Ce que vous faites n’est jamais suffisant pour de nombreuses personnes. Et alors ?

· 11 juillet 2017
Parfois, rien de ce que vous faites ne sera suffisamment bien, ni ne satisfera les attentes de ceux qui vous entourent mais vous savez quoi ? Les seules que vous devez satisfaire sont vos propres attentes !

Pour de nombreuses personnes, rien de ce que vous ferez ne sera assez bien et vous vous sentez comme un moins que rien à leurs yeux alors que ce n’est pas vrai. Ce sont des situations très destructrices, surtout si les personnes qui nous soumettent à leur attentes sont notre famille ou notre conjoint.

Ces profils de personnalités ont un objectif très concret : nous contrôler et nous imposer leurs schémas stricts de comportement et de valeurs.

Que vous le croyiez ou pas, ce type de dynamiques relationnelles abondent énormément dans notre société. Il y a toujours un proche, un-e ami-e ou un-e collègue de travail pour qui ce que nous faisons ou nous disons n’est jamais assez bien.

Loin de comprendre notre vie en fonction de comment les autres réagissent, il est nécessaire de briser ce lien inutile de souffrance le plus tôt possible.

Dans cet article, nous vous expliquons comment faire cela.

Tout ce que vous faites ne sera suffisant pour beaucoup : 3 étapes pour se libérer

La pratique de l’ouverture émotionnelle, de l’écoute active ou de la réciprocité n’est pas quelque chose qui abonde en masse dans notre société.

À tel point qu’il faut comprendre que nous sommes extrêmement compliqués et que nous ne comprenons pas tous de la même façon ce que l’on appelle le « respect ».

Derrière chacun-e d’entre nous, se trouve une infinité de dimensions dont nous devons tenir compte.

Lisez aussi : Lorsqu’on ignore ce qui n’en vaut pas la peine, on fait preuve d’intelligence

  • Les peurs : Ces attitudes limitantes qui, parfois, font que nous souhaitions contrôler les autres pour ne pas les perdre.

De plus, il est fréquent, de plus, que la peur nous oblige à humilier celleux qui nous entourent pour ainsi obtenir du pouvoir. Pour nous réaffirmer et dissimuler ce qui nous atterre : pour qu’iels se rendent compte à quel point notre estime de nous-même est basse.

  • La manière dont nous avons été éduqué-e-s. C’est un aspect fondamental. Grandir sans un lien sain qui nous offre de la sécurité, sans quelqu’un qui nous apprenne ce qu’est le respect fait que nous manquons de stratégies personnelles et affectives.
  • Nos intérêts personnels. Nos égoïsmes et nos aspirations. Parfois, peu importe la manière dont on nous a éduqué-e-s. Il y a des personnes qui souhaitent contrôler leur entourage et établir un jeu de pouvoir centré sur leur propre personne.
femme-sur-une-fleur-500x293

 

Tout cela nous montre quelque chose de très simple. L’être humain est très habile lorsqu’il s’agit de porter des armures. Personne ne sait ce qui se cache derrière ces carapaces si épaisses.

Cependant, plus l’armure est dure, plus l’être qui se trouve en-dessous l’est également.

Dans cet article, nous vous expliquons comment se défendre face à ces personnes pour lesquelles, quoi que vous fassiez, rien n’est jamais assez bien.

Vos priorités ne sont pas mes priorités

Nous sommes sûr-e-s qu’à un moment donné, vous avez vécu la chose suivante. Un jour, vous vous rendez compte que ce qui pour vous a de la valeur n’en a pas pour d’autres. Si vous choisissez par exemple d’être végétarien-ne, votre famille se moque de vous.

Lisez aussi : Vous avez besoin de temps pour vous : 5 dimensions psychologiques qui vous le démontrent

Si vous arrivez chez vous avec un nouveau conjoint, votre famille vous le reproche car soi-disant « vous mériteriez mieux ». Au lieu de vous sentir humilié-e, il faut comprendre plusieurs choses :

  • Chaque personne a une vision différente d’elle-même. Cependant, il y a celleux qui, au lieu de se respecter et de se permettre d’être ce qu’iels veulent face à leurs semblables, préfèrent s’imposer. Car iels pensent que leur vérité est au-dessus de celle des autres.

Ce n’est pas bon. Alors, à chaque fois que vous vous laissez attraper par ces situations, pensez aux choses suivantes :

  • Nous ne sommes pas des satellites qui tournent autour d’une planète : nous sommes des personnes avec le droit de vivre dans notre propre univers, avec dignité.
  • Personne n’a le droit de vous imposer une certaine façon d’être heureux-se.
femme-en-voiture-500x311

Ce qui me rend heureux-se est bon pour moi

Si ce que vous faites, ce que vous dites ou ce que vous défendez vous rend heureux-se, rien d’autre n’importe. Vos choix vous définissent et chaque étape que vous franchissez tisse un chemin qui n’appartient qu’à vous, et à personne d’autre.

  • Ainsi, si les autres n’acceptent pas ou critiquent vos choix, c’est leur problème, non pas le vôtre. Celui ou celle qui vit dans votre chair, c’est vous, et pas les autres. Il est important de prendre conscience de nous-même et de nos besoins. 
  • Si nous vivons uniquement pour plaire pour nous ajuster à ce que le reste attend de nous, notre vie n’a pas de sens. Construire le bonheur demande du courage, demande de se connaître et de lutter pour ce que nous méritons.

La vie est trop courte pour vivre comme les autres le souhaitent

Nous pouvons faire quelque chose de mal, sans aucun doute, et ceux qui nous aiment nous aideront à nous améliorer. Cependant, qui nous critique, nous reproche nos choix, nous humilie et nous ridiculise ne nous aide pas. Il nous détruit.

Découvrez : Blessures qui ne cicatrisent pas : neuropsychologie de la maltraitance des femmes

  • Si vous avez quelqu’un à vos côtés qui agit de cette manière, comprenez qu’il ne changera pas. C’est très difficile que quelqu’un qui est incapable de ressentir de l’empathie ou d’agir avec réciprocité change soudainement.
  • Nous n’avons pas d’autre remède que d’être conscient-e de quelque chose d’essentiel : la vie est trop courte pour être malheureux-se. Mettez-vous en priorité dans votre vie. Si, pour cette personne, tout ce que vous faites n’est jamais suffisant, acceptez-le et éloignez-vous d’elle.
femme-dansant-500x324

Vous savez que vous faites les choses bien car vous les faites à votre manière et en accord avec votre personnalité et vos valeurs. Que personne ne brise cet équilibre, que personne n’ose effilocher votre estime de vous-même.