Les graines de papaye contre les parasites intestinaux

30 août 2015
Les parasites intestinaux apparaissent généralement après l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés, ou à cause d'une alimentation déficiente. Ils s'installent dans les parois du côlon et peuvent être à l'origine de nombreux troubles.

Les parasites intestinaux sont un problème de santé malheureusement bien plus fréquent que nous ne le pensons.

Ils sont très difficiles à déceler car leurs symptômes peuvent facilement se confondre avec d’autres déséquilibres de l’organisme tels que des dérèglements digestifs, de la nervosité, des troubles de l’appétit, etc.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce que sont les parasites intestinaux, et comment lutter contre leurs effets néfastes, grâce à un excellent remède naturel à base de graines de papaye.

Qu’est-ce qu’un parasite intestinal ?

Les parasites intestinaux sont des lombrics de différents types, qui s’installent sur les parois du gros intestin, et qui provoquent de nombreux problèmes de santé.

Les parasites sont transmis à travers des aliments ou de l’eau contaminé par des matières fécales, qui contiennent les oeufs des futurs hôtes indésirables dont nous allons vous parler aujourd’hui.

Cependant, il est également fondamental de maintenir l’équilibre de notre flore intestinale, pour disposer de bonnes défenses naturelles qui permettront de les combattre.

Ceux qui souffrent fréquemment de dérèglements intestinaux, comme la constipation ou la diarrhée, sont plus enclins à souffrir de parasitose.

De nombreuses personnes en souffrent sans même le savoir. Il est donc très important d’en connaître les symptômes les plus fréquents.

Les parasites intestinaux

Comment détecter les parasites intestinaux ?

Si vous souffrez d’au moins trois des symptômes suivants, vous devez consulter votre médecin pour qu’il puisse vous dire si vous avez des parasites intestinaux :

  • Des troubles intestinaux sans cause apparente.
  • De la nervosité ou de l’anxiété.
  • Des démangeaisons anales.
  • Une perte ou un développement de l’appétit.
  • Des déficiences nutritionnelles, malgré une alimentation équilibrée.
  • De l’anémie.
  • Des états de tristesse.
  • Un gonflement abdominal et des flatulences.
  • Une perte de poids inexpliquée.
  • De la fatigue, sans motifs apparents.

Les graines de papaye contre les parasites intestinaux

Les graines de papaye ont une forme ronde, un aspect brillant et une saveur légèrement piquante.

Elles constituent un excellent remède pour éliminer les parasites.

Il est recommandé de consommer 40 graines de papaye par jour.

Pour réaliser un traitement antiparasitaire, vous pouvez les consommer de deux manières :

  • Chaque matin, à jeun, préparez-vous un smoothie avec de la papaye fraîche et 40 graines de ce délicieux fruit.
    Mixez bien le tout, pendant deux minutes environ, pour obtenir une texture bien fine.
    Buvez ce smoothie, puis attendez au moins une demi-heure avant de prendre votre petit-déjeuner.
  • Laissez sécher les graines, écrasez-les à l’aide d’un mortier, et mélangez-les avec du miel d’abeille pur.
    Prenez une cuillère à soupe de ce mélange trois fois par jour, une demi-heure avant chaque repas, avec un verre d’eau tiède contenant le jus d’un demi-citron.

Vous devez suivre ce traitement pendant au moins un mois.

Si vous ne remarquez pas de changements, vous pouvez prolonger l’utilisation du remède jusqu’à ce que vous notiez des améliorations.

Nous vous recommandons de consulter un médecin ou un naturopathe avant de réaliser votre traitement naturel, pour savoir s’il ne vous est pas contre-indiqué.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez :

Les bienfaits de la papaye et de ses graines

Papaye

Quels aliments devez-vous éviter pour lutter contre les parasites intestinaux

Pourquoi certaines personnes sont fréquemment touchées par des parasites, alors que d’autres non ? Tout dépend de l’alimentation de chacun.

En effet, les lombrics intestinaux se nourrissent de différents types d’aliments qui, malheureusement, abondent dans l’alimentation que de nombreuses personnes suivent actuellement.

Nous vous recommandons donc de les supprimer de votre alimentation, pendant toute la durée du traitement, pour que celui-ci soit efficace.

Les aliments qui favorisent les parasites intestinaux sont :

  • Le sucre et les aliments qui en contiennent
  • Les farines raffinées
  • Le lait et ses dérivés
  • La viande rouge et la charcuterie
  • Les boissons alcoolisées
Mauvaise alimentation

N’oubliez pas de lire :

Mincissez facilement en stoppant les farines

Quels aliments devez-vous inclure dans votre alimentation pour lutter contre les parasites intestinaux?

En plus des graines de papaye, il existe également d’autres aliments que vous pouvez inclure dans votre quotidien, pour démultiplier ainsi les effets bénéfiques du traitement antiparasitaire :

  • L’ail cru : c’est l’un des remèdes les plus connus pour lutter contre les parasites.
    L’ail dispose de puissants effets purifiants. Vous pouvez, par exemple, suivre le fameux régime tibétain à l’ail.
  • Les graines de courge : c’est également une bonne solution pour prévenir et combattre les parasites.
    Vous pouvez consommer 30 graines crues de courge par jour, entières ou moulues, en les mélangeant à d’autres aliments.
  • L’huile d’olive : elle doit impérativement être vierge extra. Buvez-en une cuillerée à jeun chaque matin.
  • Le citron : c’est un grand purifiant naturel. Si vous parvenez à trouver du citron écologique, vous pouvez également consommer son écorce, en la râpant et en l’ajoutant à vos salades, vos smoothies ou vos jus.
  • Les graines de pamplemousse : les graines sont des aliments très nutritifs. Celles de pomélo, ou pamplemousse, sont également très purifiantes.
  • L’oignon : mangez de l’oignon cru et vous prendrez soin de vos reins, tout en prévenant la parasitose.

Si jamais vous souffrez de constipation chronique, nous vous conseillons de prendre des remèdes naturels pour la prévenir, car ce problème de santé rend l’intestin très vulnérable aux parasites.

Vous pouvez consommer des graines de lin, des pruneaux ou du plantain (Plantago psyllium).

Buvez également beaucoup d’eau en dehors des repas pour réguler votre fonction intestinale.

  • Moreno-Romieux, C., Sallé, G., Jacquiet, P., Blanchard, A., Chylinski, C., Cabaret, J., … Mandonnet, N. (2017). La résistance génétique aux infections par les nématodes gastro-intestinaux chez les petits ruminants: Un enjeu de durabilité pour les productions à l’herbe. Productions Animales.
  • SIMITCH, T., PETROVITCH, Z., & KECKAROSKA, J. (1954). Contribution à la connaissance des parasites intestinaux chez l’homme en Yougoslavie. Bulletin. Srpska Akademija Nauka i Umetnosti, Belgrad. Odeljenje Medicinskih Nauka. https://doi.org/10.1002/pros.20085
  • Savadogo, B., Bengaly, M., Zongo, D., Zeba, A., Poda, J., Dianou, D., & Traore, A. (2015). Anémie et parasitoses (intestinales et urinaires) chez les enfants d’âge scolaire au Burkina Faso: cas des écoles de Yamtenga, Daguilma et Koubri. International Journal of Biological and Chemical Sciences. https://doi.org/10.4314/ijbcs.v9i3.28