7 habitudes qui affectent la santé dentaire

Il existe des coutumes et des habitudes qui affectent la santé dentaire. Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont ces habitudes pour que vous les évitiez et preniez soin de votre sourire. Ne les manquez pas !
7 habitudes qui affectent la santé dentaire

Dernière mise à jour : 30 juin, 2021

Avoir une bouche saine est essentiel pour effectuer et apprécier toutes les actions qui sont réalisées avec elle. Mais il existe des habitudes qui affectent la santé dentaire et modifient la vie quotidienne.

Une bonne santé bucco-dentaire peut être envisagée lorsqu’il n’y a pas de douleur bucco-faciale, ainsi qu’aucune infection, plaie, maladie parodontale, carie, perte de dents ou tout autre trouble affectant la bouche.

La présence de l’une de ces altérations interfère avec la capacité de mâcher, mordre, se nourrir, parler et sourire. De plus, le bien-être psychosocial et la qualité de vie de ceux qui en souffrent sont affectés.

Il est essentiel de faire attention à l’hygiène bucco-dentaire et de consulter régulièrement le dentiste pour éviter les problèmes. Mais il existe également de mauvaises habitudes à éviter. Dans cet article, nous vous dirons quelles sont les habitudes courantes qui affectent la santé dentaire.

1. Mâcher des objets limite la santé dentaire

Certaines personnes ont pour habitude de tenir des choses avec la bouche ou de grignoter des objets du quotidien, parfois même inconsciemment. Mâcher des crayons, des stylos, des bâtons ou la monture de lunettes peut user les dents. De petites fissures et fractures sont causées qui provoquent une sensibilité dentaire.

La glace est aussi un objet dur à éviter de mâcher. L’émail et la glace sont tous deux des cristaux, et la pression de ces derniers peut générer des blessures. En général, c’est le cubitus qui se brise, mais parfois la dent peut se fracturer.

Se ronger les ongles est une autre habitude qui affecte la santé dentaire et l’apparence des mains. La force utilisée pour couper les ongles peut blesser les dents. De plus, la position que prend la bouche lors de la pratique de cette habitude, avec la mâchoire inférieure avancée, peut affecter la mâchoire.

De plus, les ongles cachent des bactéries qui pénètrent dans la bouche et causent des maladies. Surtout chez les personnes qui travaillent en contact avec des micro-organismes.

Conseils pour la santé dentaire.
Mordre sur des objets durs affecte l’émail des dents. Cela arrive avec de la glace, avec des stylos et même avec vos propres ongles.

2. Utiliser les dents comme outils

Les dents ont pour fonction de mâcher les aliments et de contribuer à la parole, mais certaines personnes choisissent de les utiliser comme ciseaux ou pour tenir des objets lorsqu’elles ont les mains pleines. Couper des fils ou des rubans, ouvrir des emballages ou des bouteilles, déchirer les étiquettes des vêtements et dévisser les capuchons sont quelques-unes de ces utilisations alternatives mais nocives.

Il existe des outils spécifiques pour réaliser ces activités, il est donc conseillé d’éviter de les faire avec la bouche. Si vous le faites, vous courez le risque de vous fracturer les dents, de vous blesser à la mâchoire ou d’avaler quelque chose d’indésirable par accident.

3. Consommer des boissons excessivement malsaines

La consommation fréquente et excessive de certaines boissons peut nuire à la bouche :

  • Boissons gazeuses avec du sucre. L’ingestion régulière de boissons gazeuses et de boissons à haute teneur en sucre et en acides (citrique, carbonique, tartrique et phosphorique) érode l’émail qui protège les dents. Au fur et à mesure qu’il s’use, le tissu dentinaire en dessous est plus exposé, augmentant la sensibilité, le risque de caries et d’infections.
  • Café, thé ou maté. La consommation fréquente de ces boissons peut pigmenter et tacher les dents. Il est important d’effectuer une bonne hygiène bucco-dentaire après les avoir pris.
  • Alcool. L’alcool réduit la sécrétion salivaire provoquant une déshydratation et une sécheresse de la bouche. Cela augmente le risque de caries et d’infections. De plus, cette substance est associée à l’apparition de cancer buccal.

