La blancorexie : l'obsession des dents blanches

La blancorexie est l'obsession pour avoir des dents très blanches. Pourquoi apparaît-elle et quels risques implique-t-elle ? Découvrez-le dans cet article.
La blancorexie : l'obsession des dents blanches

Dernière mise à jour : 05 juillet, 2021

Dans la société actuelle, de plus en plus de personnes se soucient d’avoir un beau sourire. Néanmoins, la volonté d’avoir des dents blanches et brillantes peut se transformer en une obsession qui porte le nom de blancorexie.

Avoir des dents blanches et alignées est devenu une question esthétique. La mode, les médias, les célébrités et les réseaux sociaux influencent les gens en délivrant un message sur le besoin d’avoir une jolie bouche.

La volonté d’avoir une belle bouche n’est pas toujours un problème ; les soins et les traitements bien réalisés, en plus d’apporter de la beauté, font gagner en santé. Mais quand cette quête d’esthétisme est poussée à l’extrême, les comportements deviennent dangereux.

Nous allons, dans cet article, vous en dire plus sur la blancorexie, ses causes et les risques de cette obsession. Nous vous expliquerons aussi ce que vous pouvez prendre en compte pour ne pas devenir un fanatique des blanchiments dentaires.

Qu’est-ce que la blancorexie ?

Comme nous le mentionnions, la blancorexie est l’obsession pour avoir des dents de plus en plus blanches. Les personnes avec ce problème ont la sensation que leurs dents ne sont pas blanches et insistent donc pour sans cesse les éclaircir.

Cette altération est de caractère psychologique car il y a une appréciation subjective par rapport à l’aspect de ses propres dents. L’auto-perception négative du patient affecte son estime de soi et sa confiance en soi.

Quoi qu’il en soit, le mal n’est pas seulement mental ; les structures buccales se retrouvent aussi affectées. Les personnes avec ce problème acquièrent un comportement : celui qui consiste à insister pour blanchir fréquemment leurs dents. Pour cela, elles ont recours à des méthodes maison et s’exposent excessivement à des blanchiments sans supervision odontologique.

Pourquoi aimons-nous les dents blanches ?

Il existe des aspects psychologiques qui font que les patients atteints de blancorexie ont une plus grande prédisposition pour ce trouble. Certains facteurs externes aident néanmoins ce phénomène à se développer. Ce sont les suivants :

  • Mode : les célébrités affichent fréquemment des dents très blanches que beaucoup de gens essaient d’imiter. Chercher à être à la hauteur des exigences imposées par le monde de la mode et des stars peut déboucher sur ce trouble.
  • Publicité : il existe un grand bombardement publicitaire sur des produits capables de blanchir les dents, quasiment de façon miraculeuse. Ceux-ci sont faciles à acquérir, se commercialisent et se consomment sans surveillance professionnelle.
  • Méconnaissance des risques : il existe une désinformation par rapport aux dangers de l’utilisation des produits pour blanchir les dents de manière exagérée et sans indication odontologique.
  • Les dents blanches augmentent l’estime de soi : les personnes avec un sourire harmonieux et brillant se sentent plus sûres d’elles que quelqu’un avec des dents non alignées et jaunies.
Un blanchiment dentaire.

Il existe des traitements de blanchiment dentaires qui sont livrés par des professionnels mais d’autres sont facilement accessibles et n’exigent pas de supervision.

Pourquoi des taches apparaissent-elles sur les dents ?

Les taches sur les dents ont différentes origines. Il y a des origines structurelles, qui se trouvent à l’intérieur et composent les dents, mais ce ne sont pas les plus communes.

Ces taches intrinsèques sont le fruit de l’utilisation de certains antibiotiques, de l’exposition à certaines substances ou de problèmes qui ont eu lieu quand les dents se formaient. Elles peuvent également être dues à des traumatismes ou infections dans la dent. Ce sont les plus difficiles à éliminer.

Néanmoins, la majorité des taches sur les dents sont des pigmentations produites par ce que la personne mange et boit. Des aliments et boissons très colorés peuvent teinter les dents, comme le café, le mate, le thé, le vin, les myrtilles et la sauce tomate. L’habitude de fumer est également un facteur qui colore les dents d’un jaune caractéristique.

