Les micro-agressions, ces ennemies de nos relations de couple

Même si elles peuvent être bien amenées et accompagnées d'une certaine tendresse, les micro-agressions peuvent user notre couple et nous miner lentement le moral, jusqu'à atteindre notre estime personnelle.
Les micro-agressions sont une forme de maltraitance psychologique, basée sur un mépris persistant et quotidien. La plupart du temps, elles prennent la forme de petites plaisanteries mesquines, qui finissent par détruire totalement l’estime personnelle de la personne qui doit y faire face.

Il s’agit d’une maltraitance dont on parle peu, car elle n’est pas évidente à voir, car elle ne laisse pas de marques et que, tant celui/celle qui la reçoit que celui/celle qui l’émet, ne sont pas conscient-e-s qu’iels sont tenus par une pratique très destructrice.

Pour mieux comprendre de quoi nous parlons, voici quelques exemples simples.

Il est très courant que, hommes comme femmes, nous soyons habitué-e-s à dire à nos partenaire amoureux-ses quelque chose comme : « J’adore que tu sois empoté-e, tu me fais rire tous les jours avec tes maladresses« .

« Mieux vaut que je parle moi, car si c’est toi qui le fais, on va se faire avoir« . « Laisse, ne le fais plus, je vais m’en charger car tu as deux mains gauches« .

Comme nous pouvons le voir, ces situations peuvent paraître pleines de tendresse et de proximité, voire de complicité, cependant, elles ont un effet pervers qui peut faire très mal aux personnes qui les subissent.

Nous vous proposons d’approfondir ce sujet dans la suite de cet article, afin que vous preniez pleinement conscience du danger de ces situations et que vous puissiez réagir de manière adéquate lorsqu’elles se présentent dans votre vie.

Les caractéristiques des micro-agressions

Une relation de couple est fondée sur plusieurs piliers : le respect, la compréhension mutuelle, l’empathie, l’intimité et la complicité.

Lorsqu’une de ces dimensions vient à manquer, les autres se fragilisent. Car sans une bonne communication, par exemple, une empathie totale ne peut pas exister. Et sans empathie, il ne peut y avoir une complicité authentique.

Une relation saine et heureuse est comme un tissu résistant et coloré, qui est en harmonie totale, car les différences de chacun permettent de construire un équilibre parmi cet amas de tissus, de matériaux et de coutures, qui forme l’ouvrage.

Les micro-agressions sont si nocives qu’elles agissent comme si nous tirions un petit fil de ce tissu chaque jour, jusqu’à fragiliser totalement l’harmonie et l’intégrité de l’ouvrage entier.

Découvrez aussi : Pourquoi les relations s’achèvent-elles ?

Voyons désormais les principales caractéristiques de ces micro-agressions.

Le manque d’attention et la dévalorisation

Le manque d’attention et la dévalorisation se traduisent par un désintérêt clair et évident envers l’autre. C’est l’une des micro-agressions quotidiennes les plus fréquentes et les plus persistantes.

Voici quelques exemples de comportements qui sont de véritables ennemis pour la relation de couple :

  • Ridiculiser ce qu’aime notre partenaire.
  • Ne pas prendre soin des détails de la relation.
  • Ne jamais avoir de temps pour faire ce qu’aime notre partenaire.
  • Ironiser en public sur ce qu’aime notre partenaire (« iel passe la journée à lire, quelle perte de temps !« ).

Humilier l’autre personne jusqu’à ce qu’elle se sente idiote

Ce comportement est, sans aucun doute, la plus fréquente des micro-agressions.

La plus grande difficulté pour l’affronter réside dans le fait que cette pratique est souvent consentie par la personne qui en est la victime. Nous finissons parfois par penser que c’est quelque chose d’innocent, comme une marque d’affection ou d’attention de notre partenaire.

Voici quelques exemples auxquels nous vous invitons à réfléchir :

  • L’autre personne commence à s’occuper exclusivement de certaines choses car elle affirme qu’elle y arrive mieux que nous et que cela nous évite de faire des efforts supplémentaires.
  • Elle va ensuite tout naturellement parler des supposées carences de son partenaire devant des ami-e-s ou des membres de la famille. « Iel ne sait pas cuisiner, iel casse toujours la vaisselle, iel est totalement dépassé-e par l’informatique« .
  • Touts ces pratiques humiliantes sont nocives pour l’identité de la personne qui en est la victime ; elle peut perdre toute estime pour elle-même.

Découvrez aussi : 11 phrases toxiques qui ne devraient jamais apparaître dans notre dialogue interne

Un manque de confiance progressif envers notre partenaire

Au fur et à mesure que nous souffrons de l’impact des micro-agressions, nous expérimentons de nombreux changements personnels.

En plus de percevoir que notre estime personnelle se fendille peu à peu, nous prenons conscience que nous ne faisons plus confiance à notre partenaire.

  • Nous évitons de faire certaines choses pour ne pas nous attirer les critiques et les reproches de notre partenaire.
  • Nous cessons également de communiquer sincèrement avec notre moitié, car sa façon de s’adresser à nous est caractérisée par cette ironie subtile, qui nous fait tant de mal.

Il est très fréquent que la personne victime de ce genre de comportements mette beaucoup de temps à réagir.

Elle tarde à faire face à ce problème car elle intériorise l’idée selon laquelle celui/celle qui la maltraite par la parole ou par la main, celui qui lève la voix ou qui met des murs à sa liberté, le fait dans son intérêt.

Découvrez également : La maltraitance « subtile », un abus que vous ne devez pas permettre dans votre vie

Les micro-agressions sont comme des séismes légers, à peine perceptibles. Pourtant, elles fracturent jour après jour notre confiance en nous et nous ne devons pas les laisser nous dominer. Voici quelques aspects de cette situation que vous ne devez jamais oublier :

  • Elles se basent sur le mépris.
  • Elles cherchent à rabaisser l’autre dans une optique de pouvoir.
  • Elles empêchent l’autre personne d’être elle-même, de se sentir heureuse et épanouie, de profiter de ce qu’elle aime ou de ce qui la caractérise.
  • Elles mettent à mal les qualités, les forces et les succès de leur victime. La personne qui les utilise ne finit par voir que le côté négatif de son partenaire.

Apprenons à les identifier et ayons le courage de les affronter avec qu’elles ne nous atteignent durablement.