La relation entre le mal de dos chronique et la dépression

Les maux de dos chroniques peuvent nous empêcher de réaliser la plupart de nos activités quotidiennes. Cet handicap peut dériver en des altérations de l'état d'esprit, à cause de l'incapacité à vivre une vie normale qu'il génère.

Le mal de dos chronique affecte directement notre qualité de vie. La sensation d’impuissance et la mobilité réduite qu’il entraîne peuvent nous plonger peu à peu dans un état de profonde tristesse, qui peut dégénérer en dépression.
Les experts nous indiquent que toute douleur, si elle devient chronique, peut affecter directement l’état émotionnel de la personne touchée. Et le mal de dos est certainement l’une des douleurs les plus incapacitantes possibles.

Selon diverses études, les personnes qui souffrent de ce types de douleurs ont une plus grande prédisposition à développer une dépression à court ou long termes, qui peut s’intensifier en fonction de la gravité des souffrances musculo-squelettiques qu’elles expérimentent.

Il est donc indispensable, pour les personnes touchées, de trouver des stratégies leur permettant de vivre au mieux leur vie.

La douleur physique qui apparaît de jour en jour peut devenir un véritable ennemi intérieur capable de nous voler tout notre bonheur.

Vivre avec un mal de dos chronique

Une douleur chronique et persistante est, en général, associée à des problèmes d’arthrite, de migraines, de lupus et, bien évidemment, de dos.

A partir du moment où ces troubles apparaissent durant 10 à 15 jours consécutifs, sur une période allant de 5 à 6 mois, il est possible de parler de « douleurs chroniques ».

Voici une donnée qui peut intéresser toutes les personnes touchées. Selon une étude réalisée par la American Academy of Pain Medicine, seulement 58% des personnes dans ce cas sont soulagées par la consommation de médicaments, que les médecins prescrivent habituellement pour calmer les symptômes qu’elles peuvent ressentir.

Découvrez également : 6 exercices simples pour lutter contre la sciatique

Si nous inversons le raisonnement, on peut donc considérer que près de la moitié des gens qui souffrent d’un mal de dos chronique ne parviennent pas à soulager leurs maux. Toutes ces personnes doivent donc affronter une vie marquée par le sceau de la douleur.

Eviter-le-mal-de-dos-500x333

Les raisons pour lesquelles un mal de dos chronique peut provoquer une dépression

Le docteur Joseph Garbely, expert dans le traitement des douleurs chroniques, nous indique que, malgré le fait que la majorité de la population n’a pas conscience qu’un trouble chronique peut rapidement dériver en un problème de santé mentale, c’est une situation tout à fait commune.

Pour mieux comprendre ce phénomène, nous avons besoin de comprendre la symptomatologie du mal de dos chronique :

  • En premier lieu, les personnes souffrant d’un mal de dos chronique ont tendance à ne pas dormir suffisamment. Nous devons garder à l’esprit que le sommeil, à partir du moment où il permet un repos profond et réparateur, est synonyme de bien-être et donc de santé.
  • Le fait de passer plusieurs mois sans dormir correctement affecte nécessairement notre équilibre émotionnel. Nous nous sentons fatigués, abattus, sans aucune énergie et avec une sensation prégnante d’impuissance.
  • Un autre aspect que nous devons prendre en compte est que, peu à peu, les personnes souffrant de ces symptômes cessent d’avoir une vie sociale de qualité et gratifiante.
  • Sortir de chez soi, aller danser, faire un voyage, se rendre à la plage ou sortir dîner suppose de consommer une bonne dose de calmants pour pouvoir supporter la douleur.

Si nous n’y parvenons pas, le plus simple est donc de rester à la maison. Le simple fait d’être reclus, d’être captifs de notre propre souffrance change complètement notre état d’esprit.

Selon l’analyse du docteur Garbely, les médicaments qui sont prescrits pour soigner le mal de dos chronique peuvent également nous plonger dans une dépression. Vous vous demandez certainement de quelle manière. Voici quelques éléments de réponse :

  • Même si tout dépend des cas et des personnes en question, certains produits pharmaceutiques provoquent de la fatigue, de la torpeur et de la léthargie. De nombreux patients expérimentent donc de la dépression, de l’apathie et de la tristesse.

C’est un élément très important à prendre en compte.

Lire également : 5 signaux de la dépression que vous ignorez

Tristesse

Des stratégies pour mieux affronter le mal de dos chronique

En premier lieu, pour faire face à ces douleurs, il est essentiel de connaître les causes qui les provoquent. Pour cela, il est nécessaire de consulter divers professionnels de santé pour obtenir un diagnostic précis et adéquat.

Une fois que vous avez été correctement diagnostiqué, vous allez devoir rechercher plusieurs options pour pouvoir améliorer votre qualité de vie. Vous devez toujours avoir une vision multidisciplinaire si vous voulez atténuer votre souffrance.

Lire également : 6 exercices simples pour lutter contre la sciatique

Les centres anti-douleur

Lorsque nous souffrons d’une pathologie qui entraîne des douleurs chroniques, la première chose à faire est de nous rendre dans une unité médicale spécialisée.

Dans les centres anti-douleur, de nombreux professionnels préparés spécifiquement à la gestion de ces cas peuvent nous aider à mieux lutter contre notre souffrance physique.

Ces médecins peuvent nous prescrire une grande variété de médicaments pharmaceutiques et les adapter en fonction de nos besoins, tout en réduisant au maximum leurs effets secondaires.

La physiothérapie, la natation et le yoga

L’aide d’un bon physiothérapeute, ainsi que la pratique de la natation et du yoga peuvent nous aider à obtenir de bons résultats, à partir du moment où nous demeurons constants dans notre pratique.

Évitez de faire des efforts ou des mouvements qui peuvent altérer l’axe naturel de votre dos. Parfois, lorsque nous essayons de faire des exercices seuls à la maison, nous nous faisons plus de mal qu’autre chose. N’hésitez donc pas à avoir recours à l’aide de professionnels chevronnés.

exercice-yoga-relaxingmusic

Le maintien d’une vie sociale normale

Pour éviter la dépression et l’isolement qui peuvent être provoqués par le mal de dos chronique, il est indispensable de prendre soin de notre vie sociale et d’empêcher que la souffrance tire les ficelles de notre existence.

La douleur chronique est une lutte constante. C’est une preuve de résistance qu’il faut démontrer au quotidien. C’est pour cela qu’il vaut la peine d’être courageux et de rechercher le soutien de ceux qui nous entourent.

 

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi