-mêmes et la seule solution est ici de se retrouver soi-même.