Si quelqu’un ne vous accorde pas de valeur, ne mendiez ni attention ni amour

· 5 avril 2016
Il faut savoir que la seule personne indispensable au bonheur, c'est nous-même. Si nous avons de l'amour propre et que nous nous respectons, il sera plus difficile de nous atteindre pour nous faire du mal.

Ne perdez jamais de vue ce que vous valez, pour une personne qui ne vous connaît pas.

Si quelqu’un ne vous accorde aucune importance, s’il vous ignore, vous abandonne ou vous méprise, ne mendiez ni de l’attention, ni de l’amour, car vous n’obtiendrez jamais rien de réel ou de sincère.

Ne croquez pas la pomme véreuse de l’amour indifférent, car elle vous fera souffrir.

Si “vous en demandez trop”, c’est parce que vous savez que ce que vous voulez a un poids important dans votre vie et que vous êtes a seule personne à pouvoir octroyer de la valeur à vos pensées, opinions, désirs et comportements.

Nous devons nous efforcer de prendre de la distance émotionnelle envers les personnes qui mettent en branle l’équilibre de la balance affective dont nous avons tous besoin, et qui instillent l’inégalité émotionnelle dans les relations que nous avons avec elles.

Partagez avec vous-même vos désirs intimes, écoutez-vous avec l’envie de vous aimer et de vous accepter, car c’est cela, et uniquement cela, qui pourra vous libérer de ces amours fausses.

Femme-croquant-une-pomme

L’amour ne se quémande pas et l’indifférence tue la tendresse

Quémander de l’amour signifie demander quelque chose qui n’existe pas, qui ne se trouve que dans notre esprit.

La seule chose que nous obtenons, en mendiant, c’est nous manquer de respect, entraver notre épanouissement personnel et offrir à notre personne toute la douleur issue du manque de dignité.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : La douleur émotionnelle est celle qui met le plus de temps à se soigner

Quand nous aimons quelqu’un, nous voulons en prendre soin et lui éviter de souffrir.

Notre reflet émotionnel nous invite à créer des circonstances qui lui montrent qu’il est digne de notre amour, que nous avons des émotions et des sentiments plein d’harmonie, d’authenticité et de tendresse.

Si nous ne nous protégeons pas des amours fausses, nous finirons par croire que l’amour, c’est ça.

Nous finirons par penser que nous ne méritons pas d’affection ou d’attention et nous nous convaincrons que les relations émotionnelles n’en valent pas la peine.

Finalement, c’est simple : la personne qui vous mérite est celle qui, avec sa liberté de choisir, se rapproche de vous, vous apprécie et vous consacre du temps et des pensées. 

Fille-poissons-cheveux-violets

Personne ne peut vous rendre malheureux sans votre consentement

L’outil le plus puissant pour lutter contre l’injustice émotionnelle et l’indifférence est l’auto-détermination.

Elle est accompagnée de l’amour propre, de la connaissance de soi et de réflexions sur les sentiments, les désirs et les comportements de soi et d’autrui.

Cependant, le processus dans lequel nous sommes immergés dans ces circonstances reflète l’absence de dignité. Celle qui nous manque et qui devrait nous empêcher de suivre ceux que ne nous méritent pas comme des petits chiens.

Ainsi, nous devons utiliser des stratégies difficiles pour gérer ce deuil du « non amour ».

Voyons quelques situations répandues :

  • Le deuil du « non amour » est un processus très difficile qui s’alimente d’une douloureuse phase de pré-contemplation. Généralement, “nous savons que quelque chose ne fonctionne pas”, mais nous n’osons pas mettre des mots dessus ou nous n’ouvrons pas les yeux.
  • Nous contournons le problème et nous le laissons passer, en continuant à nous persuader de ne pas y penser. Et nous nous distrayons en pensant que ce problème émotionnel se résoudra naturellement.
  • Quand nous nous résignons au mal être, il arrive un moment où il augmente à des niveaux insupportables et nous devons nous y confronter quand il nous dépasse complètement.

Mais que se passe-t-il quand nous luttons contre nos propres sentiments et que la lutte devient une bataille sans fin pleine de désespoir, qui ne mène qu’à la souffrance?

  • Il est fréquent d’entendre l’expression “embrasser la douleur”. Ne pas l’ignorer et l’embrasser est quelque chose de positif.
Femme-regardant-la-lumiere

L’idéal pour gérer ce deuil du « non amour » est de l’écouter et de comprendre qu’il nous fait du mal car quelqu’un dont nous voulons qu’il nous aime et que nous aimons sûrement ne nous aime pas, ni ne fait cas de nous.

Alors, pour inverser la douleur, il faut lui apporter une solution.

La solution est de se convaincre que si nous ne recevons pas d’affection naturellement, nous ne la recevrons jamais.

Le mieux est donc de s’éloigner de cette personne car nous pourrons ainsi nous rendre compte que la douleur est surmontable.

Pour en finir avec la souffrance du « non amour », il faut tout d’abord le comprendre et ensuite l’accepter car c’est une conséquence naturel du deuil à la suite de la perte de quelqu’un que nous aimons mais que nous ne pouvons pas avoir.

N’oubliez pas de lire : Personne ne mérite plus votre amour que vous-même

Aimez-vous et valorisez-vous : alimentez vos relations avec amour propre

Même si gérer chaque histoire émotionnelle est complexe, toute souffrance a une solution.

Le vrai changement est possible lorsque nous travaillons à désamorcer cette situation douloureuse et que nous nous éloignons de la personne à qui nous mendions attention et amour.

Ainsi, il faut savoir que la première personne à qui nous devons consacrer du temps, c’est nous-même. Nous serons ensuite dans les conditions optimales pour évaluer avec qui nous nous sentons bien ou pas.

Femme-ciseaux

Ne mendiez l’attention de personne, et encore moins de l’amour car qui vous aime vous le démontre d’une manière ou d’une autre sans mesurer ses intérêts ou faire preuve d’égoïsme.

Souvenez-vous qu’une situation d’injustice émotionnelle demande un gros effort de la part de notre amour propre, pour qu’il nous aide à examiner nos désirs, nos valeurs et nos besoins.

N’appelez plus ni ne répondez aux appels de cette personne. Arrêtez d’attirer son attention par tous les moyens et ne la voyez plus.

Arrêtez de penser aux personnes qui sont présentes dans votre vie uniquement sous forme de carte postale, celles qui s’intéressent aux apparences et qui vous traitent bien uniquement en public.

N’oubliez pas d’examiner les raisons qui vous attachent à cette personne, à qui vous quémandez tendresse et attention. Cherchez les origines de ce mécanisme, prenez-en conscience et commencez votre mutation intérieure.

Il est nécessaire de nourrir votre estime de vous-même et d’arrêter de mendier pour de l’amour, car l’amour doit se démontrer et se sentir, pas s’implorer. Votre tendresse et votre attention sont trop importantes pour être gaspillées avec des personnes qui ne vous méritent pas.

Consacrez votre temps aux personnes qui vous aiment et qui vous comprennent sans jugements ni conditions.