Moelle osseuse : comment devenir donneur-se ?

1 juillet 2017
Le donneur de moelle osseuse ne court aucun risque et ses cellules se régénèrent à 100%, tout comme celles du patient qui recevra la greffe si tout va bien.

Chaque année, les indices de personnes diagnostiquées de maladies hématologiques augmentent et, malheureusement, on estime que le chiffre continuera de s’élever de manière considérable.

Des pathologies comme la leucémie, l’anémie aplasique, le lymphome et les déficits immunitaires peuvent être traitées par une greffe de CPH, plus connue dans le monde entier comme transplantation de moelle osseuse.

Le problème est que, par exemple, aux États-Unis, seulement entre 25% et 30% des affectés ont la possibilité de trouver un-e donneur-se compatible dans leur cercle familial.

Ainsi, les autres sont obligé-e-s d’attendre un donneur non apparenté.

Heureusement, le nombre de volontaires augmente aussi et on estime qu’ils sont déjà plus de 22 millions de personnes dans 48 pays.

La difficulté est que la moelle osseuse donnée doit être compatible à 100% avec celle du patient affecté et, selon les expert-e-s, cela se produit uniquement avec une personne sur 40 000.

Qu’est-ce que la moelle osseuse ?

La moelle osseuse est un tissu spongieux qui se trouve à l’intérieur de certains os du corps et dont la fonction principale est de produire des cellules sanguines.

Elle contient aussi des cellules immatures ou cellules mères qui jouent un rôle très important dans d’autres tissus du corps.

N’oubliez pas de lire: Le lien entre la colonne vertébrale est les organes

En quoi consiste le don de moelle osseuse ?

ponction-moelle-osseuse

La donation de la moelle osseuse es un processus par lequel est extrait une petite quantité de sang médullaire de la partie postérieure de l’os de la hanche.

Avec une petite seringue et une anesthésie générale ou épidurale, les professionnels procèdent à réaliser l’extraction dans un hôpital spécialisé.

Le procédé ne laisse aucune séquelle chez le/la donneur-se, puisque les cellules de la moelle osseuse ont la capacité de se régénérer à 100%.

En même temps, si la greffe est un succès, le patient a la possibilité de régénérer sa moelle osseuse jusqu’à remplacer ses propres cellules.

Le don a-t-il un risque ?

La donation en elle-même ne comporte pas de risque spécifique, même s’ils existent ceux provoqués par l’anesthésie réalisée.

Après avoir réalisé l’extraction il peut se produire une petite douleur dans la zone intervenue, mais en général elle disparait dans les jours qui suivent.

Qui peut être donneur-se ?

devenir-donneur-moelle-osseuse

La procédure pour devenir donneur-se de moelle osseuse est d’habitude très simple, bien qu’il existe certaines exigences:

  • Avoir un excellent état de santé
  • Avoir entre 18 et 55 ans
  • Peser minimum 50 kilogrammes
  • Compléter une fiches détaillée et donner une unité de sang
  • Ne pas voir de maladies transmissibles par le sang
  • Ne pas avoir été soumis à aucunes chirurgies, tatouages, piercing ou études invasives depuis l’année antérieure
  • Ne pas avoir eu de relations sexuelles à hauts risques
  • Ne pas avoir eu de fièvre, diarrhées, ni vomissements durant les 10 derniers jours
  • Ne pas avoir consommé de drogues
  • On ne devra pas ingérer d’aliments solides jusqu’à 5 heures avant l’extraction du sang

Que signifie être donneur-se de moelle osseuse ?

Le don de moelle osseuse est volontaire et altruiste dans tous les pays du monde.

Elle est régie par le principe de la solidarité internationale et tout donneur est en disposition d’aider n’importe quelle personne au monde avec laquelle il est compatible.

Seulement en Espagne sont diagnostiqués plus de 5000 nouveaux cas par an de personnes atteintes de leucémie, et 3 patients sur 4 n’auront pas de proche compatible.

Devenir donneur-se, c’est offrir l’unique guérison possible pour des centaines de personnes qui en ont besoin.

Il s’agit d’une décision personnelle qui peut donner des espoirs de vie à beaucoup de personnes souffrant de leucémie et d’autres maladies du sang.

La donation est-elle rétribuée ?

cellules-leucemie

Le/La donneur-se ne perçoit aucun type de compensation économique pour sa donation, puisque, comme nous l’avons indiqué, c’est un acte de solidarité et d’altruisme.

Les centres médicaux spécialisés et les fondations promotrices sont celles qui assument les coûts qui dérivent du processus requis pour la donation.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Nouvelle pleine d’espoir : cette greffe pourrait récupérer la mobilité des blessés cellulaires.

Est-ce que je peux me radier du registre ?

Étant donné que les circonstances personnelles et physiques d’une personne sont en perpétuel changement avec le temps, les donneur-se-s ont la liberté de se radier du registre s’ils le désirent à n’importe quel moment.

Cependant, il est toujours recommandé de méditer toutes les possibilités avant de remplir le processus d’inscription, puisque on attend que le donneur ne change pas d’opinion si la vie d’autres personnes est en jeu.

Vous êtes intéressé-e ? Si vous avez décidé de devenir donneur-se, consultez les centres spécialisés dans votre pays et élargissez cette information.

N’oubliez pas que vous avez la possibilité de sauver des vie, ou bien, d’essayer de le faire.

 

A découvrir aussi