Des exercices simples pour éliminer la graisse du dos

Des exercices simples pour éliminer la graisse du dos

Dernière mise à jour : 07 mars, 2019

Dans la lutte contre la graisse localisée, nous nous concentrons presque toujours sur les zones comme le ventre, les jambes, les fesses et les bras. Se sont en effet souvent les parties les plus grasses de notre corps. Il existe pourtant une zone que nous ignorons souvent et qu’il est difficile de travailler. Il s’agit du dos.

Juste au niveau de la partie inférieure du soutien-gorge, nous pouvons voir cette zone de graisse qui rend notre dos volumineux et avec des protubérances réellement anti-esthétiques.

Heureusement, de la même manière que les autres zones de notre corps, cette graisse peut être éliminée. Il est  en effet possible de retrouver un joli dos afin de pouvoir enfiler ses robes les plus ajustées. 

Si vous êtes prête à combattre la graisse localisée du dos, ne passez pas à côté de ces excellents exercices qui vous aideront à l’éliminer.

N’oubliez pas que vous devez les appliquer au quotidien pour obtenir de bons résultats en peu de temps. 

Les pectoraux

Les flexions sont des exercices très communs, qui sont utilisés dans n’importe quel type de programme.

Les pectoraux sont excellents pour tonifier les bras, en plus d’aider à éliminer la graisse dorsale.

Le plus important est de savoir travailler les pectoraux correctement. Il faut donc maintenir une ligne droite depuis la tête jusqu’aux talons.

La planche ou la planche latérale

Étendez votre tapis pour le yoga sur le sol et appuyez votre avant-bras gauche de manière à ce que le coude se trouve juste en dessous de l’épaule.

Quand vous êtes dans une position confortable, levez les hanches du sol, contractez les muscles abdominaux et maintenez votre corps en ligne droite.

Essayez de maintenir cette position de 30 à 45 secondes de chaque côté puis reposez-vous. 

Le ballon d’exercices

du dos

Mettez-vous sur le ventre sur un ballon d’exercices, de manière à ce que votre poitrine se trouve au centre du ballon.

Maintenez les doigts des mains pointés vers le sol et les pieds bien serrés. Laissez vos bras pendre devant vous et gardez l’équilibre.

Maintenant, levez les bras lentement pour créer un “Y” avec le corps et maintenez cette position pendant 15 secondes. Faites 2 séries de 12 répétitions.

Les haltères

Choisissez un lieu où vous pouvez bouger librement et prenez une haltère de de 4,5 à 7 kg.

Écartez les pieds au niveau de la largeur des hanches et relevez vos genoux en donnant des petits coups vers l’avant.

Ensuite, pliez légèrement la partie supérieure du corps, parallèle au sol et mettez l’haltère en face en vous soutenant les hanches contre le mur pour conserver l’équilibre.

Levez l’haltère à la hauteur de l’épaule et faites entre 10 et 15 répétitions.

Le lever latéral

du dos

Ecartez vos pieds à la largeur des hanches et prenez une haltère dans chaque main.

Pliez le genou et baissez la partie supérieure du corps en formant un angle à 45 degrés.

Maintenez les deux haltères parallèles au sol et élevez-les sur les côtés. Maintenez les poids au niveau des épaules et baissez lentement. Faites 2 séries de 12 répétitions.

La position du chien qui regarde vers le sol

Cette position de yoga permet de travailler tout le corps, surtout les muscles dorsaux et les trapèzes au niveau de la partie supérieure du dos.

Pour réaliser cet exercice, vous devez chercher un lieu qui vous offre suffisamment d’espace.

Agenouillez-vous sur le sol et appuyez vos mains en les maintenant plates sur le sol. Poussez sur vos talons et placez votre dos droit en gardant les bras alignés avec le corps.

Si vous avez suffisamment de flexibilité, mettez les talons sur le sol et maintenez cette position pendant 15 à 30 secondes.

Une bonne option est d’élever le dos en même temps que les mains, tout en gardant la tête vers le haut.

Les exercices cardiovasculaires

Tout bon programme d’entraînement doit inclure des exercices cardiovasculaires pour compléter ceux liés à la force.

Ce type d’exercices permet de brûler des graisses car il aide à réduire la graisse corporelle et combat également celle localisée sous le soutien-gorge.

Ces exercices sont très simples à mettre en pratique et avec seulement 30 minutes par jour, vous remarquerez d’excellents résultats. 

Vous pouvez faire une marche, trotter, courir, sauter à la corde, utiliser une machine elliptique, faire de la natation ou une bonne session d’aérobic une fois par semaine.

Au fur et mesure que vous augmentez l’intensité de vos exercices, vous verrez que les résultats obtenus s’amélioreront car vous réussirez à brûler plus de calories.


Cela pourrait vous intéresser ...
5 exercices bénéfiques pour les muscles de votre dos
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 exercices bénéfiques pour les muscles de votre dos

Les muscles du dos ont pour fonction de soutenir la colonne vertébrale et, en outre, sont déterminants pour la posture du corps tout entier.



  • Arciero, P. J., Gentile, C. L., Martin-Pressman, R., Ormsbee, M. J., Everett, M., Zwicky, L., & Steele, C. A. (2006). Increased Dietary Protein and Combined High Intensity Aerobic and Resistance Exercise Improves Body Fat Distribution and Cardiovascular Risk Factors, International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism, 16(4), 373-392. Retrieved Jan 23, 2021, from https://journals.humankinetics.com/view/journals/ijsnem/16/4/article-p373.xml
  • Hooper Lee, Abdelhamid Asmaa, Moore Helen J, Douthwaite Wayne, Skeaff C Murray, Summerbell Carolyn D et al. Effect of reducing total fat intake on body weight: systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials and cohort studies BMJ 2012; 345 :e7666
  • Ramírez-Campillo, R., Andrade, D. C., Campos-Jara, C., Henríquez-Olguín, C., Alvarez-Lepín, C., & Izquierdo, M. (2013). Regional fat changes induced by localized muscle endurance resistance training. Journal of strength and conditioning research, 27(8), 2219–2224. https://doi.org/10.1519/JSC.0b013e31827e8681
  • Strasser, B., & Schobersberger, W. (2011). Evidence for resistance training as a treatment therapy in obesity. Journal of obesity, 2011, 482564. https://doi.org/10.1155/2011/482564