Saviez-vous que les sodas « light » augmentent la graisse abdominale ?

Lorsque nous avons une envie de soda, nous hésitons souvent entre la version classique ou « light ». 

Cette dernière est souvent plébiscitée, car elle est censée contenir moins de sucre, et donc être plus saine.

Même si nous savons tous que les sodas sont mauvais pour la santé, nous en buvons régulièrement car leur saveur nous plaît, et nous sommes persuadés qu’en consommer une fois de temps en temps, n’est pas si nocif pour notre santé.

Cependant, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs.

Si vous ne souhaitez pas prendre de poids, la meilleure chose à faire est de ne pas consommer de soda, et encore moins de sodas estampillés « light », car plutôt que de vous aider à perdre du poids, ils augmentent la graisse abdominale.

Lisez cet article pour tout connaitre sur les sodas « light » et les risques qu’ils représentent pour votre santé.

Les sodas « light » ne sont pas si légers

Les-effets-néfastes-de-la-consommation-de-cola

Une étude réalisée par l’Université du Texas a révélé que les sodas light ne se différencient pas des autres boissons gazeuses.

Mais le plus surprenant, est qu’ils provoquent une augmentation du tour de taille et de la graisse abdominale.

Cette étude, qui a duré neuf ans, a analysé les habitudes de consommation de plus de 900 personnes, à travers les Etats-Unis, le Mexique et l’Europe, et les résultats sont pour le moins surprenants.

Les personnes ont été divisées en trois groupes expérimentaux : 

  • Celles qui consomment occasionnellement des sodas « light » (entre 1 et 3 verres par semaine).
  • Celles qui consomment régulièrement des sodas « light » (plus de 5 verres par semaine).
  • Celles qui ne consomment jamais de sodas.

Les personnes qui consomment entre 2 et 3 verres de sodas light par semaine ont présenté une augmentation de 2,54 à 5 centimètres du tour de taille.

Celles qui en consommaient de manière régulière ont pris entre 7,61 centimètres et plus sur toute la période de l’étude.

Enfin, celles qui ne consommaient pas de sodas, ont pris entre 0 et 2 centimètres au maximum. Leurs habitudes de vie étaient plutôt bonnes, et elles n’ingéraient que le strict minimum de sucre, sans jamais inclure les substituts édulcorants nocifs, présents dans les boissons « lights ».

Quelles conclusions tirer de ces données ?

  • Les sodas « light » sont très caloriques. 
  • Sharon Fowler, la directrice de l’étude, a révélé que les boissons gazeuses « light » sont en relation directe avec des maladies graves comme le diabète, l’infarctus du myocarde et l’obésité.
  • Evidemment, le style de vie des personnes observées joue beaucoup dans leur prise de poids. La consommation très occasionnelle de boissons « light » (2 canettes par mois) n’entraîne quasiment aucune conséquence, d’autant plus si la personne a une vie active, et qu’elle ne consomme que très peu de sucre et de graisse.
    Cependant, les personnes qui consomment 4 canettes par semaine (ou plus), qui ont un style de vie sédentaire et un régime alimentaire déséquilibré, vont souffrir d’une augmentation de la graisse abdominale, qui est un danger direct pour sa santé. 

Les autres risques des sodas

Les édulcorants

boissons-énergétiques

Les boissons light contiennent une dose très élevée d’édulcorants. Si nous en consommons de manière habituelle, cela peut interférer avec notre sens du goût, nous rendant incapables de percevoir la saveur sucrée naturelle des fruits, par exemple.

L’augmentation du risque de diabète de type 2

Si vous consommez une canette de soda light par jour, vous devez savoir que vous avez 36% de risques supplémentaires de souffrir de diabète de type 2.

Selon une étude menée par l’Université du Minnesota, aux Etats-Unis, ce type de boissons augmente la tension artérielle, le mauvais cholestérol et, comme vous le savez, la graisse qui s’accumule au niveau de l’abdomen.

L’absence de valeur nutritionnelle

Les boissons gazeuses ont une saveur très agréable, et sont surtout appréciées durant l’été, dans les repas de famille ou lors de soirées entre amis.

Cependant, elles n’apportent à notre organisme ni vitamines, ni minéraux. Elles contiennent des stimulants qui altèrent un certain nombre de nos fonctions basiques et qui renforcent notre soif, au lieu de l’assouvir.

Ces caractéristiques valent pour les sodas traditionnels, comme pour les sodas « light ». 

Les maux de tête

Si vous souffrez fréquemment de migraines et de céphalées, il est très important d’éviter de consommer des boissons gazeuses, qu’elles soient normales ou « light ».

Les dommages dentaires

dents-Rupert-Taylor-Price-500x334

Selon une étude, publiée dans la revue « General Dentistry », les sodas accélèrent l’érosion dentaire, et fragilisent l’émail. Cet effet néfaste est dû à l’acide citrique qu’ils contiennent.

Si vous commencez dès aujourd’hui à éviter ce type de boissons, votre sourire vous en sera très reconnaissant !

Les dommages osseux

Si vous êtes une femme, et que vous commencez à avoir des problèmes osseux, vous devez immédiatement arrêter de consommer des boissons gazeuses.

De plus, les sodas « light » participent également à l’usure de la masse osseuse, notamment dans la zone des hanches. Préférez donc une bonne consommation d’eau à vos sodas habituels.

Les dommages cardiaques

Comment-survivre-à-une-crise-cardiaque

De quelle manière les sodas « light » affectent-ils votre cœur ?

Le risque de problèmes cardiovasculaires est accru par une consommation régulière de sodas, car ce type de boissons augmentent le mauvais cholestérol et l’hypertension artérielle.

Gardez à l’esprit que les boissons gazeuses sont mauvaises pour votre santé.

Et ne vous faites pas avoir par les supposées vertus des sodas « light », car ils constituent un grand danger pour votre santé.