Des remèdes naturels contre l’acide urique

· 12 août 2015
Pour éviter une montée trop importante d'acide urique dans l'organisme, il est recommandé de boire 8 verres d'eau au quotidien, et de consommer des fruits et des légumes, tout comme des céréales complètes et des graines.

Parmi les symptômes les plus fréquents de l’excès d’acide urique, on retrouve la rigidité, l’inflammation et également les douleurs articulaires, surtout dans la zone du gros doigt de pied.

Ainsi, lorsque les niveaux d’acide urique sont très élevés, ils provoquent ce qui est communément appelé « la goutte ».

Dans cet article, nous allons donc partager avec vous quelques remèdes naturels pour vous débarrasser de l’acide urique.

L’acide urique est-il notre ennemi ?

Lorsque nous lisons que l’acide urique provoque la goutte, nous avons tendance à le ranger au rayon des substances nocives, comme le cholestérol par exemple.

Cependant, le problème ne réside pas dans la nature de l’acide urique, mais dans les quantités présentes dans l’organisme.

En effet, l’acide urique est une substance créée par notre organisme à partir de la purine. Il s’agit ainsi d’un élément que nous ingérons à travers les aliments que nous consommons (surtout la viande).

A des niveaux raisonnables, l’acide urique est bon pour le fonctionnement du corps. Cependant, lorsqu’il est présent en trop forte quantité, en hyperuricémie, il peut ainsi provoquer une maladie plus connue sous le nom de « goutte ».

Lorsque cela se produit, des petits cristaux se forment donc dans les articulations, provoquant de l’arthrite.

D’un autre côté, il est également très fréquent que l’excès d’acide urique provoque des calculs rénaux chez les personnes qui en souffrent.

En définitive, les sédiments générés par l’acide urique peuvent se stocker dans différentes parties du corps et ainsi engendrer de nombreux problèmes de santé. 

acide urique

Comment réduire l’acide urique présent dans l’organisme ?

Comme vous vous en doutez certainement déjà, grâce à un régime sain et équilibré, vous parviendrez à réduire votre niveau d’acide urique.

Les changements d’habitudes alimentaires sont fondamentaux, car la quantité d’acide urique présente dans notre organisme dépend directement de ce que nous mangeons.

Pour cela, il est important d’éviter de manger :

  • La viande rouge
  • Des boissons alcoolisées (surtout de la bière)
  • Des sauces à base de viande
  • Les sardines
  • Des anchois
  • Les champignons
  • Des sucres raffinés de toutes sortes
  • Des produits laitiers entiers
  • La charcuterie
  • Fritures et de la « junk food »

Vous pouvez manger de tout, mais pas ce qui se trouve sur cette liste.

Il est fortement recommandé d’augmenter votre consommation de fruits et de légumes, mais également de céréales complètes et de graines (comme l’amarante et le millet).

N’oubliez pas de boire une bonne quantité d’eau au quotidien, pour que vos reins puissent travailler correctement et éliminer l’acide urique à travers l’urine. Vous avez besoin d’environ 8 verres d’eau par jour.

Lisez également :

5 changements que vous devez faire dans votre alimentation à 40 ans 

Des remèdes naturels contre la goutte

Dans la nature, nous avons à notre disposition une grande pharmacie, dans laquelle nous pouvons trouver tous les remèdes dont nous avons besoin.

On peut trouver facilement de nombreuses plantes et fruits, dont la consommation est conseillée pour réduire ou pour éliminer l’acide urique dans le sang.

Les canneberges

Cette petite baie de couleur pourpre est recommandée dans de nombreux cas, et notamment dans les suivants :

Le jus de canneberge permet d’aider à éliminer l’acide urique. Pour le préparer, vous aurez besoin de :  

  • ¼ de tasse de canneberges
  • 1 litre d’eau

Mettez les canneberges à bouillir dans un litre d’eau durant 3 minutes, puis laissez reposer un peu. Filtrez et buvez le liquide résultant de la cuisson, durant toute la journée.

Rappelez-vous que pour renforcer ses effets, vous pouvez manger des canneberges au dessert ou au milieu de la matinée, mélangées avec du yaourt, des jus ou une salade de fruits.

smoothie de myrtilles et banane

Les graines de céleri

Parmi les propriétés de ces graines encore peu connues, on retrouve une formidable propriété diurétique et une vertu anti-inflammatoire.

