Soulagez les symptômes de la vaginose bactérienne avec ces 6 remèdes naturels

1 août 2017
L'acide lactique du yaourt nature peut être un grand allié lorsqu'on souhaite lutter contre la vaginose. On peut profiter de ses bienfaits de manière interne et externe.

 

La vaginose bactérienne est l’une des infections qui se développent dans la zone intime des femmes à cause des déséquilibres dont souffre la flore bactérienne qui la protège.

C’est une condition assez inconfortable pour la personne qui en souffre, car les bactéries nocives augmentent la présence de pertes jaunâtres qui entraînent souvent une forte odeur de poisson.

De fait, souvent, ce symptôme gênant est accompagné d’une sensation de brûlure lorsqu’on urine et de démangeaison dans les zones externes du vagin.

Si l’on considère que ce n’est pas un problème grave, il est nécessaire de lui apporter un traitement adéquat pour qu’il ne s’aggrave pas et n’entraîne pas de complications.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs traitements naturels qui, sans exposer la santé à des effets secondaires, aident à accélérer la récupération en peu de temps.

Dans cet article, nous voulons partager avec vous 6 alternatives pour que vous sachiez comment réagir si vous souffrez de ces symptômes.

1. L’huile d’arbre à thé

Nous vous recommandons aussi de lire : Dites adieu au flux vaginal excessif avec ces 6 remèdes maison

L’huile essentielle d’arbre à thé est l’un des produits par excellence pour le traitement des infections qui se développent dans la zone intime.

Ses puissants effets antibactériens et antifongiques aident à stopper la croissance des germes et contrôle les infections existantes. 

Comment l’utiliser ?

  • Mettez 8 gouttes d’huile d’arbre à thé dans une baignoire d’eau chaude et faites-vous un lavage externe.
  • Optionnellement, appliquez 3 gouttes du produit sur votre culotte avant de l’enfiler.

2. L’huile de coco

L’huile de coco a des propriétés antibiotiques et antifongiques qui servent de traitement contre la vaginose bactérienne.

Son application contrôle la croissance des bactéries et au passage, diminue les démangeaisons et la sécrétion des flux malodorants.

Comment l’utiliser ?

  • Faites chauffer une cuillerée d’huile de coco et une fois que sa température est supportable pour la peau, appliquez sur les zones externes du vagin à l’aide d’un morceau de coton.
  • Optionnellement, imbibez un tampon du produit et mettez-le dans le vagin pendant 1 ou 2 heures.

3. Le vinaigre de pomme

Le vinaigre de pomme contient des acides naturels qui aident à réguler le pH du vagin pour contrôler la croissance des bactéries qui provoquent ce type d’infections.

Ses agents antibactériens et antifongiques agissent directement contre les micro-organismes nocifs, inhibent leur prolifération et réduisent les effets de l’infection.

Au passage, son effet rafraîchissant calme les démangeaisons et l’irritation des zones externes de la zone intime.

Comment l’utiliser ?

  • Mettez une tasse de vinaigre de pomme biologique dans l’eau de la baignoire et plongez-y-vous pendant 20 ou 30 minutes.
  • Faites ce bain 2 fois par jour jusqu’à ce que l’infection soit guérie.

4. Le yaourt nature

Le yaourt nature aux probiotiques est une solution efficace contre les altérations de la flore bactérienne du vagin. Grâce à sa concentration en cultures vivantes, il permet de créer un équilibre avec les bactéries saines.

Sa teneur en acide lactique altère l’environnement dont ont besoin les germes nocifs pour grandir, et neutralise les mauvaises odeurs.

Comment l’utiliser ?

  • Plongez un morceau de coton dans du yaourt nature et appliquez sur les parties irritées du vagin.
  • Consommez un verre de yaourt nature chaque jour.

5. L’infusion au calendula

Le calendula est l’une des plantes les plus connues dans le catalogue des traitements contre les maladies qui affectent la zone intime des femmes.

On lui attribue des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et rafraîchissantes qui, une fois qu’elles sont assimilées, soulagent l’irritation et la mauvaise odeur générée par la vaginose.

Comment l’utiliser ?

  • Préparez une infusion concentrée de calendula et utilisez le liquide pour vous laver le vagin.
  • Répétez le bain 2 fois par jour jusqu’à ce que l’infection soit sous contrôle.

Consultez aussi cet article : Réduisez les varices avec ce traitement à base d’huile d’olive et de Calendula

6. L’infusion de sauge

La sauge a des propriétés antiseptiques et antibactériennes qui facilitent le contrôle des bactéries qui provoquent les infections dans le vagin.

L’infusion utilisée dans les bains de siège soulage les démangeaisons provoquées par la vaginose et réduit les mauvaises odeurs.

Comment l’utiliser ?

  • Préparez-vous une infusion avec des feuilles de sauge et quand elle atteint une température supportable pour la peau, faites un bain de siège.
  • Répétez cela tous les jours jusqu’à ce que vous contrôliez complètement l’affection.

Choisissez l’un de ces remèdes et utilisez tous les jours jusqu’à ce que l’infection s’arrête. Par contre, n’en utilisez qu’un à la fois pour éviter les effets indésirables.

En complément, pour de meilleurs résultats, consommez des aliments qui vous aident à renforcer votre système immunitaire.

A découvrir aussi