Ces mensonges dangereux que nous nous racontons

· 24 mars 2018
Bien qu'ils puissent nous sembler inoffensifs, certains mensonges dangereux peuvent mettre en danger notre bien-être émotionnel, car ils nous plongent dans une illusion qui devient permanente.

Socialement, certains mensonges semblent être approuvés, ceux que nous considérons pieux. Mais que se passe-t-il lorsqu’au lieu de mentir aux autres, nous nous mentons à nous-mêmes ? Ce sont des mensonges dangereux qui nous font croire à une illusion.

L’auto-illusion est beaucoup plus courante qu’il n’y paraît au premier abord. Cependant, peu de gens sont conscients de ce fait. Pour cette raison, nous allons aujourd’hui faire la lumière sur certains mensonges dangereux que nous nous faisons tous les jours et dont nous ne sommes pas du tout conscients.

Nous sommes surs que vous serez surpris de voir à quel point vous avez normalisé cette auto-illusion.

1. « Demain sera un autre jour », l’un de ces mensonges dangereux

Demain est un autre jour

C’est l’un des principaux mensonges dangereux les plus couramment utilisés, car il s’agit presque d’un fourre-tout. Nous pouvons l’utiliser quand nous avons une mauvaise journée, quand nous voulons reporter une tâche ou quand nous voulons perdre une habitude.

Bien qu’il existe d’autres formules telles que « demain, j’arrête » ou « demain, je le fais », c’est essentiellement la même chose. Nous pensons que demain sera un autre jour. Un nouveau jour pour repartir avec de nouveaux objectifs, avec plus de force et de motivation.

Cependant, ce nouveau jour arrive et rien n’a changé. Pourquoi ? Parce que, comme le dit le proverbe, « ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui ».

Si vous voulez arrêter de fumer, arrêtez maintenant.De la même façon, si vous voulez trouver la motivation d’aller au gymnase, prenez quelques minutes et allez-y ! Si vous voulez fixer un délai pour faire quelque chose, il vaut mieux qu’il ne dépasse pas un jour. Parce que, si ce n’est pas le cas, vous procrastinerez et la procrastination peut devenir une boucle infinie.

N’attendez plus ! Le meilleur moment pour commencer à faire du sport c’est maintenant

2. Je n’aurais jamais cru !

C’est un autre des mensonges dangereux que nous nous racontons tous les jours et qui  font qu’on ne remarque ppas certaines choses. Comment auriez-vous pu ne pas savoir que votre fils était profondément déprimé et qu’il pensait au suicide ? A quel moment votre meilleur ami a-t-il été maltraité par sa partenaire ?

Il n’y a personne plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Nous avons tendance à nier certaines choses que nous n’aimons pas ou que nous ne voulons pas accepter :nous préférons croire que tout va bien pour ne pas changer d’opinion sur une personne ou pour ne pas sortir de notre zone de confort.

3. Tu m’as gâché la journée !

Le troisième des mensonges dangereux dans lesquels nous nous engageons tous les jours est très fréquent. C’est lorsque nous projetons nos propres problèmes sur les autres.

Par exemple, au cours d’une discussion animée, nous disons à l’autre personne qu’elle nous a gâché notre journée. Cependant, une discussion, aussi forte soit-elle, n’a pas autant de pouvoir à moins que nous le lui donnions.

C’est nous qui gérons nos propres émotions. Vous croyez que quelqu’un d’autre a le pouvoir de nous faire sentir bien, mal ou amer signifie que vous les rendez coupables de quelque chose qui relève, en réalité, de votre responsabilité.

Si nous sommes plus stressés, nous pouvons crier, hurler ou devenir très contrariés si nous nous disputons avec quelqu’un. Par contre, si nous sommes calmes, nous aborderons la situation différemment. Notre humeur change.

4. Le monde est lumière et couleur

Le quatrième et dernier des mensonges dangereux que nous nous faisons à nous-même chaque jour est ce que nous appelons le « faux optimisme » : un masque que l’on se met pour ne pas affronter la réalité.

Être optimiste ne signifie pas se couvrir les yeux et ne pas voir le négatif : l’optimisme est une attitude.

Cependant, il est impossible d’être toujours joyeux, heureux, content. Si cela se produit, nous nous trouvons en train de pratiquer un faux optimisme. Nous nous trouvons dans une bulle irréelle qui nous empêche de faire la distinction entre le bien et le mal.

Nous devons toujours avoir une attitude positive, mais nousne pouvons pas faire immerger dans un monde plein de lumière et de couleurs qui n’existe que dans notre esprit, parce que la réalité est là et c’est la réalité qui prévaut.

Découvrez:  7 clés pour la résilience : le courage que vous portez en vous

Lequel de ces dangereux mensonges vous racontez-vous tous les jours ? Avez-vous remarqué que certaines personnes autour de vous se retrouvent dans certains plutôt que dans d’autres ?

Le fait de les connaître tous vous permettra de vous éloigner de l’aveuglement, de prendre vos responsabilités et de vivre la vie de façon plus saine.