La co-dépendance : les chaînes qui font mal

· 20 mars 2016
La dépendance émotionnelle peut devenir un vrai problème. Quand la vie ne tourne qu'autour d'une personne en particulier, quand il n'y a plus d'espace propre, c'est le moment de rompre les chaînes.

Par co-dépendance, nous entendons une forme d’amour qui fait beaucoup de mal.

Ironie du sort. Le fait que quelque chose d’aussi beau que l’amour puisse devenir un calvaire est vraiment triste.

Cela arrive lorsque nous nous attachons à une personne d’une manière dont nous ne devrions pas.

Nous n’avons pas encore pris conscience que cette personne ne nous appartient pas. Depuis tout petit, on nous a dit qu’il existe une forme de propriété.

Je suis tien, tu es mien, et vice versa. C’est pourtant quelque chose qu’il faut commencer à changer, pour être heureux.

La co-dépendance : quand l’amour fait mal

Dans tous les couples, dans toutes les relations entre deux personnes, les conflits sont toujours présents.

C’est quelque chose de totalement naturel, jusqu’à ce que l’on approfondisse vraiment la chose.

amande-500x237

Quand notre couple commence à être le centre de tout, quand nous développons une dépendance qui nous empêche d’avoir une vie normale, nous avons un vrai problème.

Que deux personnes décident de partager leur vie, de s’aimer, de se respecter, de vivre ensemble n’implique pas qu’elles dépendent l’une de l’autre.

Bien sûr, elles doivent continuer à respecter leurs espaces et si la relation ne fonctionne pas à un moment donné, ce n’est pas grave !

Nous vous recommandons : 5 dangers de la dépendance émotionnelle dans le couple

Notre vie ne peut pas dépendre des autres, elle est nôtre, et la confier à quelqu’un d’autre, c’est comme se suicider.

C’est pour cela qu’il est important de savoir ce qui caractérise les personnes co-dépendantes :

  • Leur estime d’elle-même dépend ce que dit ou non leur conjoint. 
  • Elles font des choses qui vont bien au-delà de ce qu’elles devraient faire, pour essayer de satisfaire les besoins de leur conjoint.
  • Il y a une absence de limites entre le propre moi et l’autre, le conjoint.
  • Elles n’osent pas dire non à leur conjoint par peur de souffrir de rejet. 
  • Quand une relation sentimentale se termine, elles se jettent immédiatement dans une autre relation.

Lisez : 7 choses qui arrivent quand vous n’êtes plus heureux dans votre relation de couple

Couple-pres-d'un-pont-500x366

Si vous vous retrouvez dans l’une de ses caractéristiques, vous avez sûrement souffert, ou vous souffrez de dépendance émotionnelle.

Lâcher les chaînes qui nous emprisonnent

Vous savez quand vous tenez une corde pour ne pas qu’elle vous échappe ? Si, quand vous la lâchez, elle s’échappe de vos mains, l’effort que vous faites vous fait sûrement mal aux mains !

Ne passez pas à côté : La douleur émotionnelle est celle qui met le plus de temps à se soigner

C’est exactement ce qu’il est en train de se passer dans votre tête. Vous êtes en train de vous attacher à quelqu’un, à une relation qui ne vous fait pas de bien.

Nous ne disons pas que vous devez lâcher la corde mais parfois, que nous sommes suffisamment masochistes et nous préférons supporter cette douleur atroce.

Si vous n’osez pas lâcher la corde, ou que vous savez que vous devriez le faire mais que vous n’en êtes pas capable, mieux vaut le faire d’une façon radicale, une bonne fois pour toutes.

vent1000x1000075f-1-500x334

La libération que vous sentirez ne peut pas être décrite. Il est clair qu’aujourd’hui, vous avez peur, vous ressentez des insécurités, votre estime de vous-même brille par son absence et votre confiance se trouve uniquement dans cette personne.

Mais… cela vous rend-il heureux ? Cela devrait être une situation merveilleuse, mais vous n’êtes pas heureux, vous avez mal.

Vous ne pouvez pas continuer à laisser cette situation vous écraser, vous devez vous libérer de ces chaînes.

Vous êtes la seule personne à vous infliger cette douleur, personne ne vous oblige. 

Évidemment que c’est difficile de sauter le pas, c’est pour cela que si vous n’y arrivez pas, cherchez de l’aide. Sans elle, vous n’arriverez peut-être pas à le faire seul.

Consultez cet article : Comment soigner nos blessures émotionnelles ?

Qu’est-ce que qui vous a mené à cela ? Y a-t-il un problème dans votre passé qui a pu généré cette peur de perdre quelqu’un ? L’amour vous dépasse-t-il ?

Parfois, l’amour est comme une drogue. Il est normale de penser à cette personne, de ressentir l’envie d’être avec elle à tous moments…

Mais la dépendance émotionnelle ne provoque que de l’abaissement, de l’humiliation. Nécessaires pour rester ensemble.

likeaflowerinthebreeze-amanda-cass-500x384

Et si elle vous quitte ? Vous cherchez tout de suite un remplaçant. C’est un problème grave, car vous ne savez pas être seul !

Vous avez besoin de cette drogue qui vous rend heureux, même si vous décrochez quand ça devient trop dur.

Cherchez de l’aide, parlez, ouvrez les yeux face à la réalité. Cela fait du mal (mais vous souffrez déjà non ?), vous passerez par une phase d’abstinence et vous vous retrouverez avec vous-même.

Vous apprendrez à être seul, à vous réconcilier avec la solitude. Ce n’est pas une mauvaise chose, et peut même être la source d’un bien-être rassurant.

Vous êtes votre meilleure compagnie.