Le syndrome de la chaise vide

· 21 mars 2016
Bien que nous l'associons souvent à l'échec, le syndrome de la chaise vide peut aussi apparaître dans la vie comme le fruit d'un abandon ou de la solitude.

Le syndrome de la chaise vide se réfère au sentiment qui apparaît face à la perte d’une personne spéciale pour nous. Cela peut être un proche, un ami, un frère, une sœur etc.

On peut confondre cela avec la tristesse de perdre quelqu’un mais on l’appelle syndrome car il a une intensité particulière dans les moments où l’on devrait normalement fêter quelque chose avec joie et agitation.

N’oubliez pas de la lire : Comment combattre la tristesse de manière naturelle ?

Le syndrome de la chaise vide se manifeste à des périodes bien précises, comme Noël, un anniversaire ou une fête que l’on considère comme étant spéciale.

On observe cette chaise au milieu de tant d’autres occupées et on ressent un vide énorme, une angoisse qui nous amène à souffrir de ce terrible syndrome.

La chaise vide est un témoin silencieux

La chaise vide est toujours la manifestation de cette personne qui était et qui n’est plus, notamment si l’on est entouré de plusieurs personnes et que l’on remarque facilement que quelqu’un manque.

chaise-vide1343428-7-500x409

Ce sentiment si fort a un rapport avec le processus de deuil que vous aurez sûrement déjà vécu dans votre vie. 

Face à la perte de quelqu’un, nous passons par une période où nous devons nous habituer à vivre sans cette personne. Nous vivons alors une époque d’une douleur intense.

Nous vous recommandons de lire : Comment surmonter une situation de deuil ?

Le deuil peut s’étendre dans le temps jusqu’à ce que l’on réussisse à lutter contre cette perte et à vivre à nouveau en apprivoisant cette sensation si grande de vide.

Il est important de dire que le syndrome de la chaise vide peut être vécu même quand la personne en question n’est pas morte. Cela signifie qu’il peut être identifié dans d’autres situations, comme la solitude.

Quand quelqu’un nous abandonne ou quand quelqu’un part loin, on peut aussi ressentir ce syndrome qui n’est pas forcément la mort, même si c’est le plus fréquent.

Quand nous nous sentons seul, les gens qui se trouvent autour de nous n’ont plus aucune importante. Même ainsi, nous nous sentons seul face à tout.

Tout peut être vécu, mais aussi vaincu

Bien que nous le voyons avec les yeux de la tristesse, il y a une manière d’éloigner ce syndrome de nous. Il est évident qu’il existe mais on peut en sortir.

solitude-248f3bce77127b2687750e6966695d58-500x325

Pour commencer, il faut mettre en pratique les indications que nous allons vous donner. Elles vous feront du bien.

Ne vous isolez pas, ne vous taisez pas

Quand nous souffrons de ce syndrome, nous n’avons souvent pas envie de parler et nous nous éloignons des personnes que nous aimons le plus, pour souffrir seul dans son coin.

Ne passez pas à côté de : Je préfère une solitude digne à une compagnie pleine d’égoïsme

Efforcez-vous d’interagir, même si vous n’en avez pas envie, parlez et demandez de l’aide, même si c’est dur. Parfois, nous n’avons juste besoin que de quelqu’un qui nous écoute et qui prête attention à notre douleur.

Changez la signification de la chaise vide

Les choses ne signifient pas toujours ce que nous voudrions qu’elles signifient. Si la chaise vide est synonyme de tristesse et de perte, pourquoi ne pas lui donner une nouvelle signification ?

Efforcez-vous d’éliminer cette caractéristique négative que vous avez donné à cette chaise. Elle doit être votre amie et non pas votre ennemi.

Si c’est nécessaire, demandez de l’aide

Nous croyons que nous pouvons tout faire seul et que si l’on ne résout pas les choses seul, personne ne le fera.

Cependant, parfois, nous avons besoin d’une petite impulsion et d’un peu d’aide supplémentaire pour aller de l’avant.

N’essayez jamais de vous automédiquer pour soulager cette douleur qui se trouve en vous et si vous le faites, faites-le sur recommandation médicale.

Pourquoi ne pas aller voir un psychologue ? Ce sont des experts, de grands professionnels de l’esprit. Ils vous aideront mieux que quiconque, n’ayez pas peur d’eux.

Lisez aussi : Comment soigner nos blessures émotionnelles ?

Homme-avec-des-papillons

Il est important d’accepter l’idée que les personnes qui font partie de notre vie vont s’en aller, d’une manière ou d’une autre.

Certaines mourrons, d’autres disparaîtront, parfois, elles nous abandonneront et nous feront du mal. Nous devons accepter tout cela.

Ne laissez pas une chaise vide éliminer de votre visage la joie qui vous a un jour fait sentir vivant.

Il est clair que ces situations vont nous faire du mal, car nous sommes humains et nous avons des émotions !

Mais nous devons apprendre à intérioriser le fait que ce sont des choses qui se passent dans tous les cas et que nous n’avons aucun contrôle sur elles !