Tests de dépistage du cancer du sein

7 juin 2020
Le cancer du sein est l'une des pathologies les plus courantes du XXIème siècle. Son diagnostic opportun contribue à sauver des vies. Découvrez les principaux examens de dépistage.

Pour quelles raisons les tests de dépistage du cancer du sein sont-ils importants ? Tout d’abord, il faut rappeler qu’en 2018, l’Observatoire Mondial du Cancer (GLOBOCAN) a enregistré un total de plus de 2 millions de nouveaux cas de cancer du sein dans le monde.

La même année, GLOBOCAN a enregistré plus de 600 000 décès dus au cancer du sein. Ces données placent le cancer du sein au deuxième rang des nouveaux cas de cancer et au sixième rang en termes de décès.

Les tests de dépistage, qui sont variés, jouent un rôle fondamental dans le pronostic de la maladie. Ils visent notamment à détecter les lésions tumorales à un stade précoce, avec le risque le plus faible possible pour la santé.

Tests de dépistage du cancer du sein

Une information publiée à travers l’institut National du Cancer signale que les examens de détection du cancer du sein s’effectuent principalement chez les femmes qui présentent des antécédents familiaux de la maladie ou autres facteurs de risque significatifs.Nous détaillons les plus courants ci-dessous.

Lisez également : Est-il possible de prévenir le cancer du sein ?

La mammographie

La mammographie est un type d’imagerie diagnostique qui utilise des rayons X pour détecter les changements provoqués par le cancer au niveau du tissu mammaire. Les femmes sont soumises à cet examen comme mesure de détection précoce des lésions qui accompagnent généralement les modifications malignes typiques du cancer.

Il est donc recommandé aux femmes de réaliser une première mammographie entre 30 et 35 ans. Puis de poursuivre avec une mammographie annuelle après 45 ans. La mammographie est considérée comme un examen inconfortable.

Toutefois, il ne dure que quelques minutes et les gênes disparaissent rapidement. C’est un petit prix à payer comparé à l’avantage que représente la détection précoce d’une pathologie telle que le cancer.

La mammographie fait partie des tests de dépistage du cancer du sein

La sonomammographie

Il s’agit d’un type d’imagerie diagnostique qui utilise des ondes sonores pour visualiser les changements dans le tissu mammaire. Cet examen est très utile pour observer les masses palpables qui ne peuvent être perçues lors de la mammographie.

Par ailleurs, la sonomammographie est très utilisée pour guider le médecin lors des biopsies. On a recours à ces dernières pour obtenir des cellules de la lésion et savoir s’il y a un cancer. Enfin, la sonomammographie est totalement indolore et ne prend que quelques minutes.

Biopsie du sein

Le terme biopsie du sein regroupe un ensemble de procédures qui visent à prélever des tissus du sein affecté. Les tissus extraits sont ensuite soumis à d’autres examens pour la détection du cancer.

Lorsque nous parlons de biopsie du sein, nous faisons référence aux biopsies avec des aiguilles ou à travers une chirurgie. Lors des biopsies avec une aiguille, le médecin utilise une aiguille creuse pour extraire des fragments de tissu dans la zone suspecte du cancer. Dans le cas de la chirurgie, le professionnel retire une partie ou la totalité du tissu suspect du sein touché.

Un test de dépistage du cancer du sein en cours

Découvrez aussi : La cryoablation : une nouvelle option de traitement du cancer du sein

La résonance magnétique (IRM)

Une IRM utilise des ondes radio et de puissants aimants pour produire des images très détaillées du tissu mammaire. Cet examen prend des photos sous de nombreux angles et crée des images de parties du tissu mou du corps qui seraient difficiles à voir avec d’autres études d’imagerie.

D’autre part, elle est considérée comme un test complémentaire à la mammographie et à la sonomammographie, réservée pour étudier le tissu de façon plus détaillée dans certains cas nécessaires. Cela s’explique par son coût élevé et son plus grand risque d’échec positif pour des lésions suspectes. La résonance magnétique est totalement indolore et n’émet pas de radiations dans le corps.

Tests de dépistage du cancer du sein : ce qu’il faut retenir

Il existe divers examens pour détecter le cancer du sein de manière précoce et opportune. Actuellement, le plus utilisé est la mammographie. Elle implique l’usage de rayons X pour tenter d’observer des changements dans le tissu mammaire. Enfin, il est conseillé de réaliser une mammographie chaque année après 45 ans.

 

  • Bray, F., Ferlay, J., Soerjomataram, I., Siegel, R. L., Torre, L. A., & Jemal, A. (2018). Global cancer statistics 2018: GLOBOCAN estimates of incidence and mortality worldwide for 36 cancers in 185 countries. CA: A Cancer Journal for Clinicians, 68(6), 394–424. https://doi.org/10.3322/caac.21492
  • National Cancer Institute. (2017). Breast Cancer Screening (PDQ®): Patient Version.
  • NIH. (2010). Breast Cancer Screening ( PDQ ® ) Health Professional Version. Retrieved from http://www.cancer.gov/types/breast/hp/breast-screening-pdq#link/_7_toc