L’attachement dans l’enfance et son importance pour la vie adulte

8 septembre 2017
Un attachement sain dans l'enfance est fondamental pour que la personne devienne un adulte sain sur le plan psychologique. Sinon, il risque de souffrir de carences dans ses futures relations.

 

L’attachement dans l’enfance est le lien émotionnel et comportemental qui s’établit lors des premières étapes de la vie d’un être humain et qui détermine ses relations futures.

Lisez aussi : 5 blessures émotionnelles de l’enfance qui persistent à l’âge adulte

Il doit toujours y avoir un équilibre et cet aspect de la vie ne déroge pas à la règle.

L’excès d’attachement, les enfants trop gâtés ou une protection excessive sont aussi négatifs qu’une absence de câlins, de preuves de tendresse et d’attention.

L’attachement dans l’enfance est un besoin de base

l'attachement dans l'enfance

Un bon attachement dans l’enfance au cerveau des enfants de se développer naturellement et sainement.

Grâce à l’attachement, on peut établir des dynamiques, telles que créer du lien et se socialiser avec les autres.

Si les parents ne pensent pas aux enfants, qu’ils s’éloignent d’eux ou qu’il y a une relation dysfonctionnelle de couple, il est probable que les enfants se sentent en insécurité dans leurs relations futures.

La sécurité dans les premières années de vie est très importante pour pouvoir avoir relations saines et pour ne pas souffrir de dépendance émotionnelle, un fait qui peut être grave.

Découvrez aussi : Les micro-agressions, ces ennemies de nos relations de couple

Quand, par exemple, les enfants souffrent de la séparation de leurs parents lors du développement de l’attachement dans l’enfance, ils se concentrent là-dessus.

Dans la plupart des cas, les parents ignorent leurs enfants car ils croient « qu’ils ne s’aperçoivent de rien », que les plus petits ne peuvent pas développer de problèmes d’anxiété concernant leurs relations.

Les types d’attachement dans l’enfance

1. L’attachement sûr

l'attachement dans l'enfance

Dans ce type d’attachement, les parents sont proches de leurs enfants et répondent à leurs demandes émotionnelles. Ils ne les ignorent pas, ils leur démontrent leur affection et cherchent systématiquement leur contact.

Le fait de toujours chercher le contact avec ses enfants ne consiste pas à leur demander : « fais-moi un bisou » ou « fais-moi un câlin ».

C’est une demande à laquelle les plus petit-e-s ne veulent peut-être pas répondre car ils n’en ont pas envie à ce moment-là.

2. L’attachement anxieux-ambivalent

Dans ce type d’attachement dans l’enfance, les parents sont tendres mais ils ne savent pas comment le montrer. Ainsi, le contact est moindre, ils ne font pas preuve d’empathie envers leurs enfants et il existe une certaine distance.

De plus, dans ce type d’attachement, il y a une motivation toujours négative envers l’enfant, c’est-à-dire que les parents vont toujours pointer du doigt ce qu’il fait de mal, mais jamais ce qu’il fait de bien.

Lisez aussi : Pardonnez à vos parents, ils ont fait du mieux qu’ils pouvaient

Cela peut alors entraîner un manque d’auto-estime.

3. L’attachement anxieux-évitant

l'attachement dans l'enfance

Dans ce cas, il y a un rejet clair envers les plus petit. Les parents montrent des comportements très désagréables.

Par exemple, dans le cas où ils sont infidèles, alcooliques, maltraitants et quand l’enfant n’occupe même pas le second plan, qu’il est invisible, voire même qu’il représente une charge.

Les comportements de rejet sont habituels, tout comme les punitions. L’enfant comprend qu’il dérange et qu’on ne l’aime pas. Cela aura un impact sur ses relations futures, dans lesquelles il sera souvent déçu.

4. L’attachement anxieux-désorganisé

petite fille seule avec son nounours

Dans ce dernier cas d’attachement dans l’enfance, on trouve la maltraitance et la manipulation dans la famille, surtout dans la relation entre les parents.

L’enfant se sent désorienté car il veut se rapprocher de la figure à laquelle il s’identifie mais en réalité, ce parent le manipule. Il le craint donc et s’en suit une grande incohérence intérieure.

Cela se manifestera dans ses relations car il ne saura pas ce qu’il veut. Il ne saura pas aimer. La manipulation et le contrôle seront présents dans chacune d’entre elles.

Avant de partir, n’oubliez pas de lire : 7 stratégies de manipulation des personnes maltraitantes

Comme vous l’avez vu, l’attachement dans l’enfance est très important et il est à l’origine des problèmes que l’on rencontre dans les relations adultes.

Il est indispensable de développer un attachement sain car c’est avec les parents que nous commençons notre première socialisation et que nous formons les premiers liens.

L’équilibre, comme nous l’avons dit, joue aussi un rôle clé. L’excès comme le manque de contact et de tendresse sont négatifs.

La conséquence la plus significative est la dépendance des autres, non seulement de leur affection mais également de leur approbation.

Nous n’avons pas tou-te-s bénéficié d’un attachement sain dans l’enfance, mais sachez qu’il est possible de changer.

Ainsi, on peut apprendre à améliorer ses relations pleines de frustration et de douleur, produits de l’enfance quand l’attachement ne s’est pas bien développé.

A découvrir aussi