Les personnes blessées font souffrir les autres

Le problème des personnes blessées c’est qu’elles pensent que leur manière d’agir est normale car bien souvent, c’est la seule chose qu’elles ont vécu.

femme

Peut-être qu’on vous a fait du mal à plusieurs reprises, mais vous êtes-vous demandé-e pourquoi ? Nous ne pensons jamais à ce qui pourrait avoir provoqué cela chez l’autre pour agir ainsi.

Cependant, les personnes blessées agissent souvent de cette manière.

Lisez : La douleur émotionnelle est celle qui met le plus de temps à se soigner

Parfois cela arrive car elles ont supporté tant de choses que tout ce qu’elles ressentaient s’est transformé en rancœur et ne font pas la différence entre les personnes qui sont bonnes avec elles et celles qui ne le sont pas.

Dans d’autres cas, elles essaient simplement de se protéger de cette manière très incorrecte. Sans se rendre compte qu’elles font souffrir d’autres personnes avant même qu’on ne leur fasse du mal.

Les personnes blessées ont beaucoup souffert

femme-avec-coeur

Nous allons exposer plusieurs exemples qui tenteront de nous faire comprendre pourquoi les personnes blessées procèdent de cette manière.

  • Imaginez qu’un enfant ait été maltraité depuis petit et qu’il ait vu également un de ses parents souffrir. Sans le savoir, le petit va croire que cela est « normal » et c’est pour cela qu’il le reproduira.
  • Même s’il pleure, même s’il souffre, peut-être qu’à l’âge adulte il maltraitera son/sa partenaire ou qu’il sera violent envers quelqu’un qui le contredit. Il va reproduire le comportement qu’il aura vu depuis petit.
  • Dans le cas ou ce type d’agression se produise seulement à l’âge adulte, peut-être que la personne essaie de se comporter de la même manière avec des nouvelles relations pour éviter que se reproduise ce qu’elle a vécu.

Dans son for intérieur elle pense « mieux vaut quelqu’un d’autre que moi de nouveau ».

Attention ! La maltraitance « subtile » : un abus que vous ne devez pas permettre dans votre vie

La même chose arrive avec celleux qui ont souffert d’un quelconque manque affectif. Iels seront très attaché-e-s à leur partenaire et souffriront d’une terrible dépendance émotionnelle.

De quelle manière fait-elle souffrir ?

fille-a-cheval

La jalousie, le besoin de contrôler notre partenaire pour ne pas qu’il nous abandonne, la culpabilité, le rendre responsable de notre propre bonheur…

Au final, l’autre personne finit par être détruite car elle se retrouve submergée dans une relation toxique.

Que faire face aux personnes blessées ?

En réalité, nous ne pouvons essayer de changer ces personnes. Parfois, elles savent qu’elles ne peuvent continuer ainsi et sont conscientes de ce qu’elles font mal.

Cependant, c’est leur décision et quelque chose pour lequel nous ne pouvons leur ouvrir les yeux. Leur comportement, la majorité du temps, n’est pas prémédité.

Pour autant, que pouvons-nous faire face à ce type de personnes pour ne pas qu’elles nous fassent souffrir ? Voici quelques solutions :

  • Ne vous approchez pas plus du nécessaire. Parfois elles essaieront de vous manipuler, d’autres fois vous découvrirez leur passé et vous ressentirez de la peine. Cependant, vous êtes important-e et vous devez prendre soin de vous.

Si vous le désirez, approchez-vous d’elles, mais pas plus du nécessaire. Lorsque vous vous trouvez à la limite, éloignez-vous.

  • Evitez d’agir comme elles. Elles sont blessées et, si vous agissez comme elles, vous permettrez qu’elles continuent de se comporter de la même manière, voire qu’elles ressentent leur estime d’elles-mêmes encore plus blessée.

Si vous voyez qu’elles essaient de vous faire souffrir, faites demi-tour.

  • Ne leur dîtes pas quoi faire. Personne ne peut aider une autre personne si celle-ci ne le souhaite pas, ainsi, si vous voulez éviter de vous nuire et de vous efforcer en vain, ne leur dites pas qui aller voir pour trouver de l’aide auprès d’un-e professionnel-le et encore moins d’essayer de diriger leur manière d’être.

Ne ratez pas : J’ai appris à être heureux à ma manière, non pas comment les autres me disent de l’être

homme-avec-colombes

Acceptez-les

Votre meilleure option sera d’accepter les personnes blessées telles qu’elles sont. On nous a tous fait souffrir et nous avons peut-être fait du mal à d’autres sans le vouloir.

Notre instinct de survie n’agit pas toujours de la bonne manière. Il ne connaît ni valeurs, ni normes, ni règles. Il souhaite seulement votre survie et que vous surmontiez ce qui vous est arrivé.

Aussi ne regardez pas mal cet enfant qui persécute un autre à l’école, car il manque d’une grande estime de soi et peut-être qu’il a des milliers de problèmes chez lui.

L’idéal serait de faire cesser ce comportement et de tenter de le corriger tant qu’il est encore temps, car lorsqu’on arrive à l’âge adulte c’est plus difficile.

Avant de partir découvrez : 5 signes de maturité émotionnelle

fille-couture

A l’âge mûr, nous sommes les seul-e-s à pouvoir ouvrir les yeux, à nous rendre compte de ce qui arrive et demander de l’aide pour changer et cesser de faire souffrir les autres.