Au-delà de la cause des taches sur les dents, il est nécessaire de savoir que les dents ne sont pas d’un blanc absolu. L’émail qui recouvre les couronnes est transparent et laisse entrevoir la coloration de la dentine qui se trouve en dessous. Les tons du tissu dentaire sont propres à chaque personne et varient entre le jaune, le marron et le gris très subtil.

Par ailleurs, l’âge des personnes a une influence sur l’apparence des dents. Il est normal que les dents des jeunes patients aient un aspect plus clair et deviennent plus foncées au fil des ans.

Ceci peut vous intéresser : Causes des dents tachées

Possibles risques associés au blanchiment obsessionnel

Les patients atteints de blancorexie ne sont jamais satisfaits de l’aspect de leurs dents. Ils les voient toujours tachées ou foncées et ne se contentent pas des résultats obtenus après les blanchiments.

C’est pour cela qu’ils procèdent à ces traitements esthétiques de façon répétée et exagérée. Ils le font parfois en consultant des professionnels mais, la majorité du temps, le font à la maison. Ils s’appliquent des substances blanchissantes, acides et abrasives, à de nombreuses reprises. Or, cela suppose un grand risque.

Réaliser ces traitements à la maison, que ce soit avec des remèdes naturels ou avec les kits que l’on achète en pharmacie, fait négliger l’évaluation de l’état de santé de la bouche que l’on aurait dans un cabinet odontologique. Appliquer ces substances sur des dents abimées peut compliquer encore plus la santé dentaire. Par ailleurs, le manque de précision pour manipuler les produits et contrôler les délais est risqué.

L’utilisation de substances acides et abrasives de façon réitérée ou le fait qu’elles restent trop longtemps sur les dents détruit les tissus de ces dernières. L’usage d’eau oxygénée, de bicarbonate, de citron, de fruits acides et de charbon actif sont quelques-uns des éléments maison qui sont à la mode et peuvent abimer l’émail.

Les dents et les tissus de la bouche soumis de façon excessive à l’action des substances blanchissantes peuvent être atteints de ces symptômes :

  • Irritation des gencives et gingivite.
  • Hypersensibilité dentaire.
  • Déminéralisation de l’émail.
  • Altérations au niveau du goût.
  • Nécrose pulpaire.
  • Perte de la dent.

Conseils pour éviter la blancorexie

Quand l’origine de la blancorexie est psychologique, le traitement avec un professionnel de cette discipline sera nécessaire. En outre, il faut prendre en compte quelques recommandations pour diminuer le risque :

  • Être réaliste : les dents blanches des mannequins, des acteurs et des influencers n’ont pas un aspect naturel et ne signifient pas que leurs dents sont en bonne santé. Accepter la coloration naturelle des dents est fondamental. Ceci aide à ne pas avoir de fausses attentes par rapport aux résultats que l’on va obtenir d’un blanchiment.
  • Assumer les causes : savoir que les taches sur les dents se produisent à cause du temps qui passe et de la consommation de certains produits aide à se faire une raison. On ne peut pas rêver d’un sourire blanc si on n’est pas disposé à arrêter de fumer, à minimiser la consommation de boissons qui pigmentent ou à avoir une bonne hygiène après les avoir consommées.
  • Se méfier des produits miracles : le mieux est de ne pas croire les publicités, les produits et les recettes qui promettent de grands résultats. Ils pourraient ne pas être sûrs.
  • Éviter les remèdes maison : mettre des substances dans sa bouche est dangereux et contre-productif. Les acides et abrasifs peuvent endommager l’émail et les gencives.
  • Respecter les délais entre les traitements : les produits qui s’utilisent sont agressifs pour les tissus de la bouche. Les utiliser de manière réitérée et répétée est nocif pour la cavité buccale. L’odontologue est celui qui pourra le mieux conseiller le patient sur les délais opportuns à respecter avant de répéter le processus.
  • Réaliser les traitements avec un odontologue : les professionnels sont les personnes idéales et les mieux préparés pour réaliser un blanchiment dentaire. Ils utiliseront des produits efficaces et sûrs et, par ailleurs, évalueront l’état général de la bouche, établiront un diagnostic, traiteront toute autre affection et choisiront la meilleure option pour chaque cas clinique.
Un homme qui se fait un blanchiment.

