Le syndrome de Wendy : prendre soin des autres en s’oubliant soi-même

Lorsque l’on parle du syndrome de Wendy, de nombreuses personnes pensent que la description qu’offre la psychologie populaire sur ce comportement est quelque chose de peu fréquent, associé notamment aux générations précédentes, celles de nos mères et de nos grands-mères.

Cette vision est pourtant assez éloigné de la réalité.

Le besoin que nous avons de prendre soin de notre partenaire, de tout lui donner et de prioriser ses besoins avant les nôtres, est quelque chose de très commun de nos jours.

De nombreuses personnes commettent l’erreur de trop aimer leur conjoint, en perdant l’estime qu’elles avaient pour elles-mêmes.

Il est important de savoir maintenir une limite et un certain équilibre.

Nous pouvons adorer notre partenaire, nos parents ou nos amis, mais nous ne devons jamais basculer dans une situation extrême, dans laquelle nous oublions tous nos besoins et nous laissons de côté notre épanouissement personnel. 

Dans cet article, nous allons parler de cette problématique, et vous expliquer la réalité du syndrome de Wendy.

Le syndrome de Wendy, la femme au service de Peter Pan

Tout d’abord, nous devons resituer les personnalités de Wendy Darling et de Peter Pan, les deux personnages principaux de l’oeuvre mondialement célèbre de James M. Barrie.

Peter est un jeune enfant qui refuse de grandir, qui ne veut pas avoir les responsabilités d’un adulte, et qui souhaite vivre une vie d’aventures, sans jamais entrer dans la sphère si pesante de la stabilité et de la maturité.

Peter Pan fait référence à tous ces hommes immatures, incapables de se responsabiliser de leur propre vie, mais également de celle des autres.

Wendy Darling est une jeune fille qui, durant toute l’histoire, est l’ombre de Peter. Elle s’occupe de nettoyer sa maison, et de prendre soin des « enfants perdus ».

Elle donne tout pour les autres, car c’est de cette manière qu’elle est heureuse.

Découvrez les caractéristiques qui permettent de définir les personnes souffrant du syndrome de Wendy :

  • Elles ressentent le besoin de prendre soin des autres, car c’est le moyen par lequel elles pensent rendre heureuses les personnes qui les entourent.
  • Elles font précéder leurs propres besoins par ceux des autres. Elles sacrifient leurs passions, et tout ce qui est important pour elles.
  • Pour ces personnes, le fait d’être attentionné est un moyen d’offrir de l’amour. Elles le font d’elles-mêmes, sans que personne ne leur impose de prendre soin des autres.
    Cependant, elles s’entendent très bien avec un partenaire ayant le syndrome de Peter Pan. C’est-à-dire avec des hommes immatures, qui se laissent porter, qui ne veulent pas être trop responsabilisés, et qui comptent sur leur conjointe pour prendre tout en charge, comme les enfants par exemple.

Wendy-Darling-peter-pan-14526413-576-416-500x361

  • Les personnes souffrant du syndrome de Wendy ont peur de deux choses : que les personnes dont elles prennent soin cessent d’avoir besoin d’elles, et de se retrouver seules.
    L’idée de ne devoir s’occuper de personne les plonge dans une sorte de terreur, car c’est le seul moyen qu’elles ont trouvé de se rendre utiles, et d’offrir de l’amour.
    C’est grâce à cela qu’elles ont l’impression d’être nécessaires à la société.
  • Il faut également prendre en compte un autre aspect important de ce syndrome.
    Si prendre soin des autres est quelque chose qui les remplit de bonheur, il arrive toujours un moment où elles se rendent compte que les personnes dont elles s’occupent sont en train de les manipuler.
    Elles finiront donc par se sentir frustrées et non valorisées. Il faut faire très attention à ce type de comportements, car cela peut dériver rapidement en dépression.

Prendre soin des autres, mais également de soi-même

couple-2-500x333

Il ne s’agit pas d’arrêter de prendre soin des autres et de vous préoccuper pour les gens que vous aimez.

Votre conjoint, votre famille et surtout vos enfants ont besoin de vous. Ce sont des personnes qui font partie de votre vie, qui vous identifient, et qui sont des piliers indiscutables de votre quotidien.

Cependant, vous devez rechercher l’équilibre dans toutes vos relations personnelles, et prendre en compte les aspects suivants :

  • N’oubliez pas de penser à votre épanouissement personnel. Ayez votre propre espace et vos passions, défendez vos valeurs et prenez soin de votre estime personnelle.
    Si vous donnez tout aux autres, vous allez vous sentir vide. Vous arriverez à un moment de votre vie où vous ne ressentirez que de l’insatisfaction, de la frustration et de la tristesse.
    Comment pouvez-vous être utile à vos proches si vous êtes vous-même malheureuse ?
  • Si vous êtes une personne fière d’elle-même et heureuse, que vous avez une bonne estime de vous-même et que vous êtes autonome, vous pourrez apporter votre énergie positive à toutes les personnes qui vous entourent. Vous les remplirez d’émotions, et cela n’a pas de prix.
  • Prenez soin de votre partenaire, de la personne que vous aimez. Cependant, gardez à l’esprit que vous méritez également d’être chouchoutée, reconnue et valorisée.
    Il s’agit d’un système de vases communicants, dans lequel personne ne doit perdre ou gagner.
    Si vous vous sentez heureuse en prenant soin des autres, rappelez-vous que vous devez également prendre soin de vous-même.
    Cultivez votre bonheur, car c’est la seule manière dont vous pourrez offrir du bonheur aux autres.