Adolescence : la frustration des parents

· 4 février 2017
Fort heureusement, le mutisme est souvent confiné à la période de l'adolescence. Même si vous en doutez actuellement, votre enfant sera une personne adulte avec laquelle vous pourrez parler de tout et de rien.

Lorsque les enfants dépassent le stade de l’enfance, un grand problème peut surgir. Le mutisme de l’adolescence peut rendre les parents fous.

Leur enfant bavard commence à ne plus parler du tout et à ne plus raconter ce qu’il se passe dans sa vie. C’est une période difficile à vivre, notamment à cause du fait que ce silence est volontaire.

Lire également : 3 clés pour éduquer votre adolescent

Curieusement, ce manque de communication n’existe qu’avec les parents et les autres membres de la famille. À l’inverse, ils vont avoir tendance à confier leurs pensées et leurs sentiments les plus profonds à leurs amis.

Leurs parents se sentent donc exclus du cercle de confiance de leurs enfants. Cette situation peut générer des disputes et des malentendus qu’il est possible d’éviter.

Le mutisme de l’adolescent est passager

Sachez que le mutisme de l'adolescence est passager.

Dès le moment où nous devenons parents, nous oublions toutes les étapes par lesquelles nous sommes passés pour nous construire en tant qu’adultes. Ce qu’a vécu votre enfant, vous l’avez vécu aussi.

Pourquoi ne parliez-vous pas à vos parents ? Qu’est-ce qui vous donnait davantage confiance en vos amis ? Il existe toute une série de raisons à cela, qui sont tout à fait compréhensibles, car l’adolescence est une période marquée par le sceau du changement.

Les raisons du mutisme

  • Ils ne savent pas ce qui leur arrive : les adolescents ont des pensées et des émotions changeantes. Leurs hormones sont en constante évolution et ils ne sont pas capables d’expliquer ce qu’il se passe dans leur corps et dans leur esprit. Ils ne parviennent donc pas à l’exprimer et à l’expliquer aux autres.
  • Ils pensent que vous n’allez pas les comprendre : les problèmes de communication peuvent se manifester, entre parents et enfants, à cause d’un problème de compréhension. Voilà pourquoi les adolescents préfèrent les anticiper, et ne rien dire, pour ne pas provoquer de conflits.
  • Ils ont davantage confiance en leurs amis, car ils passent plus de temps avec eux : ce sont eux qui sont présents lors des cours au lycée et lors de leurs activités extrascolaires. Il apparaît donc logique qu’ils pensent qu’ils sont les plus à même de les comprendre. De plus, ils doivent faire face à la même étape.

Découvrez également : La clé pour éduquer les enfants : la simplicité

Vous vous reconnaissez dans ce que nous venons de décrire ? Même si l’adolescence est désormais loin derrière nous, nous devons nous mettre à la place de nos enfants. Ils traversent une étape de confusion que nous avons dû nous-mêmes surmonter.

Le plus important est de garder à l’esprit que tout cela est passager. Le mutisme de l’adolescence ne dure pas éternellement. Vous aurez bientôt face à vous un adulte qui vous parlera et vous fera entièrement confiance.

La frustration de l’adolescence qui vous consume

Vous braquer et crier sur vos enfants sont deux comportements qui ne feront qu’aggraver la situation. Face à ce trop-plein d’émotions, vos adolescents ne vous répondront que par plus de cris et plus d’agressivité.

Voilà pourquoi il est important que vous appreniez à contrôler votre frustration, avant qu’elle ne vous dévore complètement.

Même si vous souhaitez que votre enfant vous parle, vous ne pouvez pas l’y obliger. Même si vous désirez ardemment qu’il vous fasse confiance, vous devez lui donner du temps.

La patience est la plus grande de vos alliées pour essayer de comprendre votre enfant et pour le laisser traverser cette étape difficile en toute sérénité.

De nombreux parents pointent du doigt le mauvais comportement de leurs adolescents, alors qu’ils n’ont pas la capacité de se contrôler. Ils ne sont pas responsables de cette étape difficile de leur vie.

C’est une épreuve par laquelle nous devons tous passer.

Comment les aider pendant l’adolescence (et vous aider par la même occasion) ?

Adolescence : les étapes à suivre pour surmonter cette étape.

Pour aider vos enfants à vaincre le mutisme de l’adolescence, vous ne devez pas penser qu’à votre frustration : vous devez essayer de les aider.

Avec cet objectif en tête, il est nécessaire de prendre en compte quelques conseils. Ils ne vous coûteront rien et vous permettront d’assainir votre relation avec votre adolescent :

  • N’envahissez pas leur espace personnel : les adolescents sont très attachés à leur espace personnel et à leur intimité. Même si vous le faites parfois avec les meilleures intentions du monde, n’envahissez pas leur espace.
  • N’insistez pas : cela ne fonctionne pas. Les forcer à parler ne fera que renforcer leur silence.
  • Ne les affrontez pas : plus vous leur reprochez de ne pas avoir confiance en vous et de ne pas être sincères à propos de ce qui leur arrive, plus ils s’éloigneront de vous et moins ils auront envie de vous parler de leur vie.
  • Ne perdez jamais votre calme : c’est peut-être la chose la plus difficile à faire, mais si vous vous crispez et que vous montrez l’étendue de votre frustration, vos enfants s’éloigneront encore davantage de vous.
  • N’essayez pas de devenir leur meilleur ami : même si vous voulez faire partie de leur cercle de confiance, vous n’êtes pas leur ami et ne pourrez jamais l’être. Ils ont parfois besoin de quelqu’un de ferme, qui leur fixe des limites et qui leur impose son autorité, dans le but de les guider sur le chemin difficile qu’ils sont en train d’emprunter.

Pour conclure

Gardez à l’esprit que le mutisme de l’adolescence ne dure pas toute la vie. Il s’agit d’une étape de plus sur le chemin de l’existence, que nous traversons tous avec plus ou moins de réussite.

L’important est d’être patient et de ne pas vouloir nous accaparer nos enfants. Les réprimer et tenter de les corriger en permanence sont deux comportements qui ne feront qu’empirer les choses.

Même si vous avez l’impression qu’ils s’éloignent de vous, ils redeviendront très vite proches de vous. Dans une version plus mature et plus consciente d’eux-mêmes.