Comment prévenir le glaucome de manière naturelle

· 25 janvier 2017
Certaines personnes ont plus de risques de développer un glaucome que d'autres, à cause de facteurs génétiques, mais il est possible de prévenir et de retarder son apparition, grâce à un régime adapté, à des exercices réguliers et à une bonne hygiène de vie.

Le glaucome est une maladie oculaire caractérisée par une augmentation de la pression dans l’œil, qui modifie les fibres du nerf optique et qui change leur aspect.

La plupart des gens ne présentent pas de symptômes dans les premières phases de la manifestation de la maladie mais, avec le temps, elles expérimentent une perte progressive de la vue.

Dans la suite de cet article, découvrez comment prévenir, de manière naturelle, l’apparition d’un glaucome.

Tout ce que vous devez savoir sur le glaucome

Plus de 2% des personnes âgées de plus de 40 ans souffrent de cette maladie à travers le monde, un chiffre qui doit nous pousser à ne pas négliger l’impact de cette maladie, qui est l’une des principales causes de la cécité irréversible.

Il existe deux types de glaucome.

Le glaucome à angle fermé

Il diminue l’angle formé par la cornée et la racine de l’iris, ce qui augmente brutalement la pression intra-oculaire. Les symptômes de cette pathologie sont une dilatation des pupilles, des yeux rouges, une vision floue et des douleurs intenses.

Le glaucome à angle ouvert

Son évolution est lente et il affecte peu à peu la vue. Ce glaucome est de loin le plus fréquent et ses symptômes sont très difficiles à remarquer.

glaucome-500x334
Le glaucome peut être congénital, c’est-à-dire qu’il apparaîtra entre la naissance et la troisième année de vie des nouveaux-nés. Il peut aussi être juvénile (d’origine héréditaire également, il se développera après l’âge de 3 ans) ou adulte (il se développe à partir de 40 ans).

Sa particularité est qu’il peut provoquer d’autres pathologies, comme les cataractes, les hémorragies du corps vitré et les traumatismes oculaires.

Pour diagnostiquer un glaucome, diverses techniques sont utilisées. L’objectif est de déterminer la pression intra-oculaire et de savoir si la pupille est creusée.

  • La tomographie rétinienne : on la connaît aussi sous le nom de HRT.
  • La pachymétrie : elle mesure la grosseur de la cornée.
  • L’échographie de haute résolution : elle étudie la structure de l’oeil.
  • La gonioscopie : elle mesure l’angle entre l’iris et la cornée.
  • La biomicroscopie : elle permet de voir la pupille optique de manière augmentée.
  • Le tonomètre à aplanation : il mesure la tension oculaire.
  • La périmétrie du glaucome : il s’agit d’un test de l’amplitude du champ visuel.
test-visuel-500x334
Voici quelques-uns des plus grands facteurs de risques liés au glaucome :

  • Les personnes afro-américaines et asiatiques sont davantage susceptibles d’en souffrir.
  • Tout comme les personnes âgées de plus de 60 ans.
  • Les patients souffrant de maladies chroniques (surtout de diabète, d’hypothyroïdie ou d’hypertension) également.
  • Les antécédents familiaux jouent un grand rôle dans le déclenchement de la pathologie.
  • Des lésions oculaires ou de la myopie peuvent y participer également.
  • La consommation de corticostéroïdes a une influence certaine sur l’apparition d’un glaucome.

Comment éviter l’apparition d’un glaucome de manière naturelle ?

Mener une vie saine et consulter un ophtalmologue tous les ans sont deux conseils clés que nous pouvons vous donner pour vous prémunir du glaucome. Mais c’est loin d’être suffisant. Prenez en compte les conseils suivants.

Diminuez votre taux d’insuline

Cette recommandation ne s’adresse pas qu’aux diabétiques. Nous devons tous éviter de consommer trop de sucre et d’aliments qui font grimper le taux d’insuline dans le sang.

Pour prévenir l’apparition d’un glaucome, nous vous conseillons de ne pas trop consommer des aliments suivants :

  • Les pâtes
  • Le pain
  • Le riz blanc
  • Les céréales raffinées
  • Les sucreries
  • Les pommes de terre

Faites régulièrement de l’exercice

Ce conseil est directement lié au précédent. L’exercice physique est l’une des meilleures manières de réduire l’insuline et la pression artérielle.

Pratiquer n’importe quelle activité physique, deux à trois fois par semaine, est vital pour conserver une bonne santé oculaire et pour éviter de souffrir d’un glaucome. Vous pouvez choisir celle qui vous plaît le plus, mais vous devez surtout être constant-e.

faire-de-l-exercice-1-500x334

Consommez de la lutéine

Ce nutriment renforce notre vue, car il agit comme un antioxydant et nous protège des dommages cellulaires que peuvent provoquer les radicaux libres. Vous pouvez également faire attention à bien consommer de la zéaxanthine, qui dispose de propriétés similaires.

Parmi les aliments qui en contiennent le plus, on retrouve :

  • Le chou frisé
  • Les épinards
  • Le brocoli
  • Le jaune d’œuf
  • Les choux de Bruxelles

Évitez les graisses

Elles sont présentes dans toutes les nourritures type « fast food » que nous consommons aujourd’hui. Les graisses trans interfèrent gravement dans l’absorption des acides gras oméga-3, qui sont des graisses saines et particulièrement bonnes pour la vue.

Manger trop de graisses contribue à la dégénérescence maculaire. Les aliments que vous devez éviter en priorité sont :

  • Le beurre
  • Les pommes de terre frites
  • Les charcuteries
  • Les hamburgers
  • Tous les produits transformés

Mangez des baies

Les fruits rouges, les mûres et les myrtilles sont d’excellents remèdes naturels pour prendre soin de votre vue et pour prévenir des pathologies comme le glaucome ou les cataractes.

Cela est dû à leur teneur en flavonoïdes, qui leur donnent cette couleur sombre. Elles nous permettent de renforcer nos vaisseaux sanguins, nos muscles et nos nerfs optiques.

fruits-rouges-500x334
Cependant, il est important de prendre en compte que les baies contiennent du sucre et qu’elles peuvent augmenter notre taux d’insuline. Voilà pourquoi nous vous recommandons d’en consommer avec modération (une poignée maximum par jour).

Voici d’autres conseils utiles et intéressants qui peuvent vous aider à prévenir et à retarder l’apparition d’un glaucome.

  • Évitez de pratiquer des activités qui sollicitent grandement les yeux.
  • Portez régulièrement des lunettes de soleil, pas uniquement en été.
  • Ne buvez pas excessivement d’alcool.
  • Ne fumez pas.
  • Surveillez votre consommation de caféine.
  • Adoptez un régime riche en vitamines A et C.
  • Reposez-vous bien toutes les nuits.

Il est important que vous preniez soin de vos yeux et que vous évitiez de vous retrouver face à des écrans brillants toute la journée. Reposez-vous quelques minutes toutes les heures ou portez des lunettes à verres progressifs, prescrites par un spécialiste.

De cette manière, votre vue sera moins fatiguée et vous réduirez les risques d’une augmentation de la pression intra-oculaire.