4. Mauvaise hygiène dentaire

Ne pas nettoyer correctement la bouche est une habitude qui affecte la santé dentaire. Parfois, les gens croient que se nettoyer les dents est suffisant et que tout ira bien. Mais il existe certaines pratiques lors de l’hygiène bucco-dentaire qui peuvent causer des dommages :

  • Brossage trop dur. Un brossage rapide, avec trop de force, de pression ou de vitesse peut endommager les dents et les gencives. Une brosse aux poils très durs provoque également des blessures.
  • Ne pas changer fréquemment de brosse à dents. Si la brosse à dents n’est pas remplacée tous les trois mois, elle s’use, les poils s’ouvrent et ne remplissent plus leur fonction. Ainsi, l’efficacité pour éliminer les débris alimentaires et la plaque bactérienne est beaucoup plus faible.
  • Utiliser le mauvais dentifrice. Il est essentiel de faire attention au produit choisi pour le soin de la bouche. Les dentifrices doivent contenir du fluorure à des concentrations adéquates (1000 à 1250 ppm) pour exercer une action protectrice dans la bouche. Lire les étiquettes et rechercher des produits certifiés et testés est très important lors du choix du dentifrice à utiliser.
  • Utiliser des cure-dents pour nettoyer les dents. Certaines personnes ont l’habitude de passer des cure-dents en bois entre leurs dents pour éliminer les débris alimentaires. Cette action blesse les gencives, l’idéal est donc d’opter pour la soie dentaire.

5. Le stress

Les personnes nerveuses et anxieuses souffrent souvent de complications buccales. Des moments de crise et de stress élevé sont vécus avec un serrement involontaire de la mâchoire ou un grincement de dents.

Cette altération est appelée bruxisme et ses conséquences sont les dommages et l’usure des dents, les fractures et les blessures de l’articulation temporo-mandibulaire. Des douleurs à la mâchoire, au visage, aux oreilles et à la tête, une contracture musculaire et des complications pour bien mâcher ou ouvrir la bouche sont également associées au trouble.

L’utilisation d’attelles pour protéger les dents, la thérapie psychologique et les exercices de relaxation peuvent aider à améliorer le problème.

6. Alimentation

La consommation de certains aliments nuit à la santé bucco-dentaire. La consommation fréquente de produits sucrés augmente le risque de caries, par exemple.

Les aliments à texture collante affectent également la bouche. C’est qu’ils restent collés aux dents plus longtemps. Cela favorise la prolifération des bactéries et la formation d’acides qui causent des caries. L’hygiène dentaire est essentielle pour contrer les effets de ces types de produits.

7. Fumer

Le tabac est nocif pour la santé de la personne en général. Dans la bouche en particulier, il endommage les muqueuses, prédispose aux maladies parodontales, aux caries et à l’apparition de cancers buccaux, tache les dents et produit une halitose.

De plus, le sens du goût est altéré. De nombreux traitements dentaires échouent chez les patients fumeurs.

Cela peut vous intéresser : Conseils pour arrêter de fumer

Conseils pour une bonne santé dentaire

Vous connaissez déjà les habitudes qui affectent votre santé dentaire. Mais il ne suffit pas de les éviter. Prendre soin de sa bouche est essentiel et pour cette raison, voici quelques conseils pour un sourire en pleine santé.

Hygiène buccale et santé dentaire

Le nettoyage de la bouche est vital pour éliminer les bactéries et les résidus alimentaires qui, s’ils s’accumulent, génèrent bon nombre des maladies bucco-dentaires les plus courantes. Le brossage des dents doit être effectué trois fois par jour avec une brosse à poils doux et un dentifrice au fluor. Elle doit être remplacée tous les 3 mois.

Il est important de prendre le temps de bien nettoyer les dents. La brosse est placée à un angle au-dessus de la jonction de la gencive et de la dent. Les mouvements sont lisses, circulaires et rapides, en veillant à nettoyer toutes les faces de toutes les dents. Les mouvements brusques, énergiques et avec trop de pression doivent être évités.

Une fois par jour, le fil dentaire doit être utilisé pour éliminer la plaque bactérienne qui s’accumule entre les dents, un endroit auquel la brosse à dents classique ne peut pas accéder. Il doit être passé doucement à travers tous les espaces interdentaires de toutes les dents.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de compléter l’hygiène dentaire par des bains de bouche. Le dentiste est celui qui pourra le mieux vous conseiller sur le type de produit à utiliser.

Prenez soin de l’alimentation

Manger une variété d’aliments nutritifs est le plus sain. Ceux qui contiennent une teneur élevée en sucre doivent être évités ou, au moins, réduits.

