Les étapes du deuil

23 février 2018
Bien que nous préférions l'éviter, le deuil est une phase de notre vie inévitable par laquelle nous passons tous après une perte de tout type, phase qui nous permet de surmonter cette perte de la meilleure façon possible. 

Le deuil est une phase que nous devons vivre coûte que coûte après une perte de tout type : une rupture, un licenciement, la mort d’un proche. Cette phase comprend plusieurs étapes précises indépendamment du motif de la perte.

Toutefois, il est possible d’éviter cela. Par exemple, lorsque nous mettons fin à une relation et que nous ne désirons pas faire le deuil de cette relation, nous avons tendance à chercher immédiatement un nouveau partenaire. De cette façon, nous évitons la première étape par laquelle, inévitablement, le deuil nous fera passer.

Commencer une nouvelle relation sans être réellement préparé nous prive de l’opportunité de fermer un chapitre de notre vie, étape nécessaire pour aller de l’avant sainement.

Voyons ensemble dans cet article quelles sont les étapes du deuil.

1. L’étape de la négation 

dessin de femme et papillons

La première étape du deuil est la négation. Nous nions la perte d’un proche, une rupture ou encore un licenciement.

La négation est une manière de fermer les yeux face à la réalité. Nous espérons ainsi éviter la douleur.

Nombreuses sont les personnes qui s’inventent une histoire. Par exemple, elles se disent que la personne qui est morte est en réalité en voyage, ou que leur partenaire qui a mis fin à la relation amoureuse avait simplement besoin d’espace pendant un temps.

Cette étape prendra fin.

2. L’étape de la colère

Lorsque nous cessons de nier ce qu’il s’est passé, les choses changent : nous nous mettons en colère contre la personne liée à notre douleur.

Les questions et exclamations suivantes inondent alors notre esprit : « Pourquoi moi ? », « C’est de sa faute ! », « Je ne mérite pas ça ! », « Je ne te pardonnerai pas ! »…

C’est une étape dans laquelle nous rendons l’autre responsable de notre douleur.

Lisez : 3 erreurs fatales à ne pas commettre après une rupture

3. L’étape de la négociation 

rupture de couple

La colère laisse ensuite place à l’espoir suivant : la possibilité d’inverser le processus de perte. Nous nous mettons alors à rêver et à chercher des alternatives pour récupérer ce que nous avons perdu.

Par exemple, si la situation à l’origine de notre douleur est la mort d’un proche, nous nous mettrons en contact avec des professionnels tels que des médiums ou autres personnes qui affirment pouvoir parler aux morts.

Lisez ceci : La vie n’est pas la même après la mort de nos parents

S’il s’agit d’une rupture, nous tenterons peut-être de séduire l’autre à nouveau.

S’il s’agit d’un licenciement, nous tenterons de récupérer notre poste.

Si jamais nous parvenons à nos fins, le deuil sera interrompu. La conséquence de cette interruption est la suivante : si une situation similaire se reproduit, le deuil sera encore plus douloureux.

4. L’étape de la tristesse

Une fois l’étape de la négociation surmontée, la personne se rend compte qu’il n’y a pas de retour en arrière possible, et l’étape de la tristesse commence.

La tristesse n’est rien d’autre qu’un signe qui indique que nous acceptons peu à peu la réalité. Nous savons alors que tout est terminé, et nos larmes nous aident à faire sortir la douleur pour pouvoir aller de l’avant.

Il faut veiller à ne pas stagner trop longtemps dans cette étape : un prolongement de cette étape peut entraîner des cas sérieux de dépression.

5. L’étape de l’acceptation

femme dans la fôret

C’est la dernière étape du deuil, l’étape au cours de laquelle nous acceptons enfin la perte. Nous n’avons plus aucun espoir de récupérer ce que nous avons perdu, nous tirons un apprentissage de la situation passée et nous allons de l’avant.

C’est une étape très enrichissante au cours de laquelle nous nous souvenons des bonnes choses et tirons un apprentissage des mauvaises choses.

Il est possible que le début de cette étape ne soit pas marqué par une sensation de soulagement mais, à l’inverse, par du chagrin, de la fatigue, un manque d’entrain, de l’apathie et du découragement. Toutefois, avec le temps, nous ressentirons à nouveau de la joie et l’envie de vivre.

Avant de partir, ne ratez pas ceci : 4 conseils pour vaincre le découragement et la tristesse

Le deuil est une phase par laquelle nous passons tous à un moment ou un autre. Traverser cette phase avec succès vous garantira l’éloignement de toute rancoeur, le lâcher prise avec le passé et la capacité d’aller de l’avant.

Vous êtes-vous déjà senti bloqué dans l’une des étapes du deuil ? Quelle est l’étape la plus difficile à surmonter pour vous ?

 

Images de Aliza Razell et Nadia Maria

 

A découvrir aussi