Les mécanismes de développement d’un cancer

10 mai 2020
Le cancer est connu pour être de nature multifactorielle. Autrement dit, il y a de nombreux composants qui jouent un rôle important dans le développement du cancer chez une personne. Découvrez davantage dans cet article.

Le “cancer” est un terme utilisé pour désigner un ensemble de maladies caractérisées par la prolifération rapide et incontrôlée des cellules du corps. Vous êtes-vous déjà demandé quels étaient les mécanismes de développement d’un cancer ?

Pour que cette maladie se développe, les cellules qui composent un organe doivent subir des modifications de leur matériel génétique. Ou des protéines dérivées de ces gènes. L’origine de ces changements peut être héréditaire ou sporadique (apparition spontanée).

Par ailleurs, il existe des substances ayant la capacité d’accélérer ou de déclencher les processus qui, en conséquence, donneront lieu à un type de cancer particulier. Ces substances sont appelées agents cancérigènes et font partie des facteurs de risque de certaines formes de cette maladie.

L’origine du développement d’un cancer

Le cancer puise son origine dans une cellule. Cette dernière, en raison de l’altération de ses fonctions, échappe aux contrôles imposés de manière biologique. Elle se divise alors et se développe de façon incontrôlée dans n’importe quelle partie du corps. Ce processus est entièrement lié aux gènes, le cancer étant considéré comme un groupe de maladies génétiques.

D’autre part, les gènes portent les instructions nécessaires pour produire des protéines qui définissent le comportement de chaque cellule de notre organisme. On trouve les proto-oncogènes ainsi que les gènes suppresseurs de cancer.

  • Les proto-oncogènes sont les gènes chargés de stimuler la division cellulaire en tant que fonction essentielle de la vie : le développement du bébé pendant la grossesse ainsi que la cicatrisation des plaies en dépendent
  • Les gènes suppresseurs, en revanche, sont responsables de contrecarrer les précédents

Découvrez également : Que dit l’OMS de la relation entre la viande et le cancer ?

Toute modification de l’équilibre entre les fonctions des proto-oncogènes et les gènes suppresseurs du cancer entraîne des irrégularités dans l’ensemble du système de contrôle cellulaire.

Ce déséquilibre peut ensuite se traduire par l’augmentation de la production d’une protéine destinée à la croissance cellulaire. Qui, à son tour, provoquerait la prolifération d’un type de cellule anormale.

Un autre cas peut favoriser la production d’une protéine, présentant des caractéristiques anormales, qui ne peut pas réparer les dommages causés à une cellule et affecte un organe spécifique.

Le développement d'un cancer en cours

Facteurs de risque

Le cancer est bien connu pour être de nature multifactorielle. Autrement dit, il y a de nombreux composants qui jouent un rôle important dans le développement du cancer chez une personne. Malgré cela, la science a pu identifier certains acteurs qui favorisent la probabilité (risque) de souffrir d’au moins un type de cancer. Ces acteurs sont appelés facteurs de risque.

Nous comprenons davantage le concept de facteurs de risque en prenant la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé qui cite cela :

“Quelconque trait, caractéristique ou exposition d’un individu qui augmente sa probabilité de souffrir d’une maladie ou d’une blessure.

Dans cette optique, les facteurs de risque peuvent comprendre l’exposition aux produits chimiques, les habitudes personnelles ou la profession exercée par la personne. En outre, les antécédents familiaux (un membre de la famille directe qui a souffert d’un cancer) sont généralement considérés comme facteurs de risque importants pour les cancers dits héréditaires.

Mécanismes de développement du cancer

Pour que les changements qui conduisent à l’altération des gènes responsables du cancer ait lieu, plusieurs processus doivent se produire. Parmi les processus à signaler, nous pouvons citer :

  • Exposition à des substances cancérigènes
  • Erreurs génétiques spontanées lors de la croissance cellulaire
  • Mutations génétiques héréditaires

Dans un sens général, on peut qualifier les deux premiers cancers de cancers sporadiques. Ces derniers ont une particularité. Les altérations génétiques qui jouent un rôle dans leur origine dépendent à 80% des facteurs de risque environnementaux (infections, radiations, produits chimiques) auxquels les individus sont exposés.

Le développement d'un cancer et les analyses

Syndrome du cancer familial

Dans le cas des mutations génétiques héréditaires, nous pouvons souligner le syndrome du cancer familial. Il s’agit d’une sorte de trouble héréditaire dans lequel il existe un risque accru de souffrir de certains types de cancer parmi les membres d’une famille.

D’autre part, le cancer est relativement commun. On estime qu’au moins une personne sur trois va souffrir d’un cancer aux Etats-Unis. En d’autres termes, il ne sera pas rare qu’au sein d’une même famille, plus d’un individu soit atteint.

Toutefois, il est important de préciser que ce n’est pas parce qu’il existe plus d’un cas de cancer dans une famille que nous devons nécessairement parler du syndrome de cancer familial.

Lorsque de nombreux cas de cancer ont lieu dans une famille, cela est souvent dû au fait que les membres de cette famille ont été exposés à un facteur de risque commun. Par exemple, le tabagisme.

Ceci dit, nous parlons du syndrome du cancer familial dans les cas suivants :

  • Le même type de cancer survient chez plus d’un membre de la famille
  • Le cancer apparaît à un âge plus précoce que la normale (le cancer du sein chez une femme de 20 ans)
  • Plusieurs types de cancer se présentent chez la même personne (une femme avec un cancer du sein et des ovaires)
  • Apparition du cancer dans les deux organes qui vont de pair (les deux seins, les deux ovaires, les deux reins)
  • Le cancer se manifeste dans plusieurs générations de famille

Lisez aussi : 7 fruits et légumes anti-cancérigènes qui vous devriez consommer régulièrement

Conclusion…

Le terme ‘cancer’ désigne un ensemble de maladies ayant une caractéristique commune : la prolifération rapide et excessive des cellules de l’organisme. Cela peut être lié à des facteurs environnementaux, au mode de vie ainsi qu’aux antécédents familiaux en lien avec la maladie.

 

  • National Institutes of Health (US); Biological Sciences Curriculum Study. NIH Curriculum Supplement Series [Internet]. Bethesda (MD): National Institutes of Health (US); 2007. Understanding Cancer. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK20362/
  • Cooper GM. The Cell: A Molecular Approach. 2nd edition. Sunderland (MA): Sinauer Associates; 2000. The Development and Causes of Cancer. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK9963/
  • InformedHealth.org [Internet]. Cologne, Germany: Institute for Quality and Efficiency in Health Care (IQWiG); 2006-. How do cancer cells grow and spread? 2013 Nov 6 [Updated 2019 Jun 19]. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK279410/
  • Sarkar S, Horn G, Moulton K, et al. Cancer development, progression, and therapy: an epigenetic overview. Int J Mol Sci. 2013;14(10):21087–21113. Published 2013 Oct 21. doi:10.3390/ijms141021087
  • Blackadar CB. Historical review of the causes of cancer. World J Clin Oncol. 2016;7(1):54–86. doi:10.5306/wjco.v7.i1.54
  • Casás-Selves M, Degregori J. How cancer shapes evolution, and how evolution shapes cancer. Evolution (N Y). 2011;4(4):624–634. doi:10.1007/s12052-011-0373-y