La maladie de Crohn : quel est le meilleur régime alimentaire quotidien?

· 21 septembre 2015
La maladie de Crohn est une maladie chronique qui survient par crises, qui sont plus ou moins fortes selon les périodes. Il est préférable d'éviter les produits laitiers et le stress, qui exacerbent cette affection.

 

Le fait de vivre avec la maladie de Crohn n’est pas facile. Cette maladie est liée aux troubles intestinaux inflammatoires qui se présentent de manière chronique. 

Même si les épisodes surviennent avec une plus ou moins grande intensité, cette maladie change énormément la vie des personnes qui en souffrent.

Son origine est génétique et elle est associée à des micro-bactéries ou à des virus qui altèrent le bon fonctionnement de l’organisme. 

De plus, les facteurs comme l’anxiété, le stress ou le style de vie peuvent aggraver l’état du malade.

Existe-t-il un traitement adapté pour la maladie de Crohn ? Il est vrai qu’à l’heure actuelle, nous ne pouvons pas parler de guérison ou de rémission de cette maladie.

On peut seulement la traiter pour que la personne puisse bénéficier d’une meilleure qualité de vie.

En général, on administre des antibiotiques et des corticostéroïdes, et de nombreuses personnes finissent par se soumettre, tôt ou tard, à une opération pour extirper les parties affectées de l’intestin.

En plus du traitement que les médecins nous prescrivent, il est nécessaire de prendre soin de son alimentation, et c’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article.

1. Les aspects préalables au régime alimentaire à adopter en cas de maladie de Crohn

Les médecins nous disent que tant pour la maladie de Crohn que pour la colite ulcéreuse, il n’existe pas de régime alimentaire spécifique bienfaisant pour tout le monde, de manière égale. 

Chacun d’entre nous a des particularités, et des symptômes cliniques différents.

C’est pour cela qu’au quotidien, il faut faire très attention aux aspects suivants :

  • Il y a des moments où la maladie n’est pas si intense, les symptômes s’apaisent et cela permet de pouvoir manger plus d’aliments sans se sentir mal.
    Cependant, au moment où nous remarquons que la douleur, les gonflements ou les diarrhées reviennent, il est impératif de modifier son régime alimentaire.
  • Ecoutez votre corps. Observez les effets de chaque aliment sur celui-ci. Cela signifie que, par exemple, un jour vous pouvez vous sentir mal à cause d’un plat de riz que vous avez mangé.

Vous rejetez la faute sur les céréales et vous décidez de les bannir de votre régime alimentaire.

Il faut pourtant faire attention aux condiments que l’on utilise, car parfois, des épices ou même des colorants provoquent de graves irritations.

  • Si vous souffrez de la maladie de Crohn, un aliment provoquera une douleur ou une intolérance entre une demi heure et deux heures après l’ingestion.
    C’est le moment où il arrive dans l’intestin, c’est-à-dire que la réaction est quasiment « immédiate ».

Pour plus d’informations : La maladie de Crohn : symptômes et traitement

  • Il est conseillé de manger en petites quantités mais de nombreuses fois tout au long de la journée.
    Il faut donc éviter les plats trop chargés. Ainsi, la réaction de l’intestin sera moins intense et le corps en souffrira moins.
  • Vous devez bien mâcher les aliments et vous reposer entre une demi heure et une heure après avoir mangé.

Prenez soin de vous lors des épisodes de stress et évitez de trop vous fatiguer dans la journée. Ayez une vie tranquille, en somme !

2. Le régime alimentaire pour la maladie de Crohn

Graines-de-papaye-contre-les-parasites-intestinaux

Les boissons

  • Evitez le thé ou le café, car ils irritent l’intestin.
  • Evitez les boissons alcoolisées.
  • Il est bon de boire de l’eau de manière régulière, mais en petites quantités tout au long de la journée. 
  • L’infusion de camomille est très adaptée, car elle est anti-inflammatoire et relaxante.
  • L’infusion de menthe vous apportera un grand soulagement.
  • Le jus d’ananas vous aidera à mieux digérer les aliments.

Lisez aussi : 8 remèdes maison contre la colite

Respecter les apports nécessaires en calcium et en protéines

Les patients atteints de la maladie de Crohn doivent élever leurs niveaux de calcium et de protéines, pour éviter les inflammations, les diarrhées et les problèmes d’immunité.

Tenez compte des indications suivantes:

  • Généralement, les personnes atteintes de la maladie de Crohn ne tolèrent pas bien les produits laitiers car ils enflamment l’organisme. Si vous le désirez, vous pouvez les remplacer par du lait de riz enrichi avec du calcium.
  • Essayez le tofu et faites attention à la façon dont votre corps réagit.
    Si vous voyez que vous le tolérez, consommez-en de manière régulière car cet aliment est riche en calcium et en protéines végétales.
  • Essayez d’inclure du jambon dans votre régime alimentaire, car il est riche en protéines. Vous avez besoin de sources de protéines, alors essayez les viandes maigres comme le poulet ou la dinde. Cependant, ne les consommez jamais frits !
  • Les oeufs sont aussi très adaptés.
  • Le thon, le maquereau et les sardines sont des sources de protéines très saines, qui se tolèrent relativement bien.

Les fruits

  • Le coing
  • Les pommes, au four ou en confiture. Mais sans sucre ! 
  • Les poires
  • Les papayes
  • Les bananes (voyez comment vous les tolérez) 

Les légumes qui vous font du bien

  • Les asperges 
  • Les endives
  • Les patates douces
  • Les concombres
  • La carotte
  • Les pommes de terre cuites 
  • Le céleri
  • L’artichaut
  • L’aubergine 

Les compléments en vitamines adaptés

Jus-anti-inflammatoire-et-reparateur-de-l'intestin

Les patients souffrant du syndrome de Crohn passent généralement par des périodes de grande fragilité, à cause des infections et des troubles intestinaux.

Il est nécessaire d’apporter à l’organisme un bon apport en minéraux et en vitamines.

Ainsi, vous pouvez essayez d’inclure dans votre régime alimentaire ces compléments, que vous trouverez en pharmacie :

  • L’acide folique
  • Le zinc
  • L’huile d’onagre et l’huile de linette, qui sont une source de minéraux naturels. 

Découvrez aussi : 3 excellentes infusions pour faciliter la digestion

Ce qu’il faut éviter

  • Les légumes secs riches en fibres insolubles.
  • Le son (l’enveloppe) des céréales, qui est très irritant.
  • Les gâteaux et les bonbons.
  • Les condiments et les plats très épicés.