10 conseils pour nettoyer naturellement notre foie

Saviez-vous que l'un des gestes les plus efficaces pour avoir un foie propre est de boire de l'eau ? De plus, l'eau aide à purifier les reins.
10 conseils pour nettoyer naturellement notre foie

Dernière mise à jour : 12 février, 2019

Le foie est un organe essentiel chargé de nettoyer notre organisme. Il arrive donc un moment où nous devons nous charger de nettoyer notre foie, pour que celui-ci puisse accomplir ses différentes missions de manière optimale.

Le foie est l’un des organes les plus importants de notre corps. En effet, il remplit de nombreuses fonctions vitales pour notre santé et pour tout notre organisme.

Cet organe si essentiel est le grand responsable de la dépuration de notre organisme. Sa fonction principale consiste à éliminer les toxines qui s’accumulent dans notre corps pour permettre aux autres organes de fonctionner correctement.

La consommation excessive d’aliments transformés, la consommation d’alcool, de produits chimiques, la pollution et beaucoup d’autres facteurs font que notre foie est surchargé de travail, et qu’il ne fonctionne pas toujours correctement.

Les toxines s’accumulent alors dans cet organe si précieux. Elles peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé dans tous les autres systèmes de notre organisme. Avez-vous envie d’apprendre à nettoyer naturellement votre foie ?

Les 10 conseils pour nettoyer notre foie

1. Jus de citron

La consommation quotidienne d’eau tiède citronnée, à jeun, permet de nous aider à nettoyer notre foie, tout en améliorant notre digestion.

Un seul verre de cette eau citronnée, consommé à jeun, permet d’éliminer les toxines du foie, de booster le métabolisme, et d’avoir une digestion saine, évitant ainsi tout cas de constipation.

2. Avocat

10 conseils pour nettoyer notre foie : l'avocat

L’avocat est mondialement connu pour ses multiples bienfaits pour la santé et pour la beauté. On le considère comme l’une des plus grandes sources végétales de graisses saines, en plus d’être un aliment protecteur du foie.

Une étude japonaise a démontré que les avocats peuvent protéger le foie contre les toxines, et notamment contre la galactosamine.

3. Curcuma

Le curcuma est épice anti-inflammatoire. En plus de prévenir le cancer,il  améliore considérablement la santé de notre foie. Cette épice est excellente pour activer le métabolisme et pour nettoyer naturellement votre foie.

4. Consommation d’eau

L’une des meilleures habitudes à suivre pour protéger son foie est de boire entre 6 et 8 verres d’eau minérale par jour. Cette bonne habitude aide également au nettoyage des reins, et permet d’aider à perdre du poids.

Notre corps doit être bien hydraté, et la meilleure manière de le faire c’est de consommer beaucoup de liquides. Boire de l’eau a de multiples bienfaits et est l’une des clés principales de toute régime dépuratif du foie.

5. Éviter les aliments raffinés

Il est très important d’éviter la consommation excessive de sucre, de farines et de tout aliment raffiné, car le foie va les transformer en graisses et en cholestérol. La graisse peut alors se localiser et se stocker dans le ventre, les fesses, les cuisses, le dos, et d’autres endroits du corps.

Un taux élevé de triglycérides est en relation directe avec un risque important de maladies cardiovasculaires.

6. Racine de pissenlit

conseils pour nettoyer notre foie : racine de pissenlit

La racine de pissenlit s’utilise à des fins curatives, notamment pour nettoyer complètement votre foie. De fait, cette racine s’utilise depuis l’Antiquité à des fins thérapeutiques pour traiter de nombreux problèmes hépatiques.

L’idéal est de la consommer sous forme d’infusion.

7. Ail

Une petite gousse d’ail est pleine de nombreuses propriétés médicinales qui contribuent à un système immunitaire fort et à une puissante barrière contre les virus et les bactéries.

L’ail contient également des substances sulfurées, qui ont la charge d’activer les enzymes dans le but d’améliorer la fonction hépatique.

8. Choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles ne font pas partie des aliments favoris de beaucoup de personnes. Néanmoins leurs propriétés sont tout de même très bénéfiques pour notre santé.

Cela est notamment dû à leur forte teneur en glucosinolate, un composant du soufre qui est chargé de protéger et de nettoyer notre organisme de tous les produits toxiques et de toutes les toxines qui s’y trouvent.

