Quels sont les signes d’alerte du cancer de la peau et comment réagir ?

Bien que la prévention soit la clé pour éviter le cancer de la peau, il y a des signes qui peuvent nous aider à obtenir un diagnostic précoce si nous avons des doutes.

Le cancer de la peau est l’une des tumeurs les plus courantes. Mais s’il est détecté assez tôt, il est aussi celui qui a le plus de chances de guérison.

L’incidence de cette maladie grave s’est considérablement accrue ces dernières années.

La raison principale de cette augmentation est un manque de bon sens lorsqu’on est exposé-e aux rayons ultraviolets. Qu’ils soient solaires ou artificiels, dans les cabines de bronzage.

Les nouveaux canons de la beauté imposent un bronzage « parfait ». Cela a pu déclencher un niveau d’hystérie collective en essayant de l’atteindre. Et cela également conduit à des mauvais traitements généralisés apportés à la peau.

Comment agir pour prévenir le cancer de la peau ?

mélanome cancer de la peau

La plupart des spécialistes s’accordent à dire qu’il ne s’agit pas de se mettre complètement à l’abri du soleil. Il ne faut pas non plus renoncer au rêve d’obtenir le bronzage désiré.

Ce que l’on demande aux gens, c’est de la sagesse, du bon sens et se sentir responsable de son propre bien-être.

L’utilisation d‘écrans solaires devrait faire partie de la routine de tous ceux qui effectuent des activités au milieu de la journée, dans des espaces en plein air.

Pour utiliser ces produits, il n’est pas nécessaire d’aller à la plage. L’action néfaste des rayons ultraviolets est aussi mortelle en ville ou en montagne qu’au bord de la mer.

Tous les athlètes qui pratiquent à l’extérieur et au soleil devraient également prendre des mesures pour protéger la santé de leur derme afin de prévenir le cancer de la peau.

Nous vous recommandons de lire : Les premiers soins à apporter en cas de brûlures à l’eau chaude

C’est l’heure de la plage

Sur la plage, il faut prendre des soins extrêmes. Il est nécessaire d’appliquer des produits de protection solaire au moins 30 minutes avant l’exposition au soleil.

De plus, il faut les appliquer régulièrement toutes les deux heures. Après la sortie de l’eau ou après toute activité physique qui génère beaucoup de transpiration.

  • Le bronzage sur les transats ne devrait pas faire partie d’une routine établie.
  • Son utilisation excessive peut causer les mêmes problèmes que la marche au soleil au bord de la mer à midi sans utiliser d’écran solaire. C’est-à-dire, l’apparition possible d’un cancer de la peau.

Les vêtements et certains accessoires, comme les chapeaux, sont tout aussi utiles pour protéger le corps de l’action directe et sans filtre des rayons ultraviolets.

Grains de beauté et mélanomes

mélanome

Il faut garder tous les grains de beauté sur la peau sous observation constante. C’est le des moyens les plus efficaces pour détecter l’apparition possible de cette maladie.

Au moindre signe de changement perceptible à l’œil nu, on doit prendre en compte tous ces signaux d’alerte. Les soins d’un médecin spécialiste sont également requis sans délai.

Il ne faut pas oublier que certains mélanomes apparaissent après la croissance excessive d’une tache de rousseur.

Certains des changements des grains de beauté peuvent être :

  • Augmentation de la taille
  • Formes asymétriques
  • Bords non uniformes

Ils peuvent aussi commencer à produire des démangeaisons et des saignements.

Dans certains cas, les points qui étaient unicolores (noir ou brun) commencent à prendre des tons rouges, bleus ou blancs.

Autres signaux d’alerte

Les grains de beauté ne sont pas les seuls éléments de la peau qui nécessitent de la vigilance. Il faut également surveiller les nouvelles taches, protubérances, plaies ou changements de texture. Qu’ils soient rugueux ou extrêmement lisses au toucher.

Les zones qui saignent au moindre contact, ainsi que les blessures qui ne guérissent pas, devraient également faire l’objet d’un contrôle par un médecin afin de minimiser les risques.

Voir aussi : 7 choses méconnues sur le cancer de la peau

Facteurs de risque autres que les rayons UV

facteurs de risque

L’exposition irresponsable au soleil ou l’utilisation fréquente des cabines de bronzage et des lampes de bronzage sont les principales causes du cancer de la peau.

Cependant, ils ne sont pas les seuls facteurs de risque.

D’autres questions que nous ne pouvons ignorer comprennent :

  • Prédisposition génétique
  • Traitements de radiothérapie
  • Une alimentation déséquilibrée affecte également négativement la santé de la peau, ainsi que sa capacité à se défendre et à se régénérer
  • Le tabagisme est un autre facteur de risque élevé. Le faire sur la plage, sans protection contre le soleil et au milieu de la journée augmente encore plus le danger
  • Le contact direct avec certains produits chimiques très agressifs, tels que l’arsenic, le goudron, la paraffine et certaines huiles industrielles, est à éviter
  • Lésions cutanées, inflammations ou brûlures, surtout si elles ne sont pas bien soignées

Les coups de soleil, fréquents en été, peuvent être considérés comme inoffensifs, à condition que vous les fassiez contrôler rapidement par un médecin, mais peuvent aussi devenir un facteur de risque de cancer de la peau.

La détection précoce est essentielle pour vaincre la maladie. Au-delà de tout comportement paranoïaque, il faut toujours considérer les signaux d’alerte données par votre peau et les traiter sans délai.

 

 

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi