Comment bien gérer le stress

· 11 mars 2019
Les situations compliquées et problématiques peuvent vous consumer petit à petit si vous ne savez pas comment les gérer en interne. C'est pourquoi la gestion du stress est importante.

La gestion du stress peut devenir très compliquée et se transformer en un cercle vicieux qui, paradoxalement, génère plus de stress.

Bien qu’un certain niveau de stress soit considéré comme bénéfique pour produire des charges d’énergie qui aident à surmonter des situations difficiles, comme un examen ou des responsabilités au travail ou à la maison, s’il n’est pas maîtrisé, il peut être nocif.

Heureusement, il existe des techniques et des habitudes pour le contrôler et l’empêcher de nous paralyser, de nous faire perdre le contrôle ou de nous causer de l’anxiété, voire même de l’inconfort physique.

Les problèmes liés au stress

mieux gérer le stress
Le stress est une réaction normale de l’organisme à des situations complexes.

Le Dr Hans Selye a identifié 3 étapes du stress qui définissent les différents états dans lesquels nous vivons lorsque nous sommes exposés à des situations stressantes :

1. La réaction d’alarme

C’est la réponse immédiate à une situation dangereuse ou difficile. Ainsi, à ce moment-là, le rythme cardiaque augmente, des hormones comme le cortisol sont libérées et l’organisme reçoit une charge énergétique d’adrénaline qui l’aide à réagir.

2. La phase de résistance

Après le premier impact du stress, il est normal que le corps se détende et retrouve ses niveaux normaux. Cependant, si nous ne surmontons pas la situation qui génère le stress, le corps reste alerte et s’habitue aux niveaux élevés de tension artérielle et d’hormones.

3. La phase d’épuisement

Le stress devient chronique et l’organisme épuise ses réserves pour le combattre. À ce stade, l’impact se fait alors sentir émotionnellement et physiquement au travers de diverses réactions :

  • Épuisement
  • Dépression
  • Syndrome d’épuisement professionnel ou burnout
  • Anxiété
  • Système immunitaire affaibli
  • Affections gastro-intestinales et cardiovasculaires

Des situations stressantes nous accompagnent parfois invariablement, mais si nous trouvons un moyen de les gérer, beaucoup de leurs conséquences négatives peuvent être évitées ou du moins réduites.

Comment gérer le stress ?

Selon l’American Psychological Association, il existe différents types de stress et qu’il n’y a pas de méthodologie uniforme pour y faire face. Chacun doit donc trouver son propre chemin. Finalement, la seule chose qui s’applique à tout le monde est celle consistant à découvrir ce qui cause le stress afin de réduire son influence.

Voici quelques recommandations.

Eloignez-vous temporairement de la cause du stress.

Une fois que vous avez identifié la situation qui vous cause du stress, mettez-la de côté dans des limites raisonnables. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’éviter un problème que vous avez l’obligation de résoudre, mais de vous offrir une pause quant à l’attention et au dévouement mental que vous lui consacrez.

Vous pourriez être intéressé par : Les 6 meilleurs exercices pour lutter contre le stress au quotidien

Faites de l’exercice

réussir à gérer le stress
L’exercice régule les processus physiologiques pour gérer le stress et l’anxiété.

Une étude de 10 ans menée auprès de 288 familles a montré que celles qui font de l’exercice ressentent moins d’anxiété. De plus, elles passent plus facilement les premiers stades du stress que celles qui ne pratiquent aucune activité physique.

Voici le résultat de diverses réactions qui se produisent dans le corps lors de l’exercice.

  • Le corps libère des endorphines, qui sont des analgésiques naturels produits par notre corps.
  • L’activité hormonale est réduite par l’exercice, de sorte que le corps va libérer moins de cortisol, qui est un stimulant du stress.
  • L’exercice facilite le sommeil, de sorte que le corps et l’esprit ont plus de repos.

Une routine quotidienne d’exercice, comme la marche, la danse ou le vélo, par exemple, vous aidera à mieux gérer le stress.

Faites du yoga

Dans les routines d’exercice, peu sont aussi efficaces que le yoga quand il s’agit de gérer le stress. En plus des bienfaits de l’exercice expliqués ci-dessus, des études ont montré que le yoga agit comme antidépresseur et anxiolytique, ainsi que pour relaxer l’esprit.

De plus, le yoga favorise la concentration, ce qui vous aidera à vous séparer mentalement de la cause du stress. Trouvez un endroit approprié et passez quelques minutes par jour à le pratiquer et à vous déconnecter.

Découvrez : Les 6 bienfaits psychologiques qu’il y a à pratiquer du yoga

Méditez

La méditation aide aussi à détendre le corps et l’esprit. L’accent mis sur la respiration ou l’environnement vous obligera à vous éloigner momentanément du problème qui vous cause du stress. Cette prise de recul vous donnera une nouvelle perspective.

Essayez des antidépresseurs naturels

Les infusions d’herbes naturelles comme la valériane, le thé vert ou la mélisse ont des effets prouvés sur la réduction du stress.

Faites des activités amusantes en famille ou entre amis

Toute activité supplémentaire qui aide à clarifier les pensées est utile pour gérer le stress. Si vous concentrez votre attention sur autre chose que des problèmes, vous donnerez à votre corps et à votre esprit un repos précieux. Si cette activité est amusante, elle sera plus utile, car le rire aide à libérer du stress.

Également, vous pouvez faire d’autres activités qui permettent au corps et à l’esprit de se reposer. Écoutez de la musique, visitez de nouveaux endroits en compagnie de vos amis ou de votre famille, pratiquez un passe-temps comme la peinture, l’écriture ou l’artisanat. Faire des choses différentes et divertissantes vous évitera d’avoir des ennuis.

Si rien de tout cela ne fonctionne, une aide professionnelle est toujours une bonne solution. Un thérapeute est prêt à faire face aux problèmes de stress et à vous guider sur la meilleure façon de les surmonter.

 

  • Stressand the General Adaptation Syndrome. Hans Selye. Professor and Director of the Institute of Experimental Medicine and Surgery, Universite de Montreal, Montreal, Canada. British MEdical Journal. (1950). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2038162/pdf/brmedj03603-0003.pdf
  • Regular exercise, anxiety, depression and personality: A population-based study.Department of Biological Psychology, Vrije Universiteit, Amsterdam, The Netherlands. Volume 42, Issue 4, (2006), Pages 273-279. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0091743505002331
  • A systematic review of randomised control trials on the effects of yoga on stress measures and mood. Michaela C.Pascoea, . Institute of Neuroscience and Physiology, Dept. of Clinical Neuroscience and Rehabilitation, Sahlgrenska Academy at University of Gothenburg, Sweden. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S002239561500206X
  • Formulations of dietary supplements and herbal extracts for relaxation and anxiolytic action: Relarian.  Department of Biology, Adelphi University, Garden City, NY. (2009). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19865069
  • Neurochemical and behavioral effects of green tea (Camellia sinensis): a model study. Mirza B, Ikram H, Bilgrami, Haleem DJ, Haleem MA.(2013). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23625424
  • The effect of mirthful laughter on stress and natural killer cell activity.  Indiana State University School of Nursing, Terre Haute, Ind., USA. (2003). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12652882