Des études prouvent la relation entre la dépression et le cancer

· 26 avril 2017
Nous ne pouvons pas ignorer que la dépression peut mener à des états psychologiques durant lesquels on abuse de substances nocives, comme l’alcool, le tabac ou autres qui altèrent gravement notre santé.

Les dernières études réalisées montrent comment les personnes ayant des symptômes dépressifs pendant de longues années souffrent plus de risques de mourir d’un cancer. Il existe donc bel et bien une relation entre la dépression et le cancer.

Existe-il un lien entre la dépression et le cancer ?

Ainsi, dans son concept, la dépression est le résultat d’interactions de diverses complexités, regroupant les facteurs sociaux, psychologiques et biologiques.

Cette pathologie peut alors survenir comme conséquence d’altérations à différents niveaux de la vie.

La répétition de nombreux états dépressifs engendre le risque d’induire l’apparition d’autres conséquences plus graves pour la santé. Un d’eux pourrait être le cancer.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Lisez :

Comment éviter la dépression causée par le manque de sérotonine

Preuves de la relation entre la dépression et le cancer

Ainsi, diverses études ont mis en relation la dépression avec une plus grande probabilité de souffrir différents types de tumeurs.

Au debut de cet article, réalisé au Royaume Uni, l’analyse de dossiers cliniques de plus de 160 000 adultes a conclu que :

  • Nombreux sont ceux qui souffraient fréquemment de problèmes psychologiques
  • Ils avaient également une plus grande prédisposition à mourir de cancer de pancréas, de prostate ou de colon

Il n’a pas été prouvé de façon absolue que le lien fonctionne de cause à effet.

Les chercheur-se-s ont voulu expliquer clairement qu’il s’agit d’une étude qui donne de simples conclusions statistiques.

D’autres recherches sur la dépression et le cancer

Ces dernières études s’ajoutent à un bon nombre d’indices qui allaient déjà dans cette direction. Les interactions entre la santé physique et mentale ont ainsi été démontrées à plusieurs reprises.

Il existe des preuves claires de l’existence d’un lien entre les symptômes de la dépression, les troubles d’anxiété et également l’apparition de maladies cardiovasculaires.

jeune fille dépressive

Déséquilibre des hormones

  • L’explication de cette relation entre les tumeurs et la dépression est dû au déséquilibre hormonal lié à la dépression qui conduit à une production plus élevée de cortisol.
  • De plus, les mécanismes naturels de réparation de l’ADN sont inhibés, ce qui débilite les défenses face au cancer.
  • Un autre facteur important est que les personnes atteintes de troubles dépressifs fréquents ont plus tendance à la consommation d’alcool, de tabac et à l’obésité.

Il s’agit, comme nous le savons, de trois facteurs de risque clairs qui provoquent le cancer.

Le stress psychologique et la dépression

Nous souffrons de stress psychologique lorsque nous sommes perturbé-e-s face à des pressions mentales, physiques ou émotionnelles.

Il n’est pas mauvais d’avoir des degrés de stress psychologique de manière occasionnelle. Cependant, en souffrir à de haut niveaux, longtemps ou de façon répétitive, peut engendrer de graves conséquences sur la santé mentale ou physique.

Quand ces épisodes de stress se produisent, le corps réagit alors aux pressions en libérant du cortisol.

Ces hormones favorisent l’augmentation de la pression artérielle, accélèrent le rythme cardiaque et élèvent ainsi la concentration de sucre dans le sang.

Bien que ces changements nous donnent une plus grande énergie pour affronter tel stress, en réalité il existe des risques pour la santé.

Les maladies et pathologies pouvant dérivées du stress

On a démontré ainsi que le stress appelé chronique, qui dure longtemps et de manière intense, peut être à l’origine de problèmes urinaires, digestifs, de fécondité et altérer le système immunitaire.

Par conséquent, celleux qui souffrent de stress chronique sont plus susceptibles et vulnérables face aux maladies communes.

C’est le cas de la grippe, du rhume commun, des maux de tête, des problèmes pour dormir, ainsi que celles que nous traitons dans cet article, de l’anxiété et de la dépression.

Regardez cet article :

Des remèdes naturels contre le stress chronique

Le contrôle du stress et la détection du cancer

la relation entre la dépression et le cancer

Les personnes qui ont déjà été atteintes d’une tumeur doivent apprendre à gérer le stress psychologique, ainsi que la dépression.

Il est important de recevoir un appui émotionnel et social pour diminuer l’anxiété, les effets de la dépression et autres symptômes liés aux maladies qui peuvent survenir de la baisse de nos défenses.

Méthodes pour contrôler la dépression et le stress

Parmi les diverses façons existant pour combattre le stress et les états dépressifs, certaines techniques mentales sont très efficaces.

  • C’est le cas du yoga, de la méditation, et de diverses techniques de relaxation, etc.
  • Les thérapies d’entretien aident également à palier le stress psychologique.

Pour résumer, la pratique d’un sport ou d’exercice avec une alimentation saine et dormir les heures suffisantes sont des habitudes très efficaces contre le stress. De quoi limiter la dépression et le cancer.

  • Siracusano, A., Niolu, C., Sacchetti, L., & Ribolsi, M. (2012). Depression and anxiety. In Neuropsychiatric Dysfunction in Multiple Sclerosis. https://doi.org/10.1007/978-88-470-2676-6_11
  • Massie, M. J. (2004). Prevalence of depression in patients with cancer. Journal of the National Cancer Institute. Monographs. https://doi.org/10.1093/jncimonographs/lgh014
  • Pinquart, M., & Duberstein, P. R. (2010). Depression and cancer mortality: A meta-analysis. Psychological Medicine. https://doi.org/10.1017/S0033291709992285