Comment détecter le cancer des ovaires ?

· 1 avril 2018
Pour pouvoir recevoir un diagnostic précoce de cancer des ovaires et prévenir des problèmes majeurs, il est très important de faire des bilans annuels, ou avec encore plus de fréquence si vous avez des antécédents familiaux.

Des maladies aussi graves que le cancer des ovaires nous montrent généralement certains signes que, dans de nombreux cas, nous ne relions pas à ce problème.

Cependant, nous devons les prendre en compte afin de le détecter et de le combattre à temps. Grâce à ces recommandations, vous serez en mesure de détecter si vous pouvez avoir un cancer des ovaires et de consulter votre médecin le plus tôt possible.

La détection précoce du cancer des ovaires est essentielle pour le traiter sans complications majeures.

Environ 20% des cas de cancer des ovaires sont détectés dans cette première étape. Cela se traduit par au moins 94 % de chances de garder la patiente en vie.

Étapes du cancer des ovaires

Le cancer des ovaires peut survenir en quatre stades, selon le degré de propagation de la maladie :

  • Stade 1 : Limité à un ou aux deux ovaires
  • Étape 2 : Limité au bassin
  • Stade 3 : La tumeur est à l’extérieur du bassin, mais limitée dans l’abdomen, ou atteint les ganglions lymphatiques, mais ne comprend pas l’intérieur du foie.
  • Stade 4 : La tumeur s’est propagée au foie ou à l’extérieur de l’abdomen.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Comment traiter l’anorgasmie féminine ?

Comment détecter le cancer des ovaires

1. Faites des examens de routine

cancer des ovaires

Faites des examens de routine de temps à autre pour voir si tout va bien. Il n’ y a rien de tel que la prévention pour détecter à temps un problème potentiel.

Lors d’un examen vaginal, le médecin sentira la taille, la forme et la consistance de vos ovaires et de votre utérus.

De cette façon, certains types de cancer associés au système reproducteur peuvent déjà être détectés à un stade précoce.

  • Il existe également un autre test appelé frottis ou test de Papanicolaou qui est efficace pour la détection précoce du cancer du col de l’utérus. Cependant, il ne peut pas servir à détecter le cancer des ovaires.
  • Le cancer des ovaires ne peut être détecté par ce test que s’il est déjà avancé.

2. Surveillez la composante génétique

Environ 10 % des femmes atteintes du cancer des ovaires répondent à une cause génétique et, dans leur famille, il y a déjà eu des cas de cancer des ovaires.

  • Par conséquent, ces femmes doivent subir une analyse de mutation dans les gènes BRCA1 et BRCA2.
  • Les tests consistent en un simple test sanguin et peuvent déterminer si le patient est à risque de cancer ou s’il en est déjà à un stade précoce.

3. Faites des tests de dépistage dans les cas avancés

Si le cancer est déjà diagnostiqué, pour voir à quel point en est son état d’avancement , on pratique :

  • Une hystérectomie
  • Une ablation des ovaires et des trompes
  • Des biopsies ou une dissection des ganglions lymphatiques aortiques et pelviens
  • Des biopsies du péritoine

Si le médecin découvre un carcinome ovarien au stade 4, c’est-à-dire des métastases à l’extérieur de l’abdomen ou à l’intérieur du foie, la chimiothérapie doit être effectuée avant l’intervention chirurgicale.

Traitements possibles pour le cancer des ovaires

Les médicaments utilisés pour traiter le cancer des ovaires ont habituellement moins d’effets secondaires que les autres médicaments de chimiothérapie.

Il y a deux façons d’administrer la chimiothérapie dans le cancer des ovaires : par voie intraveineuse ou directement à l’abdomen.

Selon des études récentes, il a été démontré que l’administration intrapéritonéale augmente significativement la survie. Il s’agit de la méthode la plus couramment utilisée après une chirurgie cytoréductive optimale.

Consultez cet article : Ovaires douloureux : le symptôme d’un problème majeur

Peut-on le prévenir efficacement ?

ovaires

Au-delà des examens réguliers, il n’existe aucun moyen connu de prévenir le cancer des ovaires .

L’ablation des trompes de Fallope et des ovaires eux-mêmes pourrait prévenir la maladie, mais c’est une solution très invasive et avec des contre-indications et conséquences graves qui doivent être pesées à tout moment et doivent être connues.

Par exemple, si une femme prend des pilules contraceptives pendant plus de 10 ans, cela réduit considérablement le risque de cancer des ovaires.

Le fait d’avoir une ligature des trompes diminue également vos chances d’avoir une tumeur ovarienne.

Quoi qu’il en soit, comme nous l’avons dit, n’oubliez pas de faire un bilan annuel ou une biopsie pour analyser les cellules et voir si tout va bien.

De cette façon, vous vous sentirez plus sereine et c’est la meilleure façon de détecter un problème à temps.