Les douleurs articulaires seraient dues à des bactéries intestinales

· 19 août 2015
Est-il possible que les bactéries intestinales influent sur les douleurs articulaires ? Selon différentes études, ces microbes pourraient bel et bien affecter le système immunitaire et provoquer des problèmes dans d'autres parties du corps.

Les bactéries intestinales peuvent être à l’origine de douleurs articulaires car elles attaquent et dégradent le cartilage.  

En effet, l’arthrite rhumatoïde est une maladie qui se produit lorsqu’il y a une dégradation du cartilage. Cela peut donc provoquer une inflammation et de la rigidité dans les articulations.

De nombreuses études ont pu déterminer les facteurs de risques qui peuvent déclencher ce type de problèmes de santé. Cependant, les experts ne sont toujours pas certains de ce qui pourrait être la cause directe.

Dans la recherche d’une cause initiale aux problèmes articulaires, un groupe de chercheurs s’est concentré sur l’étude d’un coupable potentiel. Celui-ci n’avait pas été pris en compte jusqu’alors: les bactéries intestinales

Des études récentes ont permis de déterminer que les bactéries intestinales peuvent être à l’origine de différentes douleurs articulaire. C’est notamment dans le cas de l’arthrite rhumatoïde.

De plus, elles pourraient être également en lien avec des maladies qui perturbent le système immunitaire. Elle provoquerait aussi bien d’autres problèmes chroniques.

Des bactéries intestinales, l’une des causes des douleurs articulaires

Une étude a été menée en 2013, le Dr. José Scher, rhumatologue de l’Université de New-York, aux Etats-Units. 

Il a ainsi découvert que les personnes souffrant d’arthrite rhumatoïde étaient plus disposées que d’autres à développer dans leur intestin une bactérie intestinale appelée Prevotella copri.

Dans une autre enquête publiée en octobre de la même année, Scher fait état que les patients souffrant d’arthrite psoriasique ont des niveaux plus faibles de certaines bonnes bactéries intestinales importantes.

bactéries intestinales

Ces études font partie des efforts menés par différents scientifiques dans le monde.

Il s’agit en effet de comprendre comment le microbiome (la masse des microbes qui vivent dans le tractus gastro-intestinal) joue un rôle fondamental dans l’état de santé général de l’être humain.

Il a été estimé qu’un milliard d’espèces de bactéries différentes vivent dans notre intestin, et qu’elles peuvent représenter entre un et trois kilos de notre poids corporel.

Récemment, des scientifiques tentent de démontrer que ces bactéries jouent un rôle très important dans la santé.

Même si certaines peuvent être à l’origine de différentes pathologies, d’autres nous protègent face aux attaques extérieures.

Lisez également :

12 remèdes naturels pour soulager les douleurs articulaires

Les bactéries intestinales affectent le système immunitaire

L’immunologue Veena Taneja, de la Clinique Mayo de Rochester, dans le Minnesota, assure qu’ « il est de plus en plus clair que ces microbes peuvent affecter le système immunitaire.

En effet, « ils provoquent des maladies qui ne sont pas naturellement présentes dans les intestins, et que les douleurs articulaires sont en lien avec ces bactéries ».

  bactéries intestinales et système immunitaire

Les chercheurs ont été surpris par les découvertes de leurs études. En effet, les bactéries intestinales influent bien plus sur le système immunitaire que ce que l’on pensait jusqu’à présent.

Au cours des dernières décennies, les cas de maladies auto-immunes ont augmenté.  De nombreux scientifiques pensent qu’une partie du problème vient des bouleversement de la flore microbienne du fait du style de vie moderne.

Lisez également :

Découvrez comment prendre soin de vos intestins

La bactérie Prevotella copri à l’origine des douleurs articulaires?

Les microbes influent incontestablement sur la santé des intestins. C’est en effet un lieu dans lequel se trouvent plus de deux tiers des cellules immunes du corps.

Durant le processus de digestion, le tractus gastro-intestinal doit lutter contre un flux constant de microbes étrangers. Ceux-ci  peuvent provenir des aliments. Il faut les analyser pour savoir s’ils sont dangereux pour l’organisme.

douleurs articulaires

Pour accomplir cette fonction, les intestins ont développé un système immunitaire très performant. Ces effets s’étendent à d’autres organes.

Les cellules immunes qui vivent dans l’intestin ont la capacité d’activer les cellules inflammatoires de tout l’organisme. Et notamment celles présentes dans les articulations.

Pour l’expert José Scher, la bactérie Prevotella copri pourrait causer une réaction immunitaire. Son action se ressentirait dans les tissus, causant des douleurs dans les articulations.

Une autre théorie consiste à penser que cette bactérie pourrait déplacer les microbes bienfaisants de l’intestin. Cela causerait une fragilisation de l’ensemble du système immunitaire.

Un existe une troisième voie scientifique sur ce sujet, qui reçoit actuellement le plus de soutien.

Ainsi, les personnes qui présentent des concentrations importantes de Prevotella copri, connaissent une baisse significative de Bacteoides fragilis. Cette dernier est en fait une des bonnes bactéries qui protègent notre système immunitaire.

Les résultats de ces études ont donné lieu à de nouvelles investigations. Celles-ci entendent développer de nouvelles stratégies afin d’utiliser les bactéries comme un traitement pour guérir les maladies immunitaires.

Conclusion

De fait, les experts de santé recommandent déjà la consommation de probiotiques (c’est-à-dire de bonnes bactéries). Ils permettent de restaurer la flore intestinale. Mais aussi de traiter des problèmes de santé comme l’acné, l’insomnie, ou d’autres trouble liés à l’état de santé des intestins.

  • Lucht, F., Hacini, D., Martinez, F., Aubert, G., Girardin, P., & Balique, J. G. (1987). Bacteries intestinales et infections sur protheses de hanche. Medecine et Maladies Infectieuses. https://doi.org/10.1016/S0399-077X(87)80298-6
  • Macpherson, A. J., & Harris, N. L. (2004). Interactions between commensal intestinal bacteria and the immune system. Nature Reviews Immunology. https://doi.org/10.1038/nri1373
  • Browne, H. P., Forster, S. C., Anonye, B. O., Kumar, N., Neville, B. A., Stares, M. D., … Lawley, T. D. (2016). Culturing of “unculturable” human microbiota reveals novel taxa and extensive sporulation. Nature. https://doi.org/10.1038/nature17645