Les aliments déconseillés en cas d’infection urinaire

· 27 octobre 2016
Puisque les bactéries se nourrissent de sucre et prolifèrent dans des environnements acides, nous devons éviter de consommer des aliments qui sont ces caractéristiques pour éviter ou empirer l'infection urinaire.

Les infections dans le tractus urinaire sont principalement provoquées par les bactéries. D’ailleurs, l’ingestion de certains aliments peut participer au développement des symptômes d’infection urinaire.

Aimeriez-vous connaître les aliments déconseillés lorsque l’on souffre d’infection urinaire? Nous allons vous les présenter dans cet article.

Quels sont les aliments à éviter en cas d’infection urinaire ?

souffrir dune infection urinaire

Ce type de maladie est très fréquent, surtout chez les femmes, car elles ont un tractus urinaire plus court et un système immunitaire davantage exposé aux bactéries.

Parmi les symptômes habituels, on retrouve les brûlures ou les douleurs au moment d’uriner et le besoin plus fréquent d’aller aux toilettes.

Dans les cas les plus sévères, de la fièvre peut se présenter, ainsi que du sang dans l’urine.

Les facteurs de risques qui augmentent la possibilité de souffrir de ces infections sont variés :

  • La consommation de certains antibiotiques.
  • Les rapports sexuels non protégés.
  • Les bactéries dans les intestins.
  • L’attente trop longue pour aller aux toilettes.
  • L’ingestion d’aliments en particulier.

Pour réduire les symptômes et prévenir l’infection urinaire, nous vous recommandons donc de ne pas manger ou de réduire votre ingestion des aliments suivants :

Les sucres

La nourriture sucrée (par exemple, les pâtisseries industrielles) aide les bactéries à se maintenir. Cela ralentit le processus de guérison de l’infection urinaire et contribue à empirer les symptômes.

Parmi les aliments sucrés que nous devons éviter quand nous souffrons de cette maladie, on trouve donc les sodas, les gâteaux et les bonbons.

La caféine

On la considère comme un stimulant qui augmente la vitesse avec laquelle le sang circule jusqu’à la zone affectée.

En plus d’éviter le café, nous vous conseillons de ne pas consommer de thé, de sodas et de jus industriels, car ils contiennent des substances provoquant le même effet.

tasse de café

Optez pour de l’eau ou des fruits natures, qui sont diurétiques et qui nous aident à éliminer les infections. Evitez à tout prix l’alcool car il irrite la vessie !

Lisez aussi : 10 effets immédiats de l’alcool sur la santé

Les fruits acides

Si on peut penser qu’un jus d’orange est bon pour uriner et pour nous défaire des bactéries de notre organisme, il faut pourtant savoir que les agrumes (les pamplemousses, les pomelos, les citrons et les ananas) irritent les conduits urinaires et peuvent enflammer la vessie

Ainsi, les symptômes de l’infection urinaire seront bien plus intenses et il sera plus difficile d’en guérir.

La nourriture épicée et la charcuterie

Lorsque vous souffrez d’une maladie urinaire, éloignez-vous des saucisses, des saucissons, des tacos et de tout type d’épice tel que le curry, le piment ou le cumin.

Tout comme les agrumes, ces aliments et épices irritent la vessie et augmentent le pH acide du corps, ce qui créé un environnement idéal pour les bactéries.

saucisses

La farine raffinée

Les pâtes, les pizzas, le pain et tout ce qui est fabriqué avec de la farine blanche est mauvais pour la santé. Cela n’est pas uniquement le cas lorsque nous souffrons d’infection urinaire, mais à tout moment car le corps les transforme en sucre.

Évitez tous ces aliments lorsque vous souffrez de ces symptômes et réduisez-les pour ne pas provoquer un nouvel épisode.

Lisez également : Comment faire des crackers aux graines sans gluten ni lactose ?

La viande rouge

Les steaks, les hamburgers ou la viande grillée font partie de la liste des aliments interdits lorsque l’on est atteint d’infection urinaire.

Cela est dû au fait que la viande rouge apporte beaucoup d’acide au corps. Pour cette raison, au lieu de mourir, les bactéries se reproduisent.

Plutôt que de consommer de la viande rouge, favorisez la viande blanche ou le poisson.

La régime pour changer le pH de l’urine

Vous vous demandez sûrement ce qu’il est préférable de manger lorsque l’on souffre d’une infection urinaire. Découvrez un régime de 5 jours qui inclut des aliments acides et des aliments alcalins.

Ce mélange permet d’équilibrer le pH de l’organisme et d’éliminer les bactéries qui provoquent des maladies (pas uniquement dans la vessie ou l’urètre, mais dans d’autres parties du corps).
régime conseillé en cas d'infection urinaire
Ces bactéries ont besoin de beaucoup d’humidité et de chaleur pour se reproduire et continuer à vivre.

L’urine est un excellent moyen de les faire perdurer si nous mangeons ou que nous buvons des choses acides.

L’objectif de ce régime est donc d’éviter que l’urine ne soit le lieu idéal pour la prolifération bactérienne.

Les 2 premiers jours, vous devrez consommer des aliments acides et des aliments alcalins :

  • Oeufs
  • Poisson
  • Viande
  • Céréales complètes (avoine, riz)
  • Lait végétal (avoine, amande)
  • Huile d’olive
  • Jus de citron
  • Eau
  • Infusions naturelles

Du troisième au cinquième jour, le régime change et vous ne devez consommer que des aliments alcalins :

  • Légumes secs
  • Légumes (surtout les pommes de terre, l’ail et l’oignon)
  • Fruits (hors agrumes)
  • fruits secs
  • Jus naturels (par exemple de myrtilles)
  • Produits laitiers écrémés
  • Huile d’olive

Ce régime alimentaire peut être réalisé lorsque l’on souffre d’infection urinaire ou pour éviter cette maladie. Dans ce cas, nous vous recommandons de le faire complètement et de ne sauter aucun repas.

Attention à l’infection urinaire

Avoir une alimentation saine et équilibrée n’est pas la seule nécessité pour accélérer le processus de guérison dans une infection de ce type.

Si les conseils que nous allons vous indiquer ici sont conçus pour les femmes (plus exposées à cette infection), les hommes peuvent aussi en prendre note :

  • Ne pas utiliser de savons ou de talcs parfumés pour l’hygiène intime
  • Avoir une hygiène intime irréprochable.
  • Nettoyer avec précaution ses parties génitales et anales après être allé aux toilettes.
  • Éviter les pantalons trop serrés.
  • Utiliser des sous-vêtements en coton.
  • Changer de sous-vêtements tous les jours.
  • Se laver avant et après les relations sexuelles. 
  • S’hydrater en quantité (2 litres par jour au minimum).
  • Consommer du jus de myrtilles à jeun.
  • Éviter les bains trop chauds.