Les professionnels odontologues savent quel traitement choisir dans chaque cas et lequel est le plus efficace.

Recommandations pour des dents saines

Vous avez pu voir qu’un sourire avec des dents très blanches n’est pas toujours synonyme de santé orale. Avoir une obsession pour l’aspect de sa dentition peut être nocif.

Ainsi, au-delà de la coloration des dents, l’important est de s’engager à garder une cavité buccale en bonne santé. Pour cela, l’hygiène orale est fondamentale.

Il est conseillé de se brosser les dents trois fois par jour avec une brosse à poils doux et du dentifrice au fluor. Par ailleurs, l’hygiène doit se compléter par l’utilisation de fil dentaire et de bains de bouche.

Les consultations périodiques et fréquentes chez le dentiste sont également indispensables. Les professionnels se chargent de diagnostiquer et de traiter de façon précoce n’importe quel problème pouvant surgir. Ils réaliseront également des nettoyages dentaires et des détartrages pour contrôler la prolifération de bactéries, améliorer l’aspect du sourire et protéger la bouche.

Une alimentation variée et nutritive ainsi qu’une faible consommation d’aliments riches en sucre aide également à garder une bonne santé buccodentaire. Éviter le tabac et diminuer les produits qui tachent et pigmentent les dents améliore l’apparence du sourire. Un brossage des dents après en avoir consommé est une bonne option.

Ces soins simples permettent de conserver un joli sourire. Préférer la santé à l’esthétique aidera à éviter la blancorexie. Accepter la couleur naturelle des dents et faire en sorte qu’elles soient en bonne santé est ce qui importe le plus.

It might interest you...
Blanchiment dentaire : qu’est-ce que c’est et quels sont les différents types ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Blanchiment dentaire : qu’est-ce que c’est et quels sont les différents types ?

Il existe différentes techniques de blanchiment dentaire. Le recours à ce traitement doit être supervisé par un professionnel.



  • Acosta Mancera, Laura Nataly, et al. “Estrategia informativa sobre efectos adversos del blanqueamiento dental dirigida a pacientes de las Clínicas Integral Del Adulto e Integral Electiva de la Facultad de Odontología, sede Bogota.” (2019).
  • Moradas Estrada, Marcos. “¿ Qué material y técnica seleccionamos a la hora de realizar un blanqueamiento dental y por qué?: protocolo para evitar hipersensibilidad dental posterior.” Avances en odontoestomatología 33.3 (2017): 103-112.
  • Zerón, Agustín. “Just to clarify.” Revista de la Asociación Dental Mexicana 75.1 (2018): 4-6.
  • Moradas Estrada, Marcos, and Beatriz Álvarez López. “Manchas dentales extrínsecas y sus posibles relaciones con los materiales blanqueantes.” Avances en odontoestomatología 34.2 (2018): 59-71.
  • Calapaqui Zapata, Betty Marlene. Blanqueamiento en dientes desvitalizados: consideraciones actuales. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2020.
  • Rita, Pautasso, Recchioni Liliana, and Córdoba Patricia. “Tabaquismo, su relación con la salud bucal en adultos jóvenes de La Rioja, Argentina.” Claves de Odontología 75 (2017): 43-55.
  • Pérez Villoslada, Luz Estephany. “Sensibilidad dentinaria después del blanqueamiento dental.” (2019).
  • Fernández, Isabel Honrubia, Isabel Bravo Francos, and Raquel Fernández Sevilla. “Hipersensibilidad Dentinaria: Revisión Narrativa.”
  • Achachao Almerco, Kelly, and Lidia Yileng Tay Chu Jon. “Terapias para disminuir la sensibilidad por blanqueamiento dental.” Revista Estomatológica Herediana 29.4 (2019): 297-305.