Qu’est-ce que le Trouble d’Anxiété Généralisé ?

13 octobre 2017

Les troubles d’anxiété sont un ensemble de maladies qui se caractérisent par des peurs, des craintes ou des préoccupations excessives.

Le trouble d’anxiété généralisé (TAG) est une maladie qui se produit à cause d’une hyper activation soutenue des systèmes que nous possédons pour garantir notre survie.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est quelque chose de naturel. Il s’agit d’un mécanisme adaptatif que prépare l’organisme pour réaliser un effort mental et physique pour surmonter un obstacle. C’est ce que l’on connaît sous le nom de réaction de lutte ou de fuite ou réponse de stress aigu.

Face à une possible menace, une réponse biochimique commence dans les amygdales, qui sont un composant du système nerveux central. En conséquence, des messagers chimiques successifs se libèrent, préparant l’organisme à faire face à la situation. La fréquence cardiaque ainsi que la pression sanguine augmentent, davantage de sang arrive aux muscles et les pupilles se dilatent… Tout ceci dans l’objectif de faire face à la menace ou de la fuir.

Le cortisol est l’hormone que prépare l’organisme pour fuir ou pour lutter. Cecci explique les symptômes physiques des personnes anxieuses.

Un exemple d’anxiété peut être le suivant : une personne se retrouve face à un animal sauvage et en a peur, car il ne sait pas comment réagit. Face à cette situation, son corps prépare un mécanisme de défense pour :

  • Se défendre
  • Attaquer
  • Fuir

Tout ceci arrive sans que la personne ne se rende compte qu’un mécanisme ou un autre n’est en train de s’activer. De fait, cela arrive si rapidement que nous n’avons pas le temps de remarquer la progression du processus. Dans ce sens, l’instinct déclenche une série de réactions physiologiques qui activent un mécanisme de défense ou un autre.

réactions physiologiques mécanismes de défense
C’est pourquoi, et perçu d’une manière très simple : l’anxiété fait partie de la base de la survie. Alors…

A quel moment l’anxiété devient-elle quelque chose de mauvais ? L’anxiété devient quelque chose de mauvais lorsqu’elle est excessive.

Pourquoi ? Car il se produit une réponse inadaptée. Au lieu de nous permettre de surmonter un obstacle, elle en devient un. C’est-à-dire que l’anxiété prend le dessus et nous ne sommes plus au contrôle de la situation.

Pourquoi l’anxiété survient-elle ? Le circuit de la peur

L’information que nous obtenons grâce aux sens (à l’exception de l’odorat, qui suit une autre voie) voyage jusqu’au thalamus. Le thalamus est un composant du système nerveux central qui filtre les stimulis, et le cerveau ne reçoit ainsi que les plus importants. De cette manière, l’information que l’on obtient lorsque nous sommes anxieux-ses, est faussement perçue comme une situation de menace ou est simplement magnifiée.

Lorsque cette information est considérée comme une menace, le cerveau et d’autres zones du système nerveux envoient des signaux aux amygdales.

Comment fonctionne-t-elle ?

Grâce à la libération de noradrénaline. La noradrénaline se libère dans le locus coeruleus, une région du cerveau dans laquelle les neurones noradrénergiques sont très abondants.

Des amygdales partent alors de nouveaux signaux qui, en dernier lieu provoquent la libération du cortisol. Le cortisol est l’hormone que prépare l’organisme pour fuir ou pour lutter. Ceci explique les symptômes physiques des personnes anxieuses.

symptômes physiques des personnes anxieuses

A cette hyper activation des amygdales s’ajoute un autre problème. La zone du cerveau chargée de « freiner » la peur est altérée. C’est pourquoi elle n’inhibe pas la sensation de peur mais continue de percevoir la menace.

D’une manière simple, il y a une hyper activation des systèmes pour répondre aux menaces et autres, plus rien ne les freine.

Quels problème cela engendre-t-il à long terme ?

Nous pourrions dire que le corps « s’habitue » à répondre de cette manière. L’activation prolongée de ces voies, et concrètement du cortisol, affaiblit le seuil.

Cela peut expliquer pourquoi des enfants qui ont subi des abus, des gens qui vivaient en zones de guerre… étaient plus anxieux. Après avoir vécu en tension constante pendant des années, leur organisme s’était habitué à répondre ainsi face à n’importe quelle menace.

Qu’est-ce que les troubles de l’anxiété ont-ils en commun ?

Les troubles de l’anxiété sont un ensemble de maladies qui se caractérisent par des peurs, des craintes ou des préoccupations excessives. Ceci provoque une hyper activation de l’organisme, qui se traduit par une détérioration considérable de l’individu dans tous les domaines. Dans cet article nous abordons le trouble d’anxiété généralisé.

 

Qu’est-ce que le trouble d’anxiété généralisé (TAG) ?

La caractéristique principale du trouble d’anxiété généralisé est la présence d’angoisse et de préoccupations excessives face à n’importe quel évènement pendant plus de 6 mois.

Des situations du quotidien, des problèmes quotidiens et des évènements habituels réveillent une sensation d’attente hypocondriaque.

La principale différence avec les crises de panique (crises d’angoisse) c’est précisément qu’il ne se présente pas comme une crise. Dans ce cas, les symptômes restent dans le temps.

Quels sont les symptômes du trouble d’anxiété généralisé ?

  • Anxiété notoire, préoccupation et sentiments de peur pendant plus de 6 mois déclenchés par les situations du quotidien.
  • Palpitations, transpiration, tremblements et sécheresse de la bouche.
  • Sensation d’étouffement, de difficulté à avaler, sensation de pression dans la poitrine et nausées.
  • Vertiges et instabilité.
  • Sensation d’irréalité (épisodes d’irréalité) et sensations « d’être en dehors de son propre corps » (dépersonnalisation)
  • Peur de devenir fou, peur de perdre le contrôle, peur de mourir.
  • Tension musculaire et douleurs.
  • Difficulté à se concentrer et à faire le vide dans son esprit. Irritabilité.
  • Les personnes anxieuses n’arrivent pas à dormir à cause de leurs préoccupations.

A quel point cela est-il fréquent ? Qui cela touche-t-il ?

Bien que l’anxiété est un symptôme très fréquent, le trouble d’anxiété généralisé est relativement rare. En réalité, nous devons seulement le considéré diagnostiqué si l’anxiété ne peut s’expliquer par une autre maladie mentale.

maladie mentale

L’anxiété affecte davantage les femmes. Toutefois, elle est fréquente chez les deux sexes et peut apparaître à tous les âges.

Anxiété et dépression

Autant les différents troubles d’anxiété entre eux que ceux de la dépression, sont présentés comme liés dans la majorité des cas. De plus, l’association de ces maladies mentales et de l’affectation physique chronique est également plus qu’évidente.

La relation entre santé mentale et physique est aussi importante chez les personnes âgées. Chez elles, à tous ces problèmes nous devons ajouter les maladies, la solitude et le manque de recours sociaux et économiques.

Un autre point de grande importance sont les traitements. Toutefois, dans ce cas-là, cette association est utilisée pour le bienfait des malades.

De cette manière, dans la majorité des cas, le traitement contre le trouble d’anxiété généralisée est un mélange d’anxiolytique et d’antidépresseurs.

Les anxiolytiques agissent en 20 minutes tandis que les antidépresseurs mettent du temps à faire effet : 3 semaines environ. Ainsi, cette période « est couverte » jusqu’à ce que l’antidépresseur fasse effet et que les personnes remarquent une amélioration des symptômes.

 

 

 

 

 

A découvrir aussi