9. Thé vert

Il est prouvé que la consommation de thé vert contribue à nettoyer votre foie de manière naturelle, en plus de le protéger contre les dommages de l’alcool, des tumeurs et de l’hépatite virale.

Le thé vert est riche en catéchines, ce qui en fait un aliment anti-cancer naturel. Il contribue également à éliminer les excès de graisses accumulés dans le foie.

Vous serez aussi intéressée par cet article : 3 recettes de thé vert contre la graisse abdominale

10. Pour terminer, un smoothie pour nettoyer votre foie

Lorsque notre foie accumule trop de toxines et de graisses, il est très important de lui donner un petit coup de pouce pour qu’il se nettoie naturellement, et que nous évitions ainsi de nombreux problèmes de santé.

Nous allons vous donner la recette d’un excellent smoothie dépuratif, idéal pour nettoyer le foie, améliorer les fonctions digestives et perdre du poids.

Ingrédients

  • 2 tiges d’aloe vera
  • Le jus d’un citron
  • 1 petite branche de menthe
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • ½  litre d’eau froide

Comment procéder ?

Extrayez la pulpe des deux tiges d’aloe vera, puis versez-la dans un mixeur avec tous les autres ingrédients. Mixez bien le tout, jusqu’à obtenir une texture homogène.

À consommer de préférence le matin, à jeun.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le boldo : un remède pour préserver son foie
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Le boldo : un remède pour préserver son foie

Grâce à ses propriétés, le boldo est un remède efficace pour purifier et désenflammer le foie de manière naturelle. Découvrez ici les bienfaits du ...



