Les pensées ruminantes : comment les éviter

· 1 novembre 2018
Nombreuses sont les personnes qui ont tendance à se faire du souci pour des problèmes qui n'existent pas encore. Ce comportement est commun, mais il est possible de prendre des mesures pour se débarrasser de cette mauvaise habitude.

Les pensées ruminantes, cela vous dit quelque chose ? Ce sont des pensées désagréables qui tournent en boucle et qui créent de l’anxiété et du stress. L’individu s’imagine des difficultés qui ne se sont pas encore matérialisées dans la réalité.

Cette mauvaise habitude nuit gravement à la santé. C’est pourquoi nous abordons le sujet ici.

Anticiper d’éventuels événements n’apporte rien de bon, d’autant plus que, dans la plupart des cas, ces problèmes que nous nous imaginons ne se matérialiseront pas.

Les pensées ruminantes ou comment s’inventer des problèmes

éviter les pensées ruminantes

Voici un exemple très clair. Vous envoyez un message à l’un de vos amis, vous constatez que cet ami a lu votre message, et pourtant, il ne vous répond pas.

Vous commencez alors à ruminer et à émettre des hypothèses qui vont contre vous : « mon ami est fâché avec moi », « peut-être que je lui ai fait du tort »…

En somme, vous énumérez dans votre tête des suppositions, lesquelles peuvent s’avérer fausses et affecteront sans doute votre relation avec votre ami.

Cet ami est peut-être tout simple occupé, il comptait peut-être vous répondre plus tard dans la journée et a oublié de le faire, ou est en pleine difficulté. Cela nous arrive à tous.

Les pensées ruminantes : comment les éviter ?

S’il vous est difficile d’éliminer les pensées ruminantes de votre esprit, il est important que vous commenciez à mettre en pratique quelques bonnes habitudes qui vous aideront à y parvenir.

  • Tout n’est pas négatif. Pourquoi imaginons-nous toujours le pire ? Apprenez à remplacer les pensées négatives par des pensées positives. Cela se travaille, comme les muscles. Bien souvent, nos suppositions sont fausses.
  • Renforcez votre estime de vous-même. Les pensées ruminantes sont souvent liées à une faible estime de soi. Identifiez vos peurs et travaillez votre estime de vous-même.
  • Il est toujours préférable de demander plutôt que de supposer. Passez à l’action plutôt que d’écouter en boucle ces pensées ruminantes qui affectent négativement votre vie. Les conséquences de ces pensées ruminantes peuvent être très désagréables.

Lisez aussi : 5 stratégies pour transformer le négatif en positif

Les bienfaits de ne pas penser aux problèmes qui n’existent pas encore

Éviter les pensées ruminantes

Maintenant que vous savez ce que sont les pensées ruminantes et comment les éviter, il est temps de savoir quels sont les bienfaits liés à la mise en pratique des conseils précédents.

  • Dites adieu à l’anxiété. L’anxiété désigne une grande inquiétude qui nous fait nous sentir mal face à une situation que nous créons seulement dans notre mental.
  • Nos relations s’améliorent. En cessant d’imaginer le pire et de faire des suppositions qui vont contre nous nous cessons d’être fâchés et nerveux, et nos relations ne s’usent pas.
  • Notre estime de nous-même s’améliore. Nous nous sentons plus sûr de nous et nous nous préoccupons moins du regard des autres.

Lisez aussi : Les émotions négatives comportent leur part de positif 

Éliminer les pensées ruminantes de son esprit c’est renoncer à la tempête continuelle et se rapprocher de la paix et du bien-être.

Certains exercices qui visent à stopper les pensées ruminantes peuvent vous être d’une grande aide. Nombreux sont les psychologues qui recommandent ce type d’exercices à leurs patients. Nous vous recommandons de les mettre en pratique, même si cela vous semble étrange ou idiot.

Un autre moyen de combattre ces pensées ruminantes est de faire de l’exercice. Vous pouvez aussi vous confier à quelqu’un. Toutes ces préoccupations que vous gardez pour vous s’envoleront. Cela fera une grande différence en vous.