En effet, elles sont ainsi idéales pour permettre d’éliminer les excès d’acide urique et pour réduire les douleurs dans les articulations.

Il est donc conseillé d’en consommer 500 mg par jour, même si cette dose peut varier en fonction de chaque personne.

Cependant, les femmes enceintes, ou celles souffrant de pathologies rénales chroniques ou graves, ne doivent pas en consommer. 

Lisez également :

Comment préparer le céleri pour lutter contre la constipation 

Les cerises

C’est un autre petit fruit qui recèle de fabuleuses propriétés.

En effet, la cerise permet de réduire les douleurs articulaires et de diminuer également les doses d’acide urique dans le sang.

Mangez une poignée de cerises par jour, ou intégrez-les dans vos préparations, pour profiter de tous leurs bienfaits.

Le persil

C’est l’une des herbes aromatiques les plus utilisées en cuisine, qui dispose de propriétés diurétiques extrêmement connues. Le persil est un excellent allié pour les personnes qui souffrent de goutte.

Vous pouvez en consommer dans toutes vos préparations culinaires, pour rehausser leur saveur, ou bien sous la forme d’une infusion (qui n’est pas recommandée aux femmes enceintes, car elle pourrait disposer de vertus abortives).

Ingrédients

  • 2 cuillerées de feuilles de persil hachées (30 g)
  • 1 tasse d’eau bouillante (250 ml)

Préparation

Faites bouillir l’eau, puis plongez-y le persil. Laissez infuser pendant 5 minutes, avant de filtrer et de boire. Vous pouvez en consommer jusqu’à 2 fois par jour. Ajoutez un peu de miel ou de stévia si vous le souhaitez.

Persil

Le piment de Cayenne

Le piment de Cayenne a ainsi de nombreuses propriétés anti-inflammatoires, qui sont très utiles pour traiter les douleurs articulaires et également pour réduire l’acide urique.

Rappelez-vous de n’en consommer qu’un tout petit peu, car il est très fort et il augmente donc la température du corps.

La luzerne

Cette plante permet ainsi de désintoxiquer l’organisme, grâce à ses propriétés dépuratives. Elle permet également d’éliminer le mauvais cholestérol et l’acide urique présents dans le sang.

Pour la consommer, vous pouvez vous préparer une infusion.

Ingrédients

  • 1 poignée de luzerne
  • 1 tasse d’eau

Préparation

Mettez tout d’abord les deux ingrédients dans une casserole, puis faites bouillir pendant 3 minutes, avant d’éteindre le feu.

Couvrez et laissez reposer pendant 5 minutes. Ensuite, filtrez, sucrez selon votre goût et buvez. N’en buvez pas plus de deux tasses par jour.

Le trèfle rouge

C’est une plante qui a de nombreux bienfaits pour la santé, car elle favorise ainsi l’élimination des toxines. Elle est donc parfaite pour les patients qui souffrent de goutte et qui souhaitent se désintoxiquer.

Elle peut être consommée également sous forme d’infusion.

Ingrédients

  • 2 cuillerées de feuilles séchées de trèfle rouge (30 g)
  • 1 tasse d’eau bouillante

Préparation

Plongez tout d’abord les feuilles dans l’eau bouillante, et laissez ensuite reposer 6 minutes. Filtrez, sucrez et buvez immédiatement.

  • Brugnatelli, G. (1818). Sur un acide nouveau obtenu en traitant l’acide urique par acide nitrique. Annales de Chimie et de Physique. https://doi.org/10.1002/ar.23052
  • Damoune, I., Lahlou, A., El Ouahabi, H., Ajdi, F., Sy, O., & Nejjari, C. (2014). P232 Acide urique et diabète type 2. Diabetes & Metabolism. https://doi.org/10.1016/S1262-3636(14)72523-6
  • Succari, M., Wirquin, P., Meneguzzer, E., & Miocque, M. (1987). Dosage de l acide urique: adaptation d un r??actif pr??t ?? l emploi sur analyseur parall??le FP9. Annales de Biologie Clinique.