  • Mayo Clinic Health System [Published 2020 Feb 21]. Liver disease: symptoms. Available from: http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/liver-problems/basics/symptoms/con-20025300
  • Gupta, V., Mah, X. J., Garcia, M. C., Antonypillai, C., & van der Poorten, D. (2015). Oily fish, coffee and walnuts: Dietary treatment for nonalcoholic fatty liver disease. World journal of gastroenterology, 21(37), 10621–10635. https://doi.org/10.3748/wjg.v21.i37.10621
  • de Moura, C. F., Ribeiro, F. A., Handan, B. A., Aguiar, O., Oshima, C. T., & Ribeiro, D. A. (2016). Grape Juice Concentrate Protects Rat Liver Against Cadmium Intoxication: Histopathology, Cytochrome C and Metalloproteinases Expression. Drug research, 66(7), 339–344. https://doi.org/10.1055/s-0035-1569452
  • Khoshbaten, M., Aliasgarzadeh, A., Masnadi, K., Farhang, S., Tarzamani, M. K., Babaei, H., Kiani, J., Zaare, M., & Najafipoor, F. (2010). Grape seed extract to improve liver function in patients with nonalcoholic fatty liver change. Saudi journal of gastroenterology : official journal of the Saudi Gastroenterology Association, 16(3), 194–197. https://doi.org/10.4103/1319-3767.65197
  • Gupta, S. C., Patchva, S., Koh, W., & Aggarwal, B. B. (2012). Discovery of curcumin, a component of golden spice, and its miraculous biological activities. Clinical and experimental pharmacology & physiology, 39(3), 283–299. https://doi.org/10.1111/j.1440-1681.2011.05648.x
  • Gupta, S.C., Sung, B., Kim, J.H., Prasad, S., Li, S. and Aggarwal, B.B. (2013), Multitargeting by turmeric, the golden spice: From kitchen to clinic. Molecular nutrition & food research, 57: 1510-1528. https://doi.org/10.1002/mnfr.201100741
  • Lee, H. Y., Kim, S. W., Lee, G. H., Choi, M. K., Jung, H. W., Kim, Y. J., Kwon, H. J., & Chae, H. J. (2016). Turmeric extract and its active compound, curcumin, protect against chronic CCl4-induced liver damage by enhancing antioxidation. BMC complementary and alternative medicine, 16(1), 316. https://doi.org/10.1186/s12906-016-1307-6
  • Lee, H. Y., Kim, S. W., Lee, G. H., Choi, M. K., Jung, H. W., Kim, Y. J., Kwon, H. J., & Chae, H. J. (2016). Turmeric extract and its active compound, curcumin, protect against chronic CCl4-induced liver damage by enhancing antioxidation. BMC complementary and alternative medicine, 16(1), 316. https://doi.org/10.1186/s12906-016-1307-6
  • Zhang, S., Gu, Y., Wang, L., Zhang, Q., Liu, L., Lu, M., Meng, G., Yao, Z., Wu, H., Xia, Y., Bao, X., Wang, H., Shi, H., Sun, S., Wang, X., Zhou, M., Jia, Q., Song, K., Xiang, H., & Niu, K. (2019). Association between dietary raw garlic intake and newly diagnosed nonalcoholic fatty liver disease: a population-based study. European journal of endocrinology, 181(6), 591–602. https://doi.org/10.1530/EJE-19-0179
  • Liu, X., Baecker, A., Wu, M., Zhou, J. Y., Yang, J., Han, R. Q., Wang, P. H., Liu, A. M., Gu, X., Zhang, X. F., Wang, X. S., Su, M., Hu, X., Sun, Z., Li, G., Jin, Z. Y., Jung, S. Y., Mu, L., He, N., Lu, Q. Y., … Zhang, Z. F. (2019). Raw Garlic Consumption and Risk of Liver Cancer: A Population-Based Case-Control Study in Eastern China. Nutrients, 11(9), 2038. https://doi.org/10.3390/nu11092038
  • Chen, S., Teoh, N. C., Chitturi, S., & Farrell, G. C. (2014). Coffee and non-alcoholic fatty liver disease: brewing evidence for hepatoprotection?. Journal of gastroenterology and hepatology, 29(3), 435–441. https://doi.org/10.1111/jgh.12422
  • Morisco, F., Lembo, V., Mazzone, G., Camera, S., & Caporaso, N. (2014). Coffee and liver health. Journal of clinical gastroenterology, 48 Suppl 1, S87–S90. https://doi.org/10.1097/MCG.0000000000000240
  • Wadhawan, M., & Anand, A. C. (2016). Coffee and Liver Disease. Journal of clinical and experimental hepatology, 6(1), 40–46. https://doi.org/10.1016/j.jceh.2016.02.003
  • Robbins, M. G., Hauder, J., Somoza, V., Eshelman, B. D., Barnes, D. M., & Hanlon, P. R. (2010). Induction of detoxification enzymes by feeding unblanched Brussels sprouts containing active myrosinase to mice for 2 wk. Journal of food science, 75(6), H190–H199. https://doi.org/10.1111/j.1750-3841.2010.01713.x
  • Chen, Y. J., Wallig, M. A., & Jeffery, E. H. (2016). Dietary Broccoli Lessens Development of Fatty Liver and Liver Cancer in Mice Given Diethylnitrosamine and Fed a Western or Control Diet. The Journal of nutrition, 146(3), 542–550. https://doi.org/10.3945/jn.115.228148
  • Imai, K., & Nakachi, K. (1995). Cross sectional study of effects of drinking green tea on cardiovascular and liver diseases. BMJ (Clinical research ed.), 310(6981), 693–696. https://doi.org/10.1136/bmj.310.6981.693
  • Sakata, R., Nakamura, T., Torimura, T., Ueno, T., & Sata, M. (2013). Green tea with high-density catechins improves liver function and fat infiltration in non-alcoholic fatty liver disease (NAFLD) patients: a double-blind placebo-controlled study. International journal of molecular medicine, 32(5), 989–994. https://doi.org/10.3892/ijmm.2013.1503
  • Ni, C. X., Gong, H., Liu, Y., Qi, Y., Jiang, C. L., & Zhang, J. P. (2017). Green Tea Consumption and the Risk of Liver Cancer: A Meta-Analysis. Nutrition and cancer, 69(2), 211–220. https://doi.org/10.1080/01635581.2017.1263754
  • Cai, L., Wan, D., Yi, F., & Luan, L. (2017). Purification, Preliminary Characterization and Hepatoprotective Effects of Polysaccharides from Dandelion Root. Molecules (Basel, Switzerland), 22(9), 1409. https://doi.org/10.3390/molecules22091409
  • Abenavoli, L., Izzo, A. A., Milić, N., Cicala, C., Santini, A., & Capasso, R. (2018). Milk thistle (Silybum marianum): A concise overview on its chemistry, pharmacological, and nutraceutical uses in liver diseases. Phytotherapy research : PTR, 32(11), 2202–2213. https://doi.org/10.1002/ptr.6171