Signes et symptômes de la ménopause précoce

· 1 juillet 2017

A part les changements physiques, la ménopause précoce présente surtout des conséquences psychologiques chez les personnes affectées, c’est pourquoi il faut apprendre à affronter cette étape de la meilleure manière possible.

La ménopause est l’étape de la vie de la femme pendant laquelle elle cesse d’avoir ses règles et traverse une période de changements hormonaux qui l’empêchent de tomber enceinte.

Cela arrive en général à partir de 45 ans, même si dans les années qui la précèdent apparaissent quelques symptômes associés à la diminution des niveaux d’œstrogène et de progestérone.

C’est une période difficile pour la plupart, spécialement car elle implique des changements physiques et psychologiques qui, d’une manière ou d’une autre, interfèrent dans leur quotidien.

Le positif c’est qu’on peut la surmonter avec un rythme de vie sain et quelques compléments qui gardent sous contrôle les symptômes.

Qu’est-ce que la ménopause précoce ?

Les informations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) assurent qu’1% de la population féminine souffre de ménopause précoce.

Elle survient lorsque disparaît la fonction des ovaires et la menstruation chez les femmes de moins de 40 – 45 ans.

Au début elle se manifeste avec des irrégularités dans les règles, puis elles finissent par disparaître totalement.

Le problème réside dans le fait que, comme la femme souffre trop tôt de changements hormonaux significatifs, les risques de maladies chroniques et les problèmes émotionnels augmentent.

Lisez également : Les symptômes des principales maladies cardiaques chez les femmes

Quelles sont les causes de la ménopause précoce ?

femme

Un pourcentage significatif des cas de ménopause précoce ne possèdent pas de cause établie. Cependant, il existe certains facteurs liés d’une certaine manière à ce trouble :

  • Altérations génétiques et chromosomiques
  • Agents infectieux
  • Maladies auto-immunes
  • Surpoids et obésité
  • Traitements agressifs comme la radiothérapie et la chimiothérapie
  • L’extraction chirurgicale des ovaires

Symptômes de la ménopause précoce

Les signes de la ménopause prématurée peuvent varier chez chaque femme, et dépendant presque à chaque fois des changements hormonaux qui surgissent en même temps.

La diminution des niveaux d’œstrogènes dans les ovaires débouchent sur une série de symptômes jusqu’à interférer avec les fonctions féminines comme la menstruation et la capacité à concevoir.

Parmi les principaux signaux il faut remarquer :

Périodes menstruelles irrégulières

regles

En conséquence de la diminution des niveaux d’œstrogène, la femme commence à avoir des règles irrégulières qui, peuvent mettre parfois quelques mois à apparaître.

Il est également fréquent de voir diminuer le flux, ou alors d’observer un changement de couleur ou d’odeur.

Bouffées de chaleur nocturnes

Se réveiller dans la nuit avec des bouffées de chaleur est un signe évident de la ménopause. Si la femme qui en présente à moins de 40 ans, elle aura probablement une ménopause prématurée.

Palpitations

palpitations

Les changements hormonaux qui impliquent d’avoir une ménopause prématurée peuvent altérer le rythme cardiaque et provoquer des palpitations incommodes.

Il est important d’aller consulter régulièrement votre médecin car cela augmente également le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires.

Sécheresse vaginale

Ce symptôme est relativement préoccupant car il peut affecter la vie intime de la femme. Comme les œstrogènes diminuent, le vagin perd son humidité naturelle et présente un manque de lubrification.

A leur tour, les relations sexuelles peuvent devenir douloureuses et incommodes.

Diminution de la libido

libido

La diminution de la libido n’est pas toujours un signe d’une ménopause prématurée car en fin de compte, le désir sexuel est déterminé par de multiples facteurs.

Cependant, lorsqu’elle se produit de manière soudaine et sans raison apparente, il est probable que des changements hormonaux significatifs se produisent, comme ceux qu’impliquent la ménopause.

Infections urinaires

L’augmentation des infections urinaires est l’un des premiers signaux de la ménopause prématurée.

Les déséquilibres du pH que souffre la zone intime créent un environnement propice à la prolifération bactérienne et, termine par augmenter les cas de cystite.

Il faut signaler que le système immunitaire se voit également affecté, ce qui diminue la capacité à combattre les virus, les bactéries et les autres agents infectieux.

Changements d’humeur

L’irritabilité, les changements soudain d’humeur et les difficultés à se concentrer sont d’autres conséquences de l’apparition prématurée de la ménopause.

Les déséquilibres hormonaux affectent le système nerveux et causes des hauts et des bas dans l’humeur.

Perte de la densité osseuse

os

Avec la réduction des niveaux d’œstrogène, survient un changement auquel on doit prêter attention : la perte de la densité osseuse.

Cette condition arrive car le corps diminue sa capacité à absorber le calcium et les autres nutriments importants pour le renforcement des os.

Visitez cet article : Comment conserver une bonne densité osseuse à la ménopause ?

Peut-on éviter la ménopause prématurée ?

Jusqu’à maintenant il n’existe aucun traitement spécifique pour éviter la ménopause prématurée chez les personnes à risque.

Les spécialistes recommandent souvent une thérapie hormonale, ainsi que des compléments en calcium et d’autres médicaments pour le contrôle de ses symptômes.

Le plus important de tout est d’apprendre à l’affronter avec optimisme et se focaliser sur le soin personnel.