Eviter de manger des produits très durs et collants avec trop de colorants est aussi une bonne idée. Et si ce type de comestible est choisi, une hygiène dentaire ultérieure protégera les dents.

Visites dentaires fréquentes

Santé dentaire et dentiste.
Les visites dentaires ne doivent pas toujours être accompagnées d’une condition. Les altérations peuvent être évitées par des contrôles réguliers.

Visiter le dentiste périodiquement vous permet de détecter tout problème qui survient à temps. Agir tôt évite les complications et les traitements sont plus simples et avec de meilleurs résultats.

Ainsi, la recommandation est de visiter le dentiste tous les six mois. De plus, vous devriez le voir immédiatement si l’un de ces problèmes se produit :

  • Gencives enflées, rouges, douloureuses ou qui saignent facilement.
  • Sensibilité au froid, à la chaleur ou aux morsures.
  • Gencives qui s’éloignent des dents.
  • Douleur dans une dent, dans la mâchoire, lors de la mastication ou dans les muscles du visage.
  • Dents lâches, cassées ou fêlées.
  • Problèmes de morsure, dents tordues, manque de contact des dents supérieures avec les inférieures.
  • Mauvaise haleine ou goût étrange dans la bouche.
  • Ulcères, plaies ou lésions qui ne guérissent pas.
  • Des prothèses qui ne cessent de s’adapter et de bouger.
  • Difficulté à avaler.

N’oubliez pas que le dépistage et le traitement précoces des problèmes de gencives, de dents et de bouche peuvent aider à assurer une bonne santé bucco-dentaire pour la vie.

Être responsable de l’hygiène de la santé dentaire

Une cavité buccale saine permet à une personne de mâcher, de se nourrir et de parler correctement. De plus, avec une belle bouche, vous souriez avec plus de confiance, ce qui favorise l’estime de soi et les relations sociales.

Ainsi, éviter les habitudes qui affectent la santé dentaire et porter une attention particulière au soin de la bouche est de la responsabilité de chacun. Bien que cela demande parfois un effort supplémentaire, avoir un sourire sain améliore la qualité de vie et c’est pourquoi il vaut la peine d’en prendre soin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que l’orthodontie invisible ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que l’orthodontie invisible ?

Vous avez besoin d'être appareillé pour réaligner vos dents ? Avez-vous entendu parler de l'orthodontie invisible ? Découvrez ses avantages !



  • Ayala Saltos, Viviana Ivonne. La erosión dental asociada al consumo de bebidas carbonatadas en jóvenes de 19 a 25 años de la Facultad de Odontología de la Universidad Central del Ecuador período 2016-2017. BS thesis. Quito: UCE, 2017.
  • Contreras, C. P. “Efecto erosivo que causan las bebidas carbonatadas, alcohólicas y rehidratantes al esmalte dental.” REVISTA MEXICANA DE MEDICINA FORENSE Y CIENCIAS DE LA SALUD 5.3 sup (2020).
  • Lecourtois-Amézquita, Mariana Gabriela, et al. “Efecto erosivo que causan las bebidas carbonatadas, alcohólicas y rehidratantes al esmalte dental.” Revista Mexicana de Medicina Forense y Ciencias de la Salud 5.S3 (2021): 153-156.
  • Valencia Quiroz, Estrellita Simey. “Relación entre hábitos de alimentación y prevalencia de caries en escolares en etapa de dentición mixta de 6 a 7 años de edad en la IE N° 88005 Corazón de Jesús, Chimbote, 2017.”
  • Ocumare, Ramírez, and Livis Coromoto. Relación de la prevalencia de caries con el consumo de alimentos cariogénicos y cepillado dental en niños preescolares. Diss. 2017.
  • Martín, Marco Hernández. “Relación entre el consumo de alcohol y el cáncer.” Cuadernos del Tomás 10 (2018): 199-214.
  • Hernández, Dunia Sierra, et al. “La xerostomía y su relación con el consumo de medicamentos, cigarro y alcohol.” Medimay 24.3 (2017): 255-267.
  • Campaña Mosquera, Laura, and Julieth Ximena Rodríguez Fonseca. “Efectos del cigarrillo en el periodonto de los estudiantes fumadores de la facultad de odontología de la universidad Santo Tomas.”
  • Fernández Zambrano, Hugo. Efecto del cigarrillo sobre la mucosa oral. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontologìa, 2018.
  • Figueroa López, Anggie Briggitte. Efectos de la Onicofagia en el sector anterior. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2020.