Taux de progestérone faible : complications, causes et plus encore

4 janvier 2018
Si vous avez un taux de progestérone faible, vous devriez consulter votre gynécologue pour savoir quel est le traitement le plus approprié pour vous en tenant compte de vos caractéristiques particulières.

La progestérone est une hormone sexuelle féminine produite dans les ovaires après l’ovulation. C’est une partie cruciale du cycle menstruel et du développement de la grossesse.

Bien qu’elle soit fondamentale dans le cycle mensuel, sa fonction principale est d’épaissir la muqueuse utérine et de la préparer pour un ovule fécondé. S’il n’ y a pas d’ovule fécondé, le taux de cette hormonale baisse et les menstruations débutent.

La progestérone est essentielle au développement des seins et à l’allaitement. Elle est complémentaire à certains effets des œstrogènes. En ce qui concerne la testostérone, elle est responsable d’être l’hormone précurseur des hormones surrénales.

Bien qu’il s’agisse d’une hormone féminine, le corps masculin la secrète en petites quantités pour le développement des spermatozoïdes. Comme vous pouvez le voir, c’est une hormone importante.

Si vous êtes une femme avec un faible taux de progestérone, il est préférable de connaître les complications que cela peut occasionner.

Que dont-on craindre en cas de progestérone faible ?

grossesse

La progestérone est particulièrement importante si vous  en âge de procréer. Si vous n’avez pas assez de progestérone, il se peut que vous ne puissiez pas tomber enceinte ou mener la grossesse à terme.

Lorsque la paroi de votre utérus n’est pas assez épaisse, elle ne peut pas garder un ovule fécondé. Les symptômes de la faible progestérone chez les femmes qui ne sont pas enceintes incluent :

  • Maux de tête ou migraine
  • Des sauts d’humeur, y compris l’anxiété ou la dépression
  • Faible désir sexuel
  • Bouffées de chaleur
  • Irrégularité du cycle menstruel

Pendant la grossesse, une quantité de progestérone faible peut entraîner un échec parce que votre utérus ne sera pas assez solide.

Les symptômes de cette carence hormonale pendant la grossesse sont :

  • Douleur abdominale localisée
  • Sensibilité constante des seins
  • Fatigue incessante
  • Faible taux de sucre dans le sang
  • Sécheresse vaginale

Lisez aussi :  Remèdes naturels pour traiter différents troubles menstruels

De faibles niveaux de progestérone peuvent aussi indiquer une toxémie ou une grossesse extra-utérine, causant la mort du fœtus ou une fausse couche.

D’un autre côté, lorsque la progestérone est basse, les œstrogènes peuvent causer des dégradation à votre santé et causer diverses complications. Il s’agit notamment des symptômes suivants :

  • Augmentation de poids
  • Diminution du désir sexuel
  • Cycles irréguliers et saignements abondants
  • Fibromes, endométriose
  • Problèmes de vésicule biliaire
  • Dysfonctionnement de la thyroïde

Quels sont les niveaux appropriés de progestérone ?

couple allongé dans un lit

Un test de progestérone peut aider votre gynécologue à déterminer si votre taux de progestérone est bas. Vous n’avez besoin que d’un test sanguin qui ne nécessite aucune préparation particulière.

Ce test peut vous donner des indices sur ce qui se passe dans votre corps et peut-être la raison pour laquelle vous ne pouvez pas tomber enceinte.

Il est aussi souvent utilisé pour surveiller les traitements hormonaux substitutifs et déterminer l’état de votre grossesse si elle est à risque élevé.

Les niveaux de progestérone varient tout au long du cycle menstruel, atteignant des pics élevés dans la semaine précédant les règles et peuvent varier au cours d’une journée.

La progestérone augmente normalement pendant la grossesse. Plus vous portez de bébés, plus les niveaux sont élevés.

En général, les hommes, les enfants et les femmes ménopausées sont ceux qui ont un faible taux de progestérone comparativement aux femmes d’âge moyen.

Pour toutes ces raisons, les taux de progestérone qui peuvent être considérés comme « normaux » dépendront de votre âge, de votre sexe et de conditions particulières comme la grossesse ou les menstruations.

Puis-je faire quelque chose pour modifier mon taux de progestérone ?

Le fait d’avoir un faible taux de progestérone peut ne présenter aucun symptôme pour vous, de sorte qu’un traitement peut ne pas être nécessaire.

Cependant, si vous voulez avoir un bébé, l’hormonothérapie pour augmenter la progestérone peut aider à épaissir la paroi de l’utérus. Cela améliorera vos chances d’avoir une grossesse saine et à terme.

D’autre part, les irrégularités menstruelles peuvent également être corrigées par des traitements hormonaux. Pour les symptômes sévères de la ménopause, l’hormonothérapie est une combinaison d’œstrogènes et de progestérone.

Les options de traitement les plus courantes sont :

  • Crèmes et gels, utilisables par voie locale ou vaginale
  • Suppositoires, utilisées pour traiter les problèmes de fertilité
  • Bagues vaginales, comme traitement plus lent que les médicaments oraux
  • Médicaments oraux

Les thérapies hormonales peuvent vous aider à mener une vie pleine et sans complications. Ces thérapies éliminent les symptômes tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes et la sécheresse vaginale.

Certaines femmes remarquent même une amélioration de leur humeur. Elles réduisent également le risque d’ostéoporose et de diabète. L’option orale peut avoir un effet calmant, ce qui facilitera également le sommeil.

Lisez cet article :  Signes et symptômes de la ménopause précoce

Demandez à votre médecin quel est le meilleur traitement pour augmenter votre taux de progestérone

médecin et sa patiente

N’oubliez pas que tout traitement doit être effectué sous la contrôle de votre médecin. Notez bien que dans des cas très extrêmes, le traitement hormonal peut augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral, de caillots sanguins et de problèmes de vésicule biliaire.

Si vous avez un cancer du sein ou un cancer de l’endomètre, l’hormonothérapie pourrait ne pas être la meilleure option. Seul votre médecin peut vous aider à découvrir ce qui est le mieux pour votre santé.

 

A découvrir aussi