Une étude nous révèle l’heure à laquelle il est le plus adapté de prendre sa première tasse de café

· 30 juin 2017

Bien que nous soyons nombreux-ses à être habitué-e-s à boire une tasse de café directement au réveil, ce qui est sûr c’est qu’il serait bien plus efficace si nous attendions un moment que nos niveaux de cortisol soient descendus.

Et vous, à quelle heure prenez vous votre première tasse de café ? Comme la majorité de la population, le plus probable c’est que vous le fassiez directement en vous levant. Nous avons besoin de nous réveiller et de recevoir une bonne injection d’énergie et de positivité.

Et quelque chose qui nous a toujours paru judicieux, ne l’est peut-être plus autant maintenant.

Comme nous le savons déjà, la science, toujours avide de donner des réponses aux questions les plus quotidiennes, vient nous révéler que cette première dose de café pourrait ne pas être aussi positive à la première heure de la matinée.

Cependant, et ceci doit être clair dès le début, nous connaissons chacun de nous notre corps et savons ce qui nous correspond le mieux à chaque instant.

Toutefois, il n’est pas inutile de tester, même si ce n’est que par pure curiosité, la proposition suivante.

Nous vous l’expliquons ci-dessous.

La première tasse de café sera toujours meilleure un peu plus tard

Nous savons que le matin sent le café. Qu’en sortant du lit et en ouvrant la fenêtre devant le lever de soleil et la journée qui nous attend, la seule chose à laquelle nous pensons c’est une bonne dose de caféine pour pouvoir « fonctionner ».

Le fait que l’on nous dise maintenant que nous devions attendre quelques heures est quelque chose que nous considérons avec scepticisme.

Mais ils ont de bonnes raisons et ils nous expliquent pourquoi il serait plus adapté d’attendre au moins deux heures après nous être levés.

Découvrez 7 habitudes qui nuisent à la santé de votre peau et que vous pouvez éviter

Votre niveau de cortisol et le café

cerveau

Steven Miller est neuropsychologue et expert en chronopharmacologie, la discipline qui analyse l’interaction entre les différents rythmes biologiques du corps humain et les médicaments.

Après quelques études qu’il a lui-même publiées sur son blog de divulgation scientifique « NeuroscienceDC« , il a expliqué que prendre cette première tasse de café à peine levés ne serait pas aussi efficace que ce que nous pensons.

  • La raison de ceci réside dans nos rythmes circadiens et dans le cortisol.
  • Les rythmes circadiens sont ceux qui contrôlent nos habitudes de sommeil et ceux qui régulent également le cortisol, la dite « hormone du stress » chargée de nous maintenir alerte.

Nous devons savoir que, quand nous ouvrons les yeux le matin et que nous nous levons, le cortisol commence à fonctionner tout seul.

De ce fait, comme nous l’expliquent diverses études au sujet des rythmes circadiens, le moment de la journée où le cortisol est le plus actif se situe entre 8h et 9h du matin.

Le café et les maux de tête

maux-de-tete

Prendre une tasse à café à ce moment de la journée implique donc d’incorporer un stimulant à notre organisme précisément lorsqu’il atteint un niveau d’alerte de manière naturelle.

Découvrez également Quel est le meilleur moment de la journée pour boire du thé vert ?

D’après ce que nous explique le docteur Miller, les principes de la pharmacologie sont très clairs : il n’est pas adapté d’incorporer une drogue à l’organisme quand il n’en a pas encore besoin.

  • Le fait de prendre un café quand notre niveau de cortisol se situe à un pic élevé explique pourquoi certaines personnes ressentent des maux de tête.
  • Nous souffrons d’une surcharge et notre corps réagit parfois avec l’effet contraire de celui désiré : nous pouvons nous sentir plus anxieux-ses voire même fatigué-e-s.

Il est clair cependant, que chaque corps réagit d’une manière différente. S’il est certain que prendre cette première tasse de café à la première heure conviendra à certain-e-s, si nous attendons un peu plus, les bienfaits seront plus puissants.

La meilleure heure pour prendre son café se situe entre 9h30 et 11h30 du matincafe1

Tout dépendra, sans aucun doute, de l’heure à laquelle nous nous levons. Le plus conseillé c’est d’attendre entre 1h30 et 2h.

C’est lorsque le niveau de cortisol dans le sang est au plus bas, que s’ouvre pour nous un moment parfait pour cette dose désirée de caféine.

L’un des principes de base en pharmacologie est d’administrer les médicaments au moment où ils sont nécessaires. Plus loin encore que l’aspect anecdotique que peut nous paraître l’information, il vaudrait la peine de la prendre en compte.

  • Le fait de prendre cette première tasse de café juste au moment où notre niveau de cortisol est le plus haut, permettra très souvent que nous développions une tolérance.

C’est à dire que nous ne sentirons pas les effets du café.

Quelque chose de ce genre provoque que nous ayons besoin d’une autre tasse au bout d’un moment. Ce n’est pas le plus adapté.

Dans l’article que nous avons cité auparavant du docteur Miller, on nous indique que les moments idéaux pour prendre du café au cours de la journée sont de deux : entre 9h30 et 11h30 et entre 13h30 et 17h.

Découvrez L’eau tiède au miel : 5 raisons d’en consommer

 

Comme nous le voyons, nous disposons d’une large tranche horaire pour pouvoir profiter de deux à trois tasses de café par jour. Ainsi donc, il vaudrait la peine d’essayer.

Se lever et prendre au petit-déjeuner un bon jus naturel, quelques protéines et fibres, pour ensuite, attendre deux heures jusqu’à prendre notre dose de caféine.

Il est possible que nous nous sentions rapidement plus réveillé-e-s, productif-ve-s et avec de l’énergie pour affronter la journée.

Vous êtes motivé-e-s pour essayer ?