L’indice de survie du cancer

29 juin 2020
Face au diagnostic d'un cancer, le médecin ne peut pas prédire l'avenir du patient. Néanmoins, grâce à l'indice de survie, il peut faire quelques estimations, lesquelles sont basées sur les expériences d'autres patients atteints de la même maladie.

Suite à l’établissement du diagnostic d’un cancer, le patient se demande immédiatement quelle est sa probabilité de survie ou encore combien de temps il lui reste. L’indice de survie est l’un des outils utilisés pour répondre à ces questions et encore à d’autres.

Comme l’explique la Clinique Mayo sur sa page, le médecin ne peut pas prédire l’avenir du patient suite au diagnostic d’un cancer. Il peut en revanche donner une estimation en fonction des expériences d’autres patients qui ont souffert de la même maladie. Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Continuez donc votre lecture !

L’indice de survie du cancer, qu’est-ce que c’est ?

L’indice de survie du cancer est une analyse statistique médicale qui estime la probabilité de survie d’une personne atteinte de cancer. Généralement, l’indice de survie est calculé à 1, 2 et 5 ans après l’établissement du diagnostic de la maladie.

Il s’agit donc d’une analyse qui estime le nombre de personnes parmi celles atteintes d’un cancer qui survivront pendant une période de temps déterminée. Nous insistons sur le fait qu’il s’agit d’une estimation.

Il ne faut pas confondre l’indice de survie avec le taux de survie de la maladie ou le taux de progression. Ces statistiques sont généralement présentées avec l’indice de survie, mais elles offrent des informations différentes. C’est un détail que les patients doivent prendre en compte afin d’éviter de mauvaises interprétations.

Un médecin expliquant l'indice de survie à une patiente

Cet article peut également vous intéresser : L’étude génomique Pan-Cancer : détecter les tumeurs avant qu’elles n’apparaissent

Comment calcule-t-on l’indice de survie du cancer ?

L’indice de survie est calculé grâce aux informations collectées pendant les études scientifiques pour chaque type de cancer. Des milliers de personnes à l’échelle mondiale participent à ces études. Les chercheurs observent les participants pendant une période de temps déterminée. Concrètement, ils observent leur évolution et le temps écoulé entre l’établissement du diagnostic et leur mort.

Pour obtenir l’estimation sur un cancer en particulier, il faut prendre en considération les points suivants :

  • Le type de cancer
  • Le stade du cancer
  • L’âge du patient
  • Le temps écoulé

Il convient de préciser que ces statistiques ne prennent pas en considération les autres conditions médicales éventuelles du patient. Si le patient ne souffre pas, en plus du cancer, d’une autre maladie, sa chance de survie est plus grande que celle suggérée par les statistiques.

À quoi sert cet indice ?

L'indice de survie dans le cadre du cancer

L’indice de survie correspond à un pourcentage. Par exemple, la probabilité de survie à 5 ans après l’établissement du diagnostic du cancer du sein à un stade précoce chez les femmes âgées de 50 ans est de 97 %. Cela veut dire que sur 100 femmes âgées de 50 ans et atteintes d’un cancer du sein à un stade précoce seront en vie 5 ans après l’établissement du diagnostic.

Ces informations aident le médecin à expliquer au patient la gravité de la maladie. Elles influencent également aussi bien le patient que le médecin à l’heure de prendre des décisions au sujet du traitement. Dans certains cas, la probabilité de survie du cancer ne justifie pas les effets secondaires ou le coût économique du traitement auquel le patient doit être soumis.

Cet article peut également vous intéresser : Quels sont les signes d’alerte du cancer de la peau et comment réagir ?

Les calculatrices de l’indice de survie

À l’heure actuelle, il existe des outils ayant pour finalité de simplifier ces informations pour les patients et les professionnels de santé. Il existe, par exemple, différentes calculatrices de survie en ligne.

Pour obtenir l’indice de survie via ces calculatrices, il faut introduire les données correspondantes au diagnostic. Généralement, ces ressources sont disponibles en anglais.

En français, vous trouverez des estimations de survie du cancer dans les études scientifiques, sur les sites Internet des institutions spécialisées ainsi que dans les ouvrages spécialisés.

Que faut-il retenir ?

L’indice de survie du cancer est une information précieuse aussi bien pour les médecins que pour les patients atteints de la maladie. Il est important de ne pas confondre cet indice avec le taux de survie et le taux de progression de la maladie. Bien que toutes ces informations soient généralement présentées ensemble, elles ne signifient pas la même chose.

Par ailleurs, il convient également de garder à l’esprit que les informations sur la survie sont déterminantes à l’heure de prendre des décisions au sujet du traitement. Dans de nombreux cas, la probabilité de survie justifie le coût économique et les effets secondaires du traitement.

 

  • Siegel, R. L., Miller, K. D., & Jemal, A. (2019). Cancer statistics, 2019. CA: A Cancer Journal for Clinicians69(1), 7–34. https://doi.org/10.3322/caac.21551
  • Cancer Research UK (n.d.).  Cancer survival statistics, Cancer Research UK. Available in https://www.cancerresearchuk.org/health-professional/cancer-statistics/survival
  • Zadnik V, Žagar T, Žakelj MP. Cancer Patients’ Survival: Standard Calculation Methods And Some Considerations Regarding Their Interpretation: POPULACIJSKO PREŽIVETJE BOLNIKOV Z RAKOM: UPORABA RAZLIČNIH PRISTOPOV IN PROBLEMI INTERPRETACIJE REZULTATOV. Zdr Varst. 2016;55(2):134–141. Published 2016 Feb 11. doi:10.1515/sjph-2016-0012