Pourquoi suis-je « gonflée » en permanence?

· 4 novembre 2016
Si votre ventre fait continuellement trois fois sa taille normale, cela peut être dû à vos habitudes alimentaires. Augmentez votre consommation d'eau et faites de l'activité physique pour renforcer l'élimination de gaz.

Peu importe ce que vous faites, le nombre d’exercices que vous pratiquez et quel régime vous suivez… votre ventre ne diminue jamais. La même chose peut survenir avec les jambes.

Au-delà de l’esthétique, le problème se trouve dans la sensation de lourdeur et les gênes, qui ne nous permettent pas toujours de profiter de nos activités.

Vous voulez savoir pourquoi vous êtes constamment gonflée ? Nous allons vous l’expliquer dans cet article.

Les causes du ventre gonflé

Le ventre est l’une des parties du corps qui s’enflamme le plus. Cet inconvénient affecte le tiers des femmes et apparaît plus d’une fois par semaine.

Si ce n’est pas quelque chose de grave, cela peut être embêtant car cette gêne est accompagnée de douleur, de gaz ou de constipation.

Les principales causes de gonflement du ventre sont les suivantes :

Nous vous recommandons de lire : 10 laxatifs doux pour combattre naturellement la constipation

Le syndrome pré-menstruel

C’est le déclencheur le plus récurrent de l’inflammation abdominale.

Pendant cette période préalable aux règles, la production de prostaglandines est réduite, ce qui provoque de la rétention d’eau, ainsi que des gonflements abdominaux.

L’accumulation de gaz

accumulation-de-gaz-500x334

L’air s’accumule dans l’abdomen et lorsqu’il essaie de sortir, il le déforme. C’est pour cela qu’après le repas, la situation s’empire.

Pendant la digestion, de nombreux gaz se forment mais ils mettent du temps à sortir du corps. 

La rétention d’eau

Le fait d’être longtemps debout ou assis est l’une des causes du ventre gonflé, car l’eau s’accumule dans cette zone.

La rétention d’eau est liée au sédentarisme, à la mauvaise circulation et à l’excès de sel ou de sucre.

Elle peut aussi survenir si on ne pratique pas d’exercices et que l’on ne boit pas suffisamment d’eau.

Les intolérances

constipation-500x334

Nous nous rendons compte qu’il s’agit d’une intolérance car les gênes et le gonflement commencent après avoir mangé certains aliments et peuvent même provoquer des diarrhées.

L’intolérance la plus fréquente est celle au lactose (sucre du lait) et elle survient lorsqu’il y a une déficience en enzyme lactase.

Les maladies hormonales

Quand les liquides sont retenus dans les jambes ou dans le bas du ventre, les causes peuvent être les troubles hépatiques, rénaux ou cardiaques.

L’usage de certains médicaments génère aussi des altérations et une prise de poids.

Le côlon irritable

L’accumulation de gaz dans l’intestin est aussi la cause du gonflement.

Dans ce cas, on associe plusieurs symptômes : la douleur abdominale, les problèmes pour aller aux toilettes, les gênes intestinales chroniques et récurrentes.

Cela provient d’une altération de la flore bactérienne.

Manger trop vite

manger-vite-500x334

Parfois, nous ne nous rendons pas compte qu’au lieu de manger, nous déglutissons simplement, sans quasiment mâcher les aliments.

Cette habitude est mauvaise pour plusieurs motifs :

  • Tout d’abord, la sensation de satiété met presque une demi-heure à arriver au cerveau.
  • Ensuite, cela nous fait manger plus.
  • Pour finir, lorsqu’on avale, de l’air entre dans l’organisme et il se transforme ensuite en gonflement.

Consommer de la friture

Les chaussons fourrés, les croquettes, les aliments panés et frits sont la base du régime de nombreuses personnes.

Les fritures provoquent un ralentissement de la digestion des graisses et pour finir, augmentent le gonflement après les repas.

Boire des sodas

Les bulles font gonfler. Voilà un bon résumé.

Consommer des sodas avec du gaz enflamme le ventre et si vous optez pour des boissons sucrées, vous souffrez d’un double préjudice car les calories vides que l’on ingère contribuent à la prise de poids.

L’eau gazeuse peut aussi provoquer la sensation d’un ventre gonflé même si elle ne contient pas de sucre.

Manger trop ou pas assez de fibres

Le manque de ce nutriment est lié à la constipation (et donc au gonflement, mais il n’est pas bon d’en consommer à l’excès).

La fibre peut être contre-productive car elle peut provoquer des diarrhées et de l’inflammation intestinale. 

Consommer trop de farines

consommer-trop-de-farines-500x334

Les pâtisserie, les pizzas, les pâtes (entre autres repas qui font partie de notre menu quotidien) peuvent provoquer un manque de force digestive.

Cela signifie que dans l’estomac, les enzymes sont épuisées avant de finir la digestion des aliments.

Ainsi, ces aliments sont « stockés » où ils ne le devraient pas et lorsqu’ils se décomposent, ils provoquent des gaz, de dyspepsies et un gonflement abdominal.

Lisez aussi : Une recette de gâteau sans farine, sans sucre et sans laitages

Conseils pour réduire le gonflement abdominal

Une fois que vous avez identifié les raisons pour lesquelles votre ventre gonfle, l’étape suivante est de changer certaines habitudes pour que cela n’arrive plus.

Voici des astuces qui peuvent vous aider :

  • Réduire sa consommation de sel.
  • Boire au moins deux litres d’eau par jour. Choisir des jus naturels au lieu de boire des boissons carbonatées et des sodas.
  • Éviter l’ingestion de laxatifs, car ils créent une dépendance et des diarrhées.
  • Manger de manière posée et mâcher plusieurs fois chaque bouchée. Laissez de côté le stress, qui peut générer de la rétention de liquide.
  • Éviter les aliments qui provoquent des gaz (par exemple, les légumes secs et les artichauts).
  • Consommez des yaourts natures pour équilibrer la flore intestinale.
  • Faites une analyse qui détermine ou non l’intolérance à un aliment en particulier.
  • Remplacez l’aliment « interdit » (par exemple, buvez du lait d’amande au lieu du lait de vache).
  • Mangez la quantité adaptée de fibres par jour. Ajoutez plus de légumes et de fruits crus.
  • Faites des exercices pour aider l’air à sortir du corps et exercez de la pression sur la zone gonflée pour favoriser l’élimination de gaz.
  • Réduisez l’ingestion de friture et de malbouffe. Cuisinez au four, à la vapeur ou faites bouillir les aliments.
  • Choisissez des farines complètes au lieu des farines raffinées.