6 conseils pour nettoyer sa vessie naturellement

8 septembre 2016
Pour prendre soin de la santé de notre vessie et que son intoxication n'affecte pas d'autres systèmes du corps, nous devons envisager de faire une purification, au moins tous les deux mois.

La vessie joue un rôle essentiel dans notre organisme puisqu’elle est responsable du stockage et de l’élimination ultérieure de l’urine.

Il s’agit de l’un des organes les plus sensibles de notre corps, qui réagit face à n’importe quel agent viral ou bactérien présent dans les liquides qui se déposent à l’intérieur.

Tous les jours, elle travaille continuellement pour éliminer les matières et les résidus toxiques dont l’organisme n’a pas besoin.

Le problème est que comme toutes les autres parties du corps, elle peut présenter des altérations dans son fonctionnement à cause de l’excès de toxines. 

En conséquence, plusieurs types d’infections, l’incontinence urinaire, l’hyperactivité et d’autres difficultés se développent et affectent directement la santé.

À cause de cela, beaucoup de personnes adoptent des mesures pour encourager le bon fonctionnement de la vessie et stimuler son nettoyage.

Dans cet article, nous allons partager avec vous les 6 meilleures pour que vous les utilisiez dès que vous ressentez une gêne quelconque.

1. Consommer du jus de canneberges

Jus-de-canneberges-1-500x330

La consommation de jus de canneberges est l’un des meilleurs remèdes naturels pour détoxifier et guérir les problèmes de la vessie.

Il concentre une quantité importante de vitamine C, d’antioxydants et de fibres qui renforcent le système immunitaire et sa capacité à lutter contre le virus et les bactéries.

Étant donné qu’il agit comme un diurétique, en consommer à jeun renforce les parois de la vessie, diminue l’inflammation et prévient l’accumulation de dépôts de calcium.

Ingrédients

  • ½ tasse de canneberges fraîches (60 g)
  • Le jus d’ ¼ de citron
  • 1 verre d’eau (200 ml)

Comment le préparer ?

  • Mettez les canneberges propres dans le mixeur, ajoutez le jus d’un quart de citron et le verre d’eau, et mixez-les à vitesse rapide jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.
  • Filtrez-les à travers d’un chinois et consommez jusqu’à deux fois par jour.

2. Ingérer de l’eau

La consommation d’eau est essentielle pour maintenir des voies urinaires saines et sans infections.

Ce liquide vital est clé pour la production adaptée d’urine et il contrôle les processus inflammatoires pour éviter les maladies comme la cystite. 

Cependant, il faut savoir qu’il n’est pas bon d’en consommer en quantités excessives puisque cela surchargerait la vessie et altérerait son fonctionnement.

3. Consommer de la pastèque

Consommer-de-la-pasteque-1-500x334

La consommation de pastèque plusieurs fois par semaine peut nettoyer les toxines qui sont retenues dans la vessie et les voies urinaires. 

Sa haute teneur en eau et en substances antioxydantes lui donnent un effet diurétique qui contribue à éliminer les liquides et les substances de déchets.

De plus, faire bouillir ses pépins dans l’eau permet d’obtenir un merveilleux thé et décuple ses propriétés.

4. Boire une infusion de pissenlit

Les propriétés diurétiques du pissenlit sont un autre remède utile contre l’inflammation et les infections qui touchent la vessie.

Son ingestion réduit l’excès de liquides retenus et favorise l’élimination des bactéries qui provoquent des altérations.

Ingrédients

  • 2 cuillerées de pissenlit (20 g)
  • 1 verre d’eau (200 ml)
  • 1 cuillerée de miel (25 g)

Comment la préparer ?

  • Mettez le pissenlit dans un verre d’eau bouillante, couvrez et laissez reposer pendant 15 minutes.
  • Une fois le temps écoulé, ajoutez le miel et consommez.
  • Prenez jusqu’à trois doses par jour.

5. Un jus avant les repas

Jus-avant-les-repas-500x334

Un jus riche en potassium exerce un effet purifiant aussi bien sur la vessie que sur les reins.

Son ingestion avant les repas principaux aide à améliorer les processus digestifs et stimule l’élimination de toxines.

Ingrédients

  • 1 pomme verte
  • 1 carotte
  • 1 cuillerée de céleri (10 g)
  • 2 cuillerées de persil (20 g)
  • 1 verre d’eau (200 ml)

Comment le préparer ?

  • Lavez tous les ingrédients, découpez-les bien et mettez-les dans le mixeur avec le verre d’eau.
  • Mixez à vitesse rapide pendant quelques minutes, jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène et sans grumeaux.
  • Servez immédiatement et consommez pendant deux jours d’affilée.

Ce qu’il ne faut pas consommer…

Pour une méthode complète de nettoyage de la vessie, il est important de supprimer certains aliments du régime alimentaire, au moins pendant deux ou trois jours. 

Étant donné que ces aliments favorisent la rétention d’eau et les déséquilibres du pH naturel de l’urine, mieux vaut les réduire au maximum du régime alimentaire :

  • Le sel
  • Le café
  • Les produits laitiers
  • Le sucre
  • Les boisons sucrés
  • Les viandes rouges
  • Les aliments transformés

Le nettoyage de la vessie doit être réalisé au moins tous les deux mois pour prévenir les maladies et les gênes.

Suivez les conseils cités ici et vous verrez que vous vous trouverez en meilleure santé !

A